Sébastien-Pelletier-Pacholski

Strasbourg, France

Né en 1967 Sébastien PELLETIER-PACHOLSKI débute la photographie dès l’enfance avec sa mère. Il reprend cette activité à partir de 2013, après avoir pendant des années abandonné ses appareils photos argentiques à l’éducation de ses 3 enfants. Après avoir tâtonné dans diverses disciplines photographiques, il se spécialise dans la photographie de rue. Inspiré par des photographes humanistes du milieu du XXè siecle, il est attentif aux photographes de sa génération pour ce qu’ils peuvent apporter de nouveau dans le regard sur ses contemporains. Il développe alors son propre style, fait de patience et de déambulations urbaines. Comme il le décrit, il choisit la scène de son théâtre, puis attend patiemment que les acteurs prennent place sur le plateau. Il privilégie d’ailleurs sa sensibilité à une technique éprouvée, cherchant le résultat plus que la manière. Les fantômes de Calais : Amené à travailler régulièrement dans le Calaisis, d’abord à Sangatte, puis dans la jungle de Calais, Sébastien PELLETIER-PACHOLSKI rapporte de ses séjours un témoignage de cette ville éphémère. Il rassemble une série de photographies en noir et blanc qui montrent la vie, sans engagement ni réquisitoire sur les évènements. Peut-on néanmoins rester neutre dans la gestion de cette crise migratoire ? C’est une question à laquelle il n’apporte pas de réponse, mais tente d’en montrer le regard d’un témoin/acteur.