La comédie musicale de Mel Brooks interprétée par 25 jeunes artistes de 14 à 18 ans et 13 musiciens live !

Large_event_cover_photo-1442586342-1442586722

Présentation détaillée du projet

Synopsis :

 

Le docteur Frederick Frankenstein, qui préfère qu'on l'appelle Frederick Frankenstine afin d'oublier son illustre grand-père créateur de monstre, doit se rendre en Transylvanie pour récupérer son héritage. Il arrive dans un drôle de château, habité par une vieille femme et un serviteur bossu du nom d’Igor. Ensemble, ils vont finir par créer un être vivant. Mais les monstres ne sont jamais ceux qu'on croit... Cette parodie des vieux films fantastiques ne manquera pas de vous faire rire aux éclats. Un spectacle dynamité par des chansons décapantes, des chorégraphies emballantes et un humour totalement décalé.

 

 

Objectifs :

 

La Mélodie du Bonheur (à deux reprises), Cabaret, Un violon sur le Toit, trois comédies musicales d’envergures sont venues occuper le paysage culturel belge francophone ces deux dernières années. Parallèlement à ça, de plus en plus de spectacles musicaux internationaux s’arrêtent à Bruxelles et plus seulement à Paris. Parmi eux Peter Pan, Dirty Dancing, West Side Story, Le Magicien d’Oz. Nous assistons donc à un engouement grandissant pour les comédies musicales en Belgique francophone. Les gens ont besoin de s’émerveiller, rire, sortir de leur quotidien et s’évader.

 

Pour répondre à cet engouement, nous souhaitons offrir au public des comédies musicales « à l’anglo- saxonne » : où la musique complète merveilleusement les mots lorsqu’ils ne sont plus suffisant pour exprimer les émotions, où on assiste à une réelle fusion entre la danse, le chant et le théâtre, et enfin où la prestation de l’artiste de l’arrière plan est aussi impressionnante que celle du premier plan.

 

 

C’est l’ambition que nous nourrissons pour Frankenstein Junior. 25 jeunes artistes talentueux seront mis dans des les meilleures conditions, entourés d’une équipe de professionnels, afin d’offrir aux spectateurs un spectacle de qualité. Notre orchestre live de 13 musiciens viendra soutenir les performances de ces adolescents, dans des décors impressionnants de par leur taille et leur diversité. Au total : 25 acteurs, 21 chansons, 12 chorégraphies et 22 intervenants dans l’équipe artistique. Plus de 65 personnes réuniront leur énergie, leurs talents et leur enthousiasme pour faire de Frankenstein Junior les 16, 17 et 18 octobre 2015, LE spectacle des fêtes d’Halloween.

 

Historique :

 

Tout est parti d’un simple atelier théâtre donné au Collège Saint-Pierre Uccle une fois par semaine pendant une heure. Petit à petit, avec l’aide des parents, des élèves et de l’école, cet atelier s’est transformé en projet de comédie musicale : Matilda. Le projet a été présenté en début d’année et a tout de suite retenu l’attention de nombreux élèves désireux de participer. Très vite des auditions ont été organisées afin de pouvoir trouver 25 petites perles sachant chanter, danser et jouer au théâtre. Au total 60 adolescents du collège sont venus auditionner. Très vite les répétitions ont augmenté, à renfort d’intervenants artistiques (tous bénévoles) : accompagnateur, chorégraphe, directeur musical, assistant, techniciens, orchestre, etc. Il fallait tout traduire et adapter. En effet, cette comédie musicale n’avait jamais été présentée en français. Les deux représentations que nous avons donné les 27 et 28 septembre 2014 ont reçu un engouement absolument fou : deux salles combles et deux standing-ovations.  

 

Matilda-1442589821

 

Suite à ça, les jeunes acteurs et l’équipe artistique ont voulu continuer Matilda, mais dans un cadre extra- scolaire, avec encore plus de moyens financiers. Les droits d’auteurs n’étant pas disponible, il était impossible de l’exporter hors de l’école. Cependant, nous avons réfléchi à une autre comédie musicale, et Frankenstein Junior semblait être l’évidence. L’ASBL « Une histoire de famille » s’est directement sentie concernée par cette nouvelle folle aventure et nous a proposé son aide financière et logistique afin de pouvoir - entre autres - obtenir les droits d’auteurs. Nous avons alors contacté la MTI à New York et Paris-Drama. Après quelques semaines d’attente, c’est en novembre 2014 que nous recevons la réponse : l’aventure pouvait commencer.

 

Un projet caritatif - « Une histoire de famille » :

 

Uhdf-1442590121L’hyperplasie congénitale des glandes surrénales, c’est la maladie que cette ASBL tente de faire connaître. Créée en mars 2013 par deux parents dont deux de leurs trois enfants sont atteints de cette maladie, elle a pour ambition d’aider et conseiller les familles qui sont dans le même cas de figure par l’intermédiaire de leur site internet, d’évènements ou de conférences. Un des adolescents acteurs dans Frankenstein Junior souffre de cette maladie.

 

Alors, quand sa présidente nous a proposé d’unir nos forces pour servir nos objectifs, c’était l’évidence même : la collaboration commençait. Ils nous offraient les premiers fonds financiers pour payer les droits d’auteur. Ils vont également nous ouvrir à leur réseau. En contre partie, on leur assure une très grosse visibilité et par conséquent un accroissement de leur « popularité ».  

 

Plus d’informations sur : www.unehistoiredefamille.org

 

L’équipe :

 

Les gosses révoltés sont au nombre de 25 : 11 garçons et 14 filles, entre 13 et 18 ans, pour la plupart issus du Collège Saint-Pierre et interprètes de Matilda. Certains font de la danse depuis 10 ans, du théâtre depuis les primaires, d’autres  chantent dans des chorales (Petits Chanteurs de Saint-Pierre, Choeur pour Enfants de la Monnaie,...) et quelques-uns ont même déjà participé à des spectacles d’envergures tels que « La Mélodie du Bonheur » (Ars Lyrica, Festival Bruxellons!), « Tom Sawer » (Ars Lyrica), « Brundibar » ou « Okilélé » (Opéra de Wallonie). Ils sont tous animés par une passion commune : la comédie musicale et l’art du spectacle.

 

Dsc01600-1442591033

 

 

Un spectacle de cette envergure avec autant de talents et potentiels réunit nécessite une équipe technique solide et motivée.  La technique doit être irréprochable si l’on veut permette à nos jeunes artistes de briller.  

De plus ce genre de projet fou demande deux fois plus travail et de rigueur qu’un projet lambda mais est beaucoup moins bien rémunéré. 

 

29082015-dsc03671-1442590296

 

Damien Locqueneux, metteur en scène, producteur et porteur de projet, est le pilier central.  C’est son énergie, sa passion et son implication qui ont permis de lancer cette machine extraordinaire.  

Comédien, chanteur et danseur de 25 ans. Après avoir étudié pendant deux années au Conservatoire Royal de Bruxelles, il se lance dans une formation de comédie musicale en participant à différents stages à New York et en prenant des cours de danse et de chant sur Bruxelles. Au sein de la New York University et du Broadway Dance Center, il se forme au style anglo-saxon pendant de nombreux voyages. Parallèlement à ça, il crée son ASBL de créations théâtrales destinées au jeune public : « Compagnie Pote’Art ». Avec celle-ci, il monte et joue dans le spectacle « Kiffeurs de rien » de Geneviève Damas. A la mise en scène, ils ont l’immense chance de pouvoir compter sur Pietro Pizzuti. Ce spectacle a été à l’heure actuelle joué dans une dizaine d’endroits différents pour un total de 35 représentations. Il a également été présenté au Festival de Huy en 2013. Il a déjà joué dans plusieurs comédies musicales dont « La Mélodie du Bonheur » mis en scène par Xavier Elsen au Palais des Beaux-Arts de Charleroi et en tournée en Belgique en décembre 2013 et janvier 2014. Depuis septembre 2014, il est dans « Cabaret » mis en scène par Michel Kacenelenbogen. Au total, 60 représentations en commençant par le Théâtre National (5 semaines), en passant par la Suisse, et en terminant par l’Aula Magna (LLN) en mars 2015. Cet été, il était à l’affiche d’une nouvelle production de « La Mélodie du Bonheur », au château du Karreveld, mis en scène par Jack Cooper et Daniel Hanssens.

 

Dsc03777-1442591062

 

Nous avons décidé de confier la scénographie du spectacle à Laureen Joyce Centner et Cecile Balate. Toutes les deux font partie de l’atelier Ad Hoc qui regroupe une dizaine d’artistes : scénographes, costumiers, monteurs, etc. D’ailleurs nos deux costumières Anna Terrien et Héloïse Mathieu en font aussi partie.  Ces locaux de 400m2 vont permettre la réalisation des imposants décors qu’impose Frankenstein Junior.  La majeure partie de l’atelier se consacre donc pendant plusieurs mois complètement à Frankenstein Jr. 

 

Je vous laisse découvrir le restant de cette équipe formidable sur notre site : http://www.frankensteinjunior.be/a_propos/equipe_creative.php

 

 

Informations pratiques :  

 

Lieu de représentation : Théâtre Saint Michel (Montgomery)

Dates : 16, 17 octobre à 20h15 et 18 octobre à 16h00.

Durée : 2h30 avec entracte

Jauge de la salle : 1180 places 

Billetterie : http://www.theatresaintmichel.be  

À quoi servira la collecte ?

Il faut savoir que monter une comédie musicale coûte énormément d’argent. A Broadway, c'est un budget avoisinant en moyenne les 70 millions de dollars et en Belgique Francophone entre 300 000 et 1 million d’euros pour les plus grosses productions.  

Évidemment nous nous sommes adaptés à nos moyens et avons dû faire des coupes là où nous en avions la possibilité. Réduisant ainsi au maximum les budgets alloués à la technique, aux costumes, à la scénographie et aux accessoires tout en restant extrêmement exigeant sur la qualité. 

 

Nous avons donc réussi à avoir du matériel pour un prix parfois complètement dérisoire grâce aux prêts et à l’implication de chacun ! Cependant, nous aimerions pouvoir compter sur votre générosité pour les derniers postes suivants :

- Catering pour l'équipe et les musiciens (environ 210 repas) : 500€

- Captation multi-caméras du spectacle pour le souvenir des artistes : 300€

- Retours son supplémentaires pour les coulisses et l'orchestre : 400€

- Location d'instruments divers (timbales, claviers, etc.) : 600€

- Frais de dernière minute : 400€

TOTAL : 2200€

 

De plus, les techniciens et musiciens travaillant sur le projet bénéficient de budgets inférieurs à d’autres projets nécessitant moins de temps et moins d’implication. Au-delà du service rendu au projet, aux jeunes et à l’art, vous connaissez certainement les situations de précarité dans lesquelles se trouvent les artistes Belges. 

Thumb_gosses_r_volt_s-1442588526
Les Gosses révoltés

L’association a été fondée - par Damien Locqueneux (metteur en scène et meneur du projet), Rosa Vinci (productrice) et Jeremy Bruyninckx (assistant mise en scène) - dans le but d’encadrer la réalisation de la comédie musicale Frankenstein Junior. C’est par celle-ci que tout transite afin de pouvoir payer les intervenants, louer des salles de répétitions,... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Yesss ! Champagne !
Thumb_default
J'ai hâte d'aller voir le spectacle!!!
Thumb_default
DERNIERE LIGNE DROITE :) bravo Damien pour ce magnifique projet et en avant vers le succès !!!!!