Ork

Olivier Maurel et Samuel Klein se rencontrent en 2006 sur les bancs du Conservatoire de Strasbourg. Leur première collaboration se base sur une volonté commune de faire une musique originale au carrefour du rock et des musiques contemporaines en duo. Ils adoptent d'abord le nom de Mon Bordel Monstre, et se produisent de temps à autre dans des soirées jam session ou dans des petits festivals tout en participant à des enregistrements de leurs compositions pour des courts métrage, expositions ou pièces de théâtre. En 2013 ils se rebaptisent Ork, ajoutent une multitude de petits instruments qui viennent agrémenter leur set et munissent leurs instruments de base (le vibraphone et la batterie) de capteurs qui permettent d'enregistrer et boucler leur musique. Le résultat est une architecture novatrice, tant sur le plan sonore que visuel. Pour les yeux, Ork est une machine tentaculaire de câbles, d’électronique, de bois, de peau et de métal. Les yeux fermés, c’est une musique ciselée et en construction perpétuelle, dont les rythmiques puissantes et le lyrisme des mélodies et des textes emportent le corps et l’esprit. Face à face, les deux musiciens jouent de leurs instruments, chantent, improvisent, et modifient les sons produits à l’aide des éléments électroniques qu’ils gèrent en direct : capteurs midi, samplers et Wii-Theremine. Ils donnent leurs premiers concerts cette année là au Hall des Chars de Strasbourg et au Grillen de Colmar où ils sortent leur premier EP. Depuis ils enchainent les dates de concerts et se produisant sur l'année 2014 en France, en Belgique et en Allemagne.