Trafic d'Arts II

Après des études d’infirmières et de Chinois, Henriette se passionne pour le Théâtre. « J’habitais à côté d’un théâtre épique traditionnel chinois » se souvient-elle. N’ayant plus l’âge pour faire une école de Théâtre, elle multiplie les stages. Grâce à sa force de caractère, elle réussit à devenir comédienne puis metteur en scène. « Je m’y suis mise un peu en retard mais j’ai vite joué ». Quelques années plus tard, cette autodidacte passionnée mettra alors son talent au service des quartiers d’Aix-en-Provence et de Marseille. La jeune femme est invitée à faire des lectures à haute voix dans les écoles puis dans les foyers. Le développement culturel devient « un enjeu social ». Elle crée alors en 1992 la Compagnie Trafic d’arts II (création théâtrale et développement culturel) installée au cœur du quartier du Jas de Bouffan où elle effectue un travail de proximité et de médiation culturelle autour des 30 000 habitants de ce quartier qui « est un désert culturel » regrette-t-elle.