rafmartineau

Cadreur de formation, technicien lumière par passion, journaliste de profession. En 2009 ayant obtenu mon diplôme de cadreur à Paris, j' accompagne l’association Road Tree’p afin de filmer leurs actions en Afrique. Je voyage ensuite entre le Brésil et le Canada et rencontre des acteurs travaillant sur les questions sociales auprès d'ONG; sur la culture avec des associations. Au Brésil, je travaille en tant que photographe (théâtre, publicité, ...) et au Canada j'effectue un volontariat pour l’ONG Alternative et réalise des films pour un collectif d'artiste (RAIQ). En 2011, je rentre en France et commence à planifier mon retour au Brésil que j'effectue en décembre 2012. Après avoir pris connaissance de la polémique sur le barrage de Belo Monte et des projets de constructions d’usine hydroélectrique en Amazonie, je m'intéresse à la problématique liée à la stratégie de développement d’énergie du Brésil. Pour développer ce thème, je choisit le cas de l’usine de Bem Querer, au Roraima, En 2013 je vais sur place pour les repérages du documentaire Salve o Rio Branco.