120 apprentis startupers, 30 mentors, 54 heures, 18 conférences grand public. Combien de startups au bout ? #entreprendre #HackTheRules

Large_fspfinalkisskissbb-1422275225

Présentation détaillée du projet

g3043.png

          

Le Free Startup Project c’est 120 participants avec 54 heures pour lancer 20 startups. C’est une initiation à l’entrepreneuriat qui réunit des étudiants du vendredi 17 au dimanche 19 avril 2015 à l’école 42 afin de développer des projets de startups disruptives qui seront présentés devant un jury de professionnels à la fin de l’évènement.

 

résumé.png

 

3043-7.png

 

Constitués en équipe de six, les 120 aspirants entrepreneurs concevront des solutions disruptives dans des domaines établis où l’innovation numérique peut faire son chemin. Tout comme Uber avec les taxis, AirBnB dans le secteur hôtelier, BlaBlaCar dans le secteur des transports ou encore les systèmes de paiement alternatifs dans le secteur financier.

 

crowd0.png

 

3043-7.png

 

Les aspirants entrepreneurs sélectionnés en plusieurs catégories - commerciaux, codeurs, designers –, ou d’horizons différents, seront aidés tout au long de l’aventure par des mentors avec des séances de coaching journalières.

 

En parallèle de ce regroupement entrepreneurial, des conférences grand public seront organisées pour discuter de l’influence de la révolution numérique pour l’entreprenariat, des freins à la création en France ou encore du rôle moteur de l’économie du partage pour la société.

 

3043-7.png

 

A travers le Free Startup Project, nous entendons encourager l’entrepreneuriat dans la société, notamment chez les jeunes. Nous sommes persuadés que l’entrepreneuriat favorisant la liberté et la créativité des individus est une solution pour bâtir la société libre et prospère du futur. Nous saisissons cette occasion pour montrer au grand public que l’initiative libre, sans intervention publique, peut initier des mouvements collaboratifs pour favoriser l’émergence de solutions spontanées.

 

Dsc_0017-1423612607

 

3043-7.png

 

C’est une immersion accélérée pour les 120 étudiants

calendar.png

 

2145204-l-ecole-42-l-ecole-du-futur-1422915938

 

3043-7.png

 

Le Free Startup Project est un événement ouvert au public et aux medias

 

En parallèle des aspirants entrepreneurs, dix-huit conférences grand public seront organisées le samedi (9h30-12h30 / 14h-18h) et le dimanche matin (9h30-12h30). Suivant un format dynamique, les intervenants auront 10 minutes pour développer un propos suivi d’une interaction soutenue avec le public pendant 20 minutes. Le rythme de ces séquences (inspiré du modèle barcamp) vise à susciter les opportunités autour d’un maximum d’idées et de projets partagés par les participants.

 

L’objectif est de mettre à l’honneur des entreprises ou projets libres dans divers secteurs. Certains pourront avoir l’opportunité de visiter l’école et d’apprécier le travail des groupes du Free Startup Project.

 

Programme

.

Samedi 9h30-12h30

Samedi 14h-18h

Dimanche 9h30-12h30

 

 

42amphi-1423850603

 

 

 

g4939.png

 

 

Free Startup Project est porté par un collectif d’étudiants issus des campus franciliens et fédérés par les associations Students for Liberty – Paris et Think Libéral SciencesPo qui, toutes deux, promeuvent une société libre. Symbole de la liberté et de la responsabilité, l’entrepreneuriat est une opportunité formidable pour notre génération.

 

 

Team-1423850564

Voir plus

 

   

Un financement libre

 

Nous refusons tout financement public et soutien politique pour leur préférer des liens solides avec la société civile, en particulier de jeunes entreprises innovantes. Notre volonté : pouvoir se passer de l’Etat ou des grandes entreprises pour faire naître de futurs leaders français sur leur marché. Les valeurs de liberté, de créativité et d’indépendance nous paraissent à même de pouvoir se passer des soutiens politiques ainsi que de s’affranchir du cadre normé du monde académique.

 

Dsc_0004-1423612450

 

 

Montage du projet

 

Planning

 

D’ici la mi-janvier, le matériel de campagne pour une levée de fonds sera réalisé (site web et vidéo), et les moyens de financement définis et mis en place (financement participatif et sponsoring traditionnel).

Dès le lancement de la levée de fonds fin-janvier, nous débuterons le recrutement des mentors qui encadreront les étudiants ainsi que des intervenants pour les conférences grand public. Dans le même temps, nous lancerons notre campagne media.

Fin février, nous lancerons la communication autour de l’événement. Le recrutement des étudiants sera lancé en mars selon des modalités précises, avec les inscriptions pour les conférences.

Nous prolongerons l’expérience Free Startup Project en communiquant après le mois d’avril les projets concrétisés et les opportunités créées. Nous travaillerons à répliquer le format de l’évènement  partout en France l’an prochain grâce à notre forum associatif.

 

Budget prévisionnel : 12 400 euros

 

Nous recherchons des partenaires !

 

Soutiens

Vous croyez en notre projet et voulez nous aidez à le concrétiser (crowdfunding) et à le diffuser (thunderclap).

 

Sponsors

Votre entreprise promeut l’innovation, la créativité, la prise de risque, n’hésitez pas, nous serons ravis de nouer un partenariat avec vous. [Divers degrés de sponsoring]

 

Mentors - Entrepreneurs/startupers, professeurs et consultants pour encadrer bénévolement les groupes de travail et participer au jury

Confrontez-vous à de nouveaux défis, rencontrez de jeunes talents, transmettez vos expériences aux participants.

 

Business angels/recruteurs

Dénichez des profils atypiques, des projets originaux et des perspectives d’investissement.

 

Speakers/Conférenciers

Vous êtes disruptif dans un secteur particulier, et vous souhaitez faire part de votre projet, association, entreprise dans le cadre de conférences grand public.

 

Medias relais ou partenaires

Faites découvrir au grand public le rôle moteur des startups disruptives dans l’économie du partage au profit de la société grâce à un accès privilégié à notre événement.

 

 

Christophe Seltzer

Manager de projet

Président de Students for Liberty – Paris

cseltzer@studentsforliberty.org

06 67 35 12 83

 

Thomas Rockenstrocly

Manager de projet

Président de Think Libéral Sciences Po

t.rockenstrocly@gmail.com

06 43 65 50 86

 

 

 

Couverture1234-1423612528

 

À quoi servira la collecte ?

Pour abriter nos apprentis startupers, nous avons la chance d’être accueilli par l’école 42 à titre gratuit. Nous les remercions chaleureusement de nous faire confiance dans cette aventure. Cependant, le lieu n’est pas tout.

 

54h ça peut se révéler long. Imaginez alors 54 heures de pleine activité intellectuelle, d’émulation permanente, de montées d’adrénalines subites ! Avouez que nos valeureux startupers vont avoir un petit creux...Ce sera alors à nous de les ravitailler de A et Z. Nous nous devrons d’être au petit soin pour eux afin de créer les meilleures conditions de travail. La collecte servira ainsi à hauteur de 7500 euros les dépenses de nourriture.

 

A cela s’ajoutent les dépenses en logistique et communication pour les conférences grand public, dans le but que celles-ci aient une audience la plus large possible.

 

Et comme à tout seigneur tout honneur, les projets qui trouveront les grâces du jury se verront attribuer des récompenses et des aides pour accroître la croissance des jeunes pousses.

 

Voici un petit récapitulatif du strict minimum nécessaire :

 

Budget-1422915774

 

Nourriture : 7500 euros

Dépenses logistiques : 1500 euros

Communication : 500 euros

Accueil conférences : 900 euros

Récompenses : 2000

 

Mais que ferons-nous si nous dépassons l’objectif ?

 

Nous souhaitons fortement dépasser l'objectif afin de pouvoir être encore plus créateurs d'opportunités !

 

Nous améliorerons la qualité de l'événement.

 

Nous augmenterons les récompenses pour les projets.

 

Nous améliorerons les compensations, afin de pouvoir permettre à un maximum de startups sponsors de se faire connaître auprès de vous, et vous, de découvrir des solutions géniales qui peuvent changer votre quotidien.

 

Si nous réunissons une somme vraiment importante, nous pourrons alors monter un weekend à destination de leaders de notre réseau français associatif pour former toute personne voulant nous rejoindre dans le Free Startup Project et déterminée à reproduire ce type d’événement dans tous les coins de France ou en en Europe l'an prochain.

 

Dsc_0031-1423612688

 

 

Thumb_fspuyfijjcqs-1422197359
Free Startup Project

Dans la Sillicon Valley, les startups naissent dans les garages. A Paris, elles naissent dans les chambres de bonnes. Les six étages à monter sans ascenseur donnent un bon aperçu de l'approche bottom-up... Vous souhaitez connaître la recette pour faire un Free Startup Project ? Prenez deux voisins de chambre de bonne «montés à Paris» pour leurs... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Pourquoi ce projet ?

Partisans d’une société ouverte et d’un gouvernement limité, nous pensons que dans le monde actuel, un marché sans entraves réglementaires et interventions étatiques est une solution efficiente à bien des problèmes sociaux. Étant persuadés que les mutations sociales sont déclenchées aussi bien par les idées que par les actions, nous souhaitons par un projet unique promouvoir l'entrepreneuriat qui constitue à nos yeux une passion.

+ 54 heures pour créer une entreprise, n’est-ce pas un peu court ?

La plupart des apprentis startupers arrivent déjà avec une idée en tête. Le weekend est pour eux l’occasion de rencontrer des futurs associés et de se faire conseiller par des mentors, ce qui accélère considérablement le processus de conception du produit. Pour ceux qui n'ont pas d'idées, c'est une occasion de découvrir comment les idées naissent, et peut-être d'en trouver une. Ou de travailler avec ceux qui en ont déjà. C’est une chance inouïe de dépasser les premières difficultés et découragements pouvant survenir en avançant le projet de façon concrète. Bien sûr, à l’issue des 54 heures, il faudra encore consacrer un nombre innombrable d’heures au projet pour que celui-ci aboutisse. Le weekend c’est déjà mettre le pied à l’étrier et fouetter la croupe du cheval pour que celui-ci commence à galoper.

+ Pourquoi l’économie du partage ?

Internet ayant réduit drastiquement les coûts d’information, il est dorénavant bien plus simple et facile de connecter entre eux les usagers d’un même objet pour que ceux-ci en économisent l’acquisition ou du moins en partagent les frais.
Surtout, une nouvelle génération d'innovateurs et de créateurs viennent démontrer que la libre entreprise, l'association, ou tout autre projet, peut venir se substituer à la coercition politique. Un modèle qui révolutionne aussi le travail en donnant davantage de pouvoir aux salariés, en promouvant des méthodes collaboratives et ouvertes, plus épanouissantes personnellement et plus efficaces socialement.

+ Comment recevoir les contreparties ?

Au moment du paiement, inscrivez l’adresse à laquelle vous souhaitez qu’on livre la contrepartie. Et communiquez nous votre photo si vous le souhaitez.

+ Comment participer à la campagne médiatique ?

Rien de plus simple. Envoyez un mail ou un message à nos coordinateurs de projets, Christophe Seltzer et Thomas Rockenstrocly. Ils sont joignables à toute heure ou presque via Facebook, mail ou téléphone

+ Je souhaite m'inscrire au weekend, comment faire ?

Les inscriptions commenceront au mois de mars, nous communiqueront amplement là-dessus via les réseaux sociaux. Restez connectés ! Vous pouvez aussi envoyer un mail et nous vous relancerons en temps utile.

+ Dans quelle mesure vous démarquez-vous d'événements similaires ?

Nous nous distinguons d'abord par notre indépendance. Nous voulons porter ce projet, le rendre possible avec qui qui croient en nous et en nos valeurs. A ce titre, nous refusons toute subvention publique et tout soutien politique et/ou institutionnel. Cela constitue une différence notoire avec la franchise de Google par exemple. Nous nous distinguons ensuite par le fait que notre projet est uniquement porté par des étudiants. Tous venus d'horizons et d'écoles très différents ! Enfin, nous axons notre weekend sur l'économie du partage: ce n'est pas n'importe quel weekend, c'est un weekend où vous allez pouvoir inventer le nouvel Uber, le nouvel AirBnB !
C'est un week-end de disrupteurs ! Pour inventer les nouveaux Optimiam, pour travailler autour du Bitcoin ou Ethereum par exemple, autant de projets libres qui veulent rebattre les cartes d'Internet en-dehors des institutions mais aussi des GAFA.

Derniers commentaires

Thumb_default
Merci de me faire découvrir et participer à cette belle Aventure à qui je souhaite un bel Avenir ...
Thumb_default
Félicitation pour ce très beau projet !
Thumb_tocqueville_damien_theillier-1424963540
Bonne route les gars, ça va le faire ! Damien T.