Roch Hocepied

Oteppe, Belgium

Poète-cuisinier ou philosophe auto-bâtisseur, je n'ai de cesse de questionner le monde. Et c'est au final mon seul "métier"... Un certain Philippe que je rencontrai plus tard et à qui l'on avait parlé de mon projet, supputait : « Je conclus de ce préambule et de tes dires que Roch doit être soit un "bon sauvage", soit un de ces civilisés qui ignore ou pas qu'il n'a rien à voir avec cette engeance malgré qu'il soit tombé dedans quand il était petit. Il n'en veut guère à l'engeance mais il ne se sent pas toujours comme un poisson dans l'eau parmi eux. Il n'est pas tout à fait à l'aise non plus au milieu des vrais sauvages, mais c'est tout de même eux qui l'attirent le plus, d'où son ouvrage-reportage. » Et ce n'est pas faux...