S.Cassin

Stéphanie CASSIN est une chef d'entreprise de 35 ans, passionnée & actrice incontournable du monde numérique & high-tech. Actionnaire à 100% de sa société, qui emploie plus de 70 personnes, Stéphanie a plongé dès 24 ans dans le monde de l’entrepreneuriat. Après avoir commencé dans le conseil en stratégie, Stéphanie a repris une structure commerciale dans les télécommunications, puis une SSII à la barre du tribunal du Havre. A travers Biilink dont elle est fondatrice, l'ambition de Stéphanie est de permettre aux femmes de donner vie à leurs projets entrepreneuriaux, de créer de la richesse ; d'inciter les Françaises à créer ou à devenir propriétaires d une entreprise (moins de 3% aujourd'hui). Entièrement autofinancée, Biilink Le 1er réseau social pour l' entrepreneuriat féminin mettant en lien les femmes porteuses de projets avec une communauté de porteurs de projets et de partenaires professionnels. - Un écosystème complet au service du développement de projets de femmes. - La mise en lien avec une communauté de porteurs de projets et une communauté de partenaires professionnels. Stéphanie Cassin croit à la puissance des idées et à l’innovation. A côté de son réseau social, elle a créé l’association Biilink Women, à laquelle elle a fixé de nombreux objectifs, dont celui de "mettre au point une boîte à outil de création d’entreprise sur Internet" et la Fédération Française Des Entrepreneures dont l'objectif est de rassembler & représenter les Femmes dirigeantes de France. L’objectif est de défendre les intérêts des entrepreneures et contribuer à promouvoir leur rôle économique et social auprès de l’ensemble de leurs partenaires (pouvoirs publics, parlement, administrations…). Son but est aussi de représenter les professionnelles auprès des pouvoirs publics, des administrations, des médias, du Medef, de la CGPME et d’autres instances de la branche. Apporter une information et une analyse d’ordre juridique, sociale et économique aux adhérents. La Fédération est créée sous forme d’une association régie selon la loi de 1901.