Two the West

Two the West, c’est un road trip musical allant de l’intimisme acoustique à un rock haletant et extraverti, entre réalisme rock et ballades psychédéliques western. Côté voix, on retrouve la force et la douceur des Morrisson, Ferry, Gabriel, et pour l’ambiance et les arrangements, on imagine une rencontre improbable entre Radiohead, Ry Cooder, Wilco, Pink Floyd et Dylan... Two the West, c'est au départ le duo complémentaire de deux garçons rennais, vieux potes de toujours qui se sont retrouvés à Paris après un exil en République Tchèque pour l'un et en Angleterre pour l'autre. Les retrouvailles parisiennes et les routes de chacun donneront naissance à une nouvelle envolée de songs, l'ébauche d'un album mature... et le son Two the West : l’alchimie entre l’énergie brute, le songwriting de Lionel, les claviers vintage, et les arrangements de Fred. Un travail de studio intense donne naissance aux premières chansons. Quelques featurings, dont Raoul de La Maison Tellier. Onze morceaux sont déjà dispos en advanced mix. Un EP de lancement (4 titres) devrait sortir d’ici début 2013, suivi d’un LP. Fred Woff n'est pas inconnu des professionnels de la production musicale (musicien, ingénieur du son ou arrangeur avec des artistes rares tels que Sapho, Yves Simon, Janice DeRosa, John Greaves, Emmanuel Tugny, Eddy Louiss). Récemment, Fred a participé activement à l’enregistrement des deux derniers LP d'Emmanuel Tugny, tous deux nominés aux Grammy Awards du Brésil, respectivement dans les 5 meilleurs disques catégorie Pop/rock (EmilyIandWe, 2011) et meilleure production de l’année 2012 (Une Fille Pop), suivis d’articles élogieux dans la presse française. De son côté, Lionel, prolixe songwriter, a aussi passé quelque temps à la guitare auprès d’autres artistes, notamment Moonman, artiste rock indé français. Après une série de dates et quelques belles scènes partagées (Zita Swoon, The Servant....), Lionel est revenu à ses propres créations. Envie de chanter à nouveau ses propres chansons, tout simplement. Plus fort encore.