shimehiro

Shimehiro Nishikawa Maître du Nihon-buyô (Danse traditionnelle japonaise) Directrice de l'Association Zea Née à Fukuoka, au Japon. A l’âge de 7 ans, elle a commencé l’apprentissage du nihon-buyô sous la direction de Nishikawa Shimeo. En 1981, Nishikawa Senzô Xe, chef d’école, Trésor national vivant, lui a attribué le nom de scène, Nishikawa Shimehiro, à Shinjuku (Tôkyô), lui reconnaissant ainsi la capacité à enseigner le nihon-buyô. Actuellement, elle est dirigée par Nishikawa Yûko, fille aînée du chef d’école, conseillère de la Fondation et la Fédération nationale de nihon-buyô. Installée à Paris en 1998. En 2001, elle a dansé au Service Culturel et d’Information de l’Ambassade du Japon en France, à deux reprises à la Résidence Officielle de l’Ambassadeur du Japon en France, et donné une conférence, une démonstration, un atelier à l’OCDE. En 2002, elle a produit un spectacle au Printemps des Musées au Musée Guimet. Par la suite, avec l’ensemble Myôka produit par la société Accords Croisés, elle a dansé dans de célèbres festivals ou grandes salles de spectacle d’Europe : Caixa Forum de Barcelone, Festival Eclèctic de Valencia, Festival les Orientales de Saint-Florent-Le-Vieil, La chapelle de Malaussène, Musée des Arts Asiatiques de Nice, Tournée en Catalogne avec la Xarxa de Musiques Catalunya (Banyoles, Torroella de Montgri, Sant Boi de Llobregat, et Vilanova i la Geltru), etc. Elle a aussi noué des collaborations avec des artistes venus d'autres domaines : elle a réalisé une performance avec le danseur contemporain Yutaka Takei dans un court-métrage Labrys de la vidéaste Yuka Toyoshima, diffusé lors du festival des Nuits Blanches de Paris 2010. En 2010, elle a collaboré avec l’Ikebana (art floral, école Ikenobô) pour le spectacle Kokin古今 - jadis et naguère – sous le haut patronage de l’Ambassade du Japon en France et de l’Ikanobô Tôkyô busôkai. En 2011, elle a présenté sa propre création Kabuki-kabuku avec la collaboration d’ André Dion (création sonore) et Tristan Alexandre (création vidéo) lors du Festival Son Miré, et en 2012, cette création a été diffusée aux Journées Nationales de l'Electroacoustique (Conservatoire à Rayonnement Régional d’Amiens, CRR). En 2013, invitée par la compagnie Les Soleils Dansants, elle va danser dans Variations et Japonaiseries, spectacle qui est une collaboration entre le ballet classique et la danse japonaise (à Paris). Elle dirige également l'Association Zea (Association Loi 1901) qui promeut le nihon-buyô, et enseigne cette danse dans les cours individuels ainsi que dans les stages réguliers. Apparitions à la télévision : TVE (2002), Chaîne locale de Catalunya (2002, 2004) Interviews à la radio : France Culture (2003), Jet FM (2003)