Tarahs

Française un quart syrienne, je suis née à Paris où j’ai grandi. C’est dans le 9ème arrondissement, à l’âge de 3½ ans, que j’ai commencé (ou plutôt que ma maman m’a forcée) à aller à l’atelier de sculpture Boz’art. Depuis, je lui suis restée fidèle. Mes « œuvres de jeunesse » sont souvent indescriptibles, ressemblant parfois à des boulettes de kebab, parfois à des chaussures orthopédiques … C’est vers 14 ans que j’ai eu un déclic et que j’ai trouvé mon propre « style », quand je me suis mise à faire essentiellement des silhouettes abstraites de femmes (dont Yes, we can! était l’une des premières) et d’autres plus réalistes d’animaux. Aujourd’hui, si je change parfois de registre, j’y reviens souvent car cela (me) plaît toujours autant. Si certaines de mes œuvres font partie de collections particulières depuis plusieurs années, il a fallu attendre la perspective de mon départ à Moscou pour me convaincre de toutes les exposer. Jusqu’à ce jour je n’avais jamais considéré la terre autrement que comme une passion, bien que je sois férue d’art contemporain et que cela m’ait conduit à être membre du jury de la 4ème édition du Prix Sciences Po Pour l’Art Contemporain. Pour faire court, je suis quelqu’un qui a la tête dans les nuages mais les pieds sur terre. Ancienne élève du Lycée Henri IV, j’ai été admise à SciencesPo après un baccalauréat scientifique. À Moscou, j’ai d’abord commencé par un échange universitaire, qui s’est peu à peu transformé en un stage à l’Ambassade de France. Sachant que j’aurai quitté la Russie à la fin du mois de juin, je compte en tirer le meilleur parti et saisir toutes les opportunités qui s’offrent à moi, surtout en matière artistique. À l’Université de Cambridge, l’un des musées contient une collection d’œuvres contemporaines par des artistes femmes parmi les plus fournies au monde. Donc qu’on se le dise, là-bas, je pourrai réellement laisser libre cours à ma créativité et serai pleinement soutenue dans ma démarche. Je crois de tout mon cœur à ce projet et j’espère que maintenant vous aussi.