MielMelba

Quelle joie de pouvoir vous parler aujourd'hui de Miel Melba ! 2 ans que ce projet m'anime, m'occupe et voilà qu'il est temps de le partager avec vous tous ! Avant de présenter Miel Melba, je vais me présenter rapidement. Donc, moi, c'est Sophie, 30 ans depuis 8 ans. J'ai toujours travaillé dans le commerce, d'abord en tant que directrice d'une très belle enseigne de déco et maintenant en tant que créatrice de ma propre marque. Jamais je ne m'étais autorisée à me voir en tant que chef d'entreprise et encore moins d'une entreprise artistique. Mais la vie est faite d'imprévus et me voilà à la tête de ma marque de vêtements de bain, Miel Melba. "La vie n'est jamais comme on l'avait prévu, et c'est très bien comme ça" Inès de la Fressange Il y a bientôt 5 ans, mon père dermatologue m'a diagnostiqué un mélanome. Le gros choc pour moi. D'abord parce qu'on imagine toujours que ça n'arrive qu'aux autres, ensuite parce qu'en tant que fille de dermato, on pense qu'on passera entre les mailles du filet de ce fichu crabe. Gros choc aussi car mon rapport au soleil va devoir drastiquement changer. Bref, c'est pas forcément la joie. Pour me changer les idées, mon amie Anne décide de nous offrir des vacances. Elle opte pour Zanzibar. Je peux m'y rendre à condition de bien me protéger. Je suis du genre bien organisée donc je commence à me renseigner sur les vêtements anti-uv, à voir quelles sont les marques qui proposent ce type de pièces protectrices. A ma grande surprise, il n'existe pas de marques dont le cheval de bataille soit la protection et le style ! Cela me sidère sachant que lorsqu'on est touché par le cancer, on aspire juste à avoir une vie normale, et une féminité normale dans mon cas. Or, là, ce que je trouvais, c'était uniquement des vêtements protecteurs mais mal coupés et sans une once de style. Je l'ai fait remarqué à Anne. De fil en aiguille, nous avons commencé à réfléchir sur l'idée de créer notre marque anti-uv. C'était une manière pour moi de tourner cet événement négatif de ma vie en expérience positive. L'idée était là, elle a germé. Nous avons commencé à en parler autour de nous, dans notre cercle perso, puis pro. Les retours étaient tous ultra-positifs. Cela nous a encouragé à présenter notre projet au département de l'Ain et nous avons gagné le prix de l'innovation. Nous avions les fonds nécessaires pour lancer une production ! Nous nous sommes donc lancées, nous avons sourcé les matières pour ne choisir que les plus belles, nous avons travaillé avec une styliste-modéliste pour créer des vêtements aussi bien taillés que nous le souhaitions, nous avons fait fabriquer chez un façonnier réputé au Portugal. Cela nous a pris 2 ans. Aujourd'hui, le site de vente est lancé, les vêtements sont arrivés et les 1ères ventes aussi. Parce que nous croyons en notre marque, nous voulons aller encore plus loin !