ShindokaiFrance

Le Kimé Dojo, association créée en octobre 1983 est dirigé par M. RICHARD Gilles. En 1988 le Kimé Dojo adhéra à l'I.F.O (Kick Boxing) qui deviendra la W.K.A et en 1989 à la F.F.B.T (Boxe Thaïlandaise) et sera le 2eme club du pourtour méditerranéen à adhérer dans cette fédération. Du côté Art martial le Kimé Dojo enseigna le karaté Kyokushinkaï de 1984 à 1987, sera indépendante de toute école de 1987 à 1989 en attendant le retour du 2eme voyage à Tokyo de M. RICHARD Gilles au Honbu Dojo du Shidokan dirigé par M. SOENO Yoshiji. Le Kimé Dojo deviendra donc grâce à M. RICHARD Gilles, le premier Dojo français à enseigner le Shidokan, et en 1997 après les premières élections (7 pays votants) le Honbu Dojo Européen du Shidokan, M. RICHARD devenant le président de l'E.S.F. M. SOENO a fait sa première visite en France en décembre 1989 afin de vérifier les dires de M. RICHARD, et c'est seulement à cette période qu'il rencontra le président français M. PELI Jean-Guy, le trésorier M. NEVEUX Philippe, et le professeur M. GALLUCCIO encore enseignant de Kyokushin à Saint Laurent du Var M. SOENO envoya après cette visite le diplôme de Branch Chief français à M. RICHARD. Grâce au travail acharné de M. PELI et M. NEVEUX épaulés par de nouveaux venus Mme et M. ALLEGRO, Mme ZENATTI, M. BELLONE, le Shidokan France a réussi à faire reconnaître son école auprès de la F.F.K.D.A (protocole signé en 2001 entre M. DIDIER Francis président FFKDA, Mme ALLEGRO (présidente Shidokan France) et M. RICHARD (responsable technique français) Depuis janvier 2007, M. RICHARD et la plupart des pays ont abandonné le Shidokan pour créer l'école Shindokaï et le Kimé Dojo est devenu le « headquarter » mondial pour le Shindokaï. Toutes ces expériences successives ont forgé le mental de l'équipe des enseignants du Kimé Dojo qui se donnent bénévolement et pleinement à l'éducation d'un public mixte de tout age et de toute condition. M. AGUILAR Frederic, M. TANCRAY Johny, et Melle AZOULAY Nathalie furent chacun numéro 1 Européen Shidokan dans leur catégorie respective la même année !!! Le nouveau challenge en Art Martial est le développement du Shindokaï et en Boxe la présentation de très bons combattants dans les nouvelles boxes libres. Au sujet de Gilles Richard: e suis né le 22 mars 1957 dans la région parisienne, marié, 3 enfants, fonctionnaire à France Telecom depuis 1977. J’ai commencé comme tous les jeunes de l’époque par le Shotokan, car il n’y avait pas grand-chose d’autre comme Art Martial. Mon premier professeur fut Alain Petitdemange à Saint Maur des Fossés. Après 3 années de pratique, j’ai cessé l’entrainement, et j’ai débuté le Tae Know Do à La varrenne durant les années 1998/1999, 1999/2000, 2000/2001, 2001/2002. Muté à Nice par mon travail, je me suis inscrit au Kyokushin dès mai 1982. Mon premier contact avec SOENO et le Shidokan fut en novembre 1987 durant le championnat du monde de Kyokushin à Tokyo. Je me suis rendu au Honbu Dojo du Shidokan à Tokorozawa avec Stephane T. Le groupe français n'ayant pas désiré venir. J'étais en relation écrite avec Soeno depuis 1986 grâce à un ami. Je suis retourné en janvier 1989 au Honbu Dojo à Tokorozawa, pour m’entraîner 3 semaines et passer ma 2ème Dan Shidokan, j’étais déjà 1ere Dan FFKDA. J’ai ouvert mon Dojo en septembre 1984 dans lequel je pratiquais le Kyokushin, mais j’ai cessé ce style en 1988. Je fus aussi durant plusieurs années professeur de Boxe Thailandaise et de Kick Boxing. SOENO est venu à Nice en décembre 1989, et c’est seulement à cette période que les premiers Français l’ont vu, l’année suivante j’ai organisé un stage international avec 5 pays (Italie, Angleterre, Suède, Grèce, France) à Valbonne. Lorsque j’ai créé le Shidokan Karaté France, en 1990 avec M.PELI M.NEVEUX, seule la Grèce pratiquait cette école en Europe En 1992, j’ai fait l’Open Shidokan à Tokyo au Korakoen. En 1994, j’ai amené 3 Français au premier championnat du monde de Shidokan. Lors de la première réunion des responsables Européens en juillet 1998 à Stuttgart, je fus élu président de l’E.S.F. En 2005 j’ai reçu mon 7ème Dan Shidokan Les relations avec le Japon devenant de plus en plus difficiles à supporter, j’ai décidé avec plusieurs pays de quitter le Shidokan pour fonder l’école Shindokaï, école basée sur d'autres préceptes: Puissance, Spirit et Probité. L'organisation Shidokan Karaté france est donc devenue le Shindokaï France en janvier 2007 par une assemblée générale où la majorité des clubs français ont décidé de suivre les précurseurs du Shidokan dans cette nouvelle aventure. L’organisation Européenne du Shindokaï est dirigé par Romas NAVICKAS en Lituanie et de mon coté je dirige l’I.S.L (International Shindokaï-Kan League) en tant que président. A ce jour (2009), près de 20 pays sont membres de l’I.S.L Coté France, je possède mon B.E.E.S. 2ème degré depuis 2005 et suis 6ème Dan depuis mai 2007, 7ème Dan depuis Octobre 2014, et je suis toujours professeur de mon association « KIME DOJO » à Nice. Tout comme le Shidokan que j'avais réussi à faire reconnaître en 2001 (avec l'aide de Mme ALLEGRO, la présidente de l'époque), le Shindokaï est officiellement reconnu comme un école du Karaté Jutsu au sein de la F.F.K.D.A. depuis septembre 2009. Je profite d'ailleurs de l'occasion pour remercier les dirigeants de la fédération pour cela.