Revue Hommes et Migrations / Camille Millerand

Paris, France

La revue Hommes et Migrations / Mentor du projet La revue Hommes et Migrations, éditée depuis 2007 par la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, est la plus ancienne revue de sciences sociales consacrée aux phénomènes migratoires en France et à l’étranger. Cette revue est trimestrielle depuis 2013 (N°1301) et publie des dossiers thématiques d’une douzaine d’articles à partir des recherches de spécialistes mais aussi des textes de réflexion professionnelle et des reportages sur les expériences de terrain. Son domaine porte de manière très large sur les problématiques liées aux migrations : flux migratoires et récits de migrants, dynamiques d’installation et d’intégration, relations entre pays d’origine et pays d’accueil, expressions interculturelles, phénomènes de racisme, xénophobie, discriminations, militantisme et politiques publiques etc. L’approche de cette revue est à la fois pluridisciplinaire et pluraliste en s’appuyant sur ses réseaux avec des laboratoires de recherche, centres de documentation, centres professionnels spécialisés, associations pour la défense des droits des migrants et associations culturelles. Sa mission est de favoriser la diffusion des connaissances scientifiques et des expertises sur les migrations vers des publics divers pour sensibiliser l’opinion à la complexité des phénomènes migratoires au-delà des clichés, favoriser la compréhension intime de ces réalités grâce à des chiffres clé et des analyses les plus fines et changer les représentations négatives des migrations dans nos sociétés. Pour plus d’informations consulter www.hommes-et-migrations.fr Comme toutes les revues spécialisées, elle est très sensible aux collaborations entre sciences sociales et expressions artistiques. Ses chroniques couvrent régulièrement l’actualité culturelle et artistique dans tous les domaines (littérature, films, musiques, projets culturels etc.). Pour chaque numéro, elle collabore avec un photographe qui est invité à illustrer les articles grâce à son travail personnel en apportant un regard sensible et particulier sur les thèmes traités par les textes. La revue propose à chaque photographe d’exposer les photographies qui ont illustré le numéro dans les espaces de la médiathèque de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration en grands formats couleur. Elle anime régulièrement des tables rondes, débats et conférences dans des festivals, et toutes rencontres qui souhaitent aborder ses thèmes complexes en croisant les points de vue des chercheurs, artistes, militants. Très sensible aux collaborations diverses, la revue s’est très naturellement tournée vers Kisskissbankbank pour soutenir les projets de reportage photographique couvrant les problématiques migratoires et participer à des co-productions intelligentes et sensibles associant des compétences complémentaires et qui font trop souvent défaut dans ce domaine. Camille Millerand / Photographe indépendant Camille s'est formé pendant 3 années au sein de l’agence Œil Public en tant étalonneur numérique. Il devient photographe indépendant en 2007. Depuis, il répond à des commandes émanant de la presse francaise (Le Monde, Marianne, Télérama, Jeune Afrique...) et développe ces projets personnels. Lauréat en 2009, du premier prix Envie d’Agir dans la catégorie “Image”, il travaille depuis 4 ans sur La jeunesse et ses déboires entre l'Algérie, la Roumanie, la Côte d'Ivoire et l'Est de la France. Il choisit des moments où l'Histoire fait un bond: entrée de la Roumanie dans l'Union européenne, élection présidentielle en Côte-d'Ivoire, manifestations de rues à Bab el Oued...À chaque voyage, il souhaite « raconter des histoires tirées de la vie réelle », saisir de la jeunesse les changements qui s'opèrent dans la société en photographiant leur vie quotidienne. Parallèlement, Il co-réalise, depuis 2009, avec 2 autres photographes : Thierry Caron et Stéphane Doulé, une série webdocumentaire intitulée les pieds dans la france (www.lespiedsdanslafrance.fr) soutenu par une aide à l'écriture du C.N.C.I.A. en 2010. REPERES BIOGRAPHIQUES 2013 : Réalisation du projet quotidien des capitales à Abidjan en Côte d'Ivoire ( www.quotidiendescapitales.com). 2012 : Chronique Kabyle réalisée autour de la commémoration des 50 ans d'indépendance de l'Algérie. Une rencontre avec les retraités d'un village kabyle qui ont travaillé 40 ans en Ile-de-France. Chroniques dakaroises, un portrait de la contestation citoyenne, 1 mois avant l'élection présidentielle sénégalaise. 2011: Retour à Bab el Oued, un reportage sur la jeunesse de Bab-el Oued, un quartier populaire d'Alger. 2010: Chroniques ivoiriennes, une série d'images sur la jeunesse ivoirienne réalisée en collaboration avec Israël Yoroba, journaliste ivoirien, et diffusée sous forme de chroniques hebdomadaires sur le site www.afriqueinvisu.org