WOS

Nous, Claire Dehove et Julie Boillot-Savarin, sommes deux artistes et scénographes. Nous sommes toutes deux membres de WOS/Agence des hypothèses que Claire a crée en 2002. Wos/agence des hypothèses est un collectif pluridisciplinaire qui agit dans des lieux et des situations publics et socialisés. Comme son nom l'indique, Wos aime travailler à partir d'hypothèses pour que rien ne soit jamais figé ou définitif. Pour que tout soit discutable, réfutable et mouvant en permanence. Nous privilégions une politique des usages à un mode expositionnel. Notre démarche conduit à des dispositifs matérialisés - architectures utopiques, campements, zones de gratuité instituées ou sauvages - OU NON. Elle conduit aussi à des cartographies-cartoons par exemple. WOS considère les hypothèses, conférences et débats, publications, productions documentaires et audiovisuelles, sites internet, réseaux sociaux, comme les outils performatifs de sa pratique de l'art, politique, expérimentale et citoyenne. Claire Dehove crée WOS/Agence des hypothèses en 2002. voir le WOS Manifeste : Avant WOS, Claire Dehove crée des films et de vidéos, des installations lumineuses et sonores et des performances, diffusés dans des institutions d’art contemporain et des espaces alternatifs. En 2000, Claire Dehove co-organise LMX étapes, un dispositif mobile, évolutif et collaboratif, à Marseille, Paris, Nantes et Le Mans. Elle collabore avec des architectes pour dessiner des quais, des digues, des salons flottants, des micro-jardins. Elle diffuse des affiches-messages sur 500 panneaux publicitaires et réalise des commandes publiques participatives. Elle a publié plusieurs textes sur ces expériences et considère son activité d'écriture et de prise de parole comme partie intégrante de son activité artistique. Julie Boillot-Savarin est scénographe, diplômée de l'ENSBA et de l'ENSATT, Lyon. Elle crée des scénographies pour le théâtre et conçoit avec des architectes des projets pour des espaces urbains et paysagers. Récemment elle réalise un carrousel ambulant dans la cité de La Grande Borne à Grigny. Avec WOS, elle construit le Campement Diapalante dans le campus de HEC/Paris en 2011 et collabore depuis à tous les projets de WOS, notamment PALP, kit de communication tactile à distance.