Michael.Bunel

France

En 2013, après plusieurs années en tant que photographe de concert, Michael Bunel s’est tourné vers sa premiere envie photographique, le photojournalisme. Il trouve rapidement une agence pour le representer et commence à couvrir l’actualité française avant de partir travailler à la frontière turco-syrienne à la rencontre des premiers réfugiés du conflit syrien. Un travail qui le conduira par la suite à travers l’Europe en couvrant la crise migratoire et également à Calais, ou il documentera le quotidien de la Jungle pendant un an. Depuis son retour au photojournalisme, il couvre l’actualité française et internationale comme les émeutes de la place Taksim, en Turquie ou encore l’insurrection armée des séparatistes dans le Donbass en Ukraine. Son reportage «the Slaviansk watchmen » en est issu. Ce reportage marque alors une tournure dans son écriture. Il appuiera notamment son goût prononcé pour le noir et blanc et commencera à penser une photographie plus documentaire, à raconter l’histoire dans l’histoire. Attaché aux droits de l’homme, il s’intéresse particulièrement aux luttes sociales et les injustices de notre monde. Son travail se partage entre ses projets personnels, des commandes pour la presse et pour des ONGs comme la « chronique d’Amnesty » International.