pescar

Nous sommes une association Franco-Québécoise qui porte un projet de "Pont d'Echanges SocioCulturels et d'Activités Régionales" 1) Les origines du P.E.S.C.A.R L’idée d’un pont d’échange nous est venue tout naturellement, en septembre 2012 lors de notre premier voyage au Québec. En visitant la région de la Mauricie, nous avons tout de suite remarqué des similitudes avec le Médoc, tant sur le plan économique, que sur la volonté de développer le tourisme et la culture, ainsi que sur l’implantation démographique de la région. A notre retour, nous avons décidé d’adhérer à Bordeaux Gironde Québec et de préparer un deuxième séjour en mars 2013, afin de mettre en place, de part et d’autre de l’atlantique, les piliers d’un pont d’échanges socioculturels et d’activités régionales. Lors de ce nouveau séjour, nous sommes entrés en contact avec des acteurs économiques, sociaux et culturels de la Mauricie. Ils ont adhéré au projet et ont accepté de devenir nos référents outre atlantique. En mai 2013, lors de l’assemblée générale de France Québec, nous avons exposé notre idée et après délibération de conseil d’administration, nous avons été invités à déposer officiellement notre projet, dans le cadre de la recherche de nouvelles pistes de coopération France Québec. Tous nos travaux de mise en place seront suivis par les commissions de pacte d’amitié ou de jumelage de France Québec et de Québec France, instances qui nous apporteront leurs soutiens dans toutes les démarches nécessaires à la réussite du projet « PESCAR ». 2) Pourquoi ce pont Afin de partager les compétences et expériences de chacun. Apporter les connaissances les plus constructives pour mettre en rapport les personnes. Tout cela dans le but de permettre la réalisation de projets tant qu’associatifs, professionnels ou personnels. Les orientations économiques, sociales et culturelles de nos deux pays, ainsi que les situations de nos deux régions, nous amènent dans un proche avenir à unifier nos forces pour assurer le développement de chacun. Depuis toujours la France et le Québec ont passés des accords, aussi bien sur l’immigration, que sur la mobilité des jeunes (jobs d’été, stages …), des fonctionnaires, la reconnaissance des diplômes et bien d’autre encore. Le 15 mars 2013 nos premiers ministres respectifs, ont signé une entente en matière d’économie sociale et solidaires. Cette entente concrétise des démarches précédentes et s’inscrit dans la démarche engagée des deux côtés de l’Atlantique. Cet objectif ne peut être atteint qu’en tenant compte des acteurs de terrain que sont : La société civile, les associations sans but lucratifs, les groupes communautaires, le secteur informel, les instances locales et régionales. C’est donc dans cet état d’esprit et pour apporter une petite pierre à l’édifice de ce vaste projet, que nous avons décidé de fédérer dans le Médoc et en Mauricie, toute les forces vives concernées par cette politique d’échange et d’en faire des référents afin d’accompagner toutes les bonnes volontés désirant œuvrer pour l’échange socioculturel et d’activité régionale.