Thibault

French Polynesia

Par où commencer les présentations ? Ok… Bonjour, je m’appelle Thibault, j’ai 42 ans et je passe le plus clair de mon temps sous l’eau, avec les poissons. Mais ça n’a pas toujours été le cas. Dans ma vie d’avant, je faisais du management, de la gestion, de la communication, du marketing. J’avais un Blackberry, une tablette, un ordinateur portable, et une oreillette Bluetooth pour téléphoner en conduisant (c’est mal, je sais, je ne le ferai plus). C’était passionnant, mais tout de même, j’attendais avec impatience le week-end pour aller faire des bulles à Palavas-les-flots, dans le club de plongée où j’ai fait mes classes de plongeur, puis de moniteur. Finalement, un beau jour, j’ai réalisé que j’avais envie de plonger tous les jours et que je m’éclatais vraiment à partager ma passion. Alors j’ai tout quitté, et je suis parti avec mon sac de plongée sous le bras, direction les Maldives. Après deux ans sur place, à travailler comme moniteur, puis chef de centre, il était temps d’aller voir ailleurs, et de trouver l’endroit où j’aurais envie de créer mon propre club de plongée. Ce petit tour du monde m’a conduit en Polynésie, où je suis littéralement tombé sous le charme des gens, des paysages, des ambiances, des couleurs et… des plongées ! Sur ce territoire aussi vaste que l’Europe, c’est sur l’atoll de Fakarava que j’ai eu envie de poser mes valises, conquis par les nuances de bleu qui ont, en son temps, inspiré Matisse. Voilà comment est né O2 Fakarava, petit centre de plongée que nous dirigeons, ma compagne Marion et moi. Ce projet, Moana Hananahi – Avenir Océan, c’est pour moi une façon de renouer avec un combat qui m’a toujours tenu à cœur : celui pour l’égalité des chances, notamment face à l’accès à l’emploi.