pars cours vis

Je n’avais que 2 ans lorsque les médecins m’ont détecté une malformation cardiaque. Cette malformation ne m’empêchait pas de vivre normalement et je n’étais suivi qu’une fois par an par une cardiologue. Durant mon adolescence, j’ai pratiqué du sport au collège mais aussi pour le loisir notamment dans des clubs de tennis de table, natation, volley et boxe. Ma jeunesse concorde aussi avec l’apparition des premiers symptômes. J’étais sujet à des crises de palpitations récurrentes. En juin 2000, j’ai consulté une cardiologue spécialisée dans les malformations congénitales à l’hôpital Necker enfants malades. En Août de cette même année, un cerclage m’a été posé autour de l’artère pulmonaire afin de muscler mon cœur. Cependant le cerclage n’a pas tenu et a dû être retiré. S’en sont suivis deux mois d’hospitalisation, de multiples complications post-opératoires et cinq interventions successives… Toutefois, de 2000 à 2009, j’ai mené une vie quasi normale. La natation faisait à nouveau partie de mes loisirs quotidiens. Je me suis inscrit aussi au volley en 2009 pendant 1 an. Fin 2009, mes résultats d’examens étaient insatisfaisants et j’ai été une nouvelle fois hospitalisé. De 2000 à 2010, les crises de palpitations survenaient une fois par mois et duraient en moyenne un quart d’heure. A partir de 2010, celles-ci étaient beaucoup plus fréquentes (tous les 2-3 jours) et plus longues (plusieurs heures). En Juin 2010 suite à plusieurs malaises, le diagnostic tombe : il me faut une greffe du cœur. On m’a posé un défibrillateur ayant pour vocation d’envoyer une décharge en cas d’arrêt cardiaque. A partir de Septembre 2010, j’ai été mis sur liste d’attente pour recevoir ma greffe. Après 11 mois d’attente, l’hôpital dans lequel j’étais suivi m’a appelé… En Aout 2011, on m’a greffé un nouveau cœur. Deux ans après ma greffe, un bel objectif s’est ouvert à moi : me remettre au sport et surtout participer aux 19ème Jeux Mondiaux des Transplantés... et ensuite les 20 ème en Argentine. Fabrice