Sébastien Gr

Après 5 années d’ateliers de théâtre comme participant, Sébastien Gratoir se forme et commence son long parcours d’improvisation théâtrale en 2001 à la Fédération Belge d’Improvisation Amateur (FBIA). Il joue et présente de nombreux spectacles et matchs en Belgique puis au Québec, pour finalement devenir coach-formateur officiel d’impro en 2006, ce qui lui permet d’encore maintenant donner des ateliers hebdomadaires à tous les publics (enfants, adolescents, adultes novices ou expérimentés). Depuis 2009, il participe (jeu et mise en scène) aux concepts de l’Improscène (avec des invités comme J. Mercier, S. Degroodt, …). Mais bien avant, en 2002, il entre également dans le Sparadrap Circus qui intervient mensuellement dans des institutions pour enfants (hôpitaux, …) avec des numéros de cirque, danse, des histoires et du clown. Il découvre ce dernier et se forme avec O. Caudron, P. Doss, F. Pire, C. Bustamante, P. Mol, T. Letellier, S. Meunier et F. Côté (ancienne clown du cirque du soleil, formatrice de Jovia). Il réalise une recherche lors de ses études en sociologie (ULB) sur le jeu clownesque à l’hôpital et suit des clowns en Belgique et au Québec. Parallèlement, il travaille d’une part comme animateur et chargé de projet à Convivial, association d’aide aux Réfugiés et, d’autre part, il suit en 2009 la formation en création collective de spectacle de théâtre action organisée par le Centre de Théâtre Action où il fait une belle rencontre, celle de Valérie Decruyenaere. Après avoir participé au spectacle Panopticon ensemble, ils animent des ateliers pour des patients de la section « ados » du service psychiatrie de l’hôpital Erasme (Bruxelles). D’autres s’en suivent rapidement en collaboration avec diverses associations socioculturelles bruxelloises intégrant improvisation théâtrale, clown et théâtre action. Ils créent également en 2011 le spectacle Scratch avec Sébastien comme comédien-clown et Valérie comme assistante à la mise en scène. Un beau succès auprès du public scolaire et adulte ! En 2013, Sébastien devient assistant metteur en scène pour plusieurs spectacles de la compagnie de l’Etincelle, écrit et met en scène Profil(s), une pièce de théâtre-action sur le formatage identitaire avec l’aide de Valérie. En 2014, ils officialisent leurs activités en duo avec l’association Goupil proposant des interventions clownesques en maisons de repos et de soins, des ateliers théâtre et clown, et des spectacles. Il devient également cette année-là professeur d’expression (français) dans une haute-école pour des futurs assistants sociaux. De manière générale, Sébastien joue de la basse et est un passionné de percussions.