Afin d'enregistrer un album et un documentaire sur la réalisation de ce projet en Inde, nous avons besoin de vous! En collaboration avec des artistes français, américains et indiens, Chloé Mons va enregistrer son 4ème album solo. YiiiiiiAhhhhh c'est parti!

Large_chloeinde2012-4

The project

Projet From Paris to Mysore - Chloé Mons Je suis chanteuse et musicienne, et naturellement je suis curieuse des univers sonores que je rencontre lors de mes voyages.

 

 

Depuis que je suis enfant, l’Inde est fortement présente dans ma vie. Le sud de l’Inde, le Karnataka et la ville de Mysore précisément, me sont les plus familiers. Cet été j’ai écouté, à nouveau, avec émerveillement les percussionnistes dans des pujas chez des particuliers, ou encore dans les temples lors de cérémonies religieuses. Et le désir d’un disque avec eux s’est imposé. Pour mon dernier album, j’ai été inspirée par le continent africain. Même si je n’ai pas travaillé sur place, j’y ai passé beaucoup de temps et le voyage du Blues entre l’Afrique et l’Amérique me semblait évident. J’ai donc enregistré aux États-Unis avec un producteur dont j’aimais le son depuis toujours : Malcolm Burn (qui a travaillé avec beaucoup, dont Bob Dylan, Iggy Pop, Emylou Harris). Pour ce prochain disque, j’aimerais emmener avec moi Malcolm Burn, et mes musiciens habituels ; le guitariste Yann Péchin (Alain Baschung, Thiefaine, Miossec…) et le batteur Toby Dammit (Iggy Pop,The Residents, …) à Mysore. Là-bas je louerai une maison où installer un studio d’enregistrement et travaillerai avec des percussionnistes locaux.

 

 

Dans le sud de l’Inde, il existe des percussions, des tambours qui n’existent nul part ailleurs, ni dans le pays, ni dans le monde comme par exemple le « mridangam ». J’aime passionnément ces sonorités et la façon dont sont joués ces instruments, souvent dans un contexte religieux, ils font très fortement écho à ma façon de penser la musique. Elle n’est pas pour moi un passe-temps, un accessoire enjoliveur de vie. C'est un média essentiel de l’être humain, de son âme (les sons, le chant, traduisent la joie, le mal-être, les états d’âmes multiples), comme de son corps (l’abandon au son de la musque, le lâcher-prise, la danse, la transe). De tout temps et en tous lieux, la musique a été un outil spirituel essentiel. Ici à Mysore, cette réalité saute aux yeux, aux oreilles. C’est dans cet esprit que je veux faire ce disque. Un voyage à double sens, un échange entre deux ailleurs. Aller dans le sacré du fond des âges puisque l’Inde n’en finit pas de ré-inventer les plus anciennes pratiques de sa société ; et emmener ces musiciens dans mon sacré à moi, celui de l’artiste, celui de mes chansons, celui de l’individu seul face aux questions qui nous taraudent : l’amour, la mort, la nature. Je pense à Mysore car c’est une ville où ma famille a tissé des liens au fil des ans avec des familles locales et je sais à quel point ces relations sont précieuses pour travailler dans un climat de confiance mutuelle, condition sine qua non pour la création. J’envisage de réaliser un disque et de filmer cette aventure du début à la fin, afin que l’histoire puisse être regardée et racontée.

 

www.chloemons.com

Qui suis-je ?

 

 

Je suis née le 8 Décembre 1972.Une enfant de l’hiver donc, une sagittaire dont le signe me décrit assez bien : des jambes de cheval pour galoper à travers le monde, un arc et une flèche pour viser les étoiles. La terre et le ciel. C’est tout moi, terrienne et rêveuse.

 

Ce projet en Inde rassemble mes deux passions : la musique et le voyage. Et ensemble, cela donne une troisième dimension : quelle musique vais-je faire là-bas ? Plus que tout j’aime l’inconnu, l’exploration qu’elle soit géographique ou artistique et ce projet va nous catapulter, moi et ma belle équipe, loin de tout ce que l’on connaît, en particulier loin des dispositifs d’enregistrements habituels. Et c’est tant mieux. Tout est donc possible. L’art sera au centre, mais aussi l’humain puisqu’il s’agit de travailler avec des musiciens locaux qui ont surtout pour habitude de jouer lors de cérémonie religieuses.

 

Cela vient naturellement dans ma vie, à la suite d’autres explorations. La dernière en date est « Walking » dont j’avais rêvé les rythmes tribaux en Afrique et pour lequel j’ai rejoint Malcolm Burn près de New York pour lui donner forme.

 

Avant il y avait eu « Par La rivière », album où la country faisait l’amour avec le punk. Et encore avant, il y avait eu « Chienne d’un seul », un premier album sauvage et concentré.

 

Avec mon mari Alain Bashung, il y a aussi eu deux disques singuliers :  « Le Cantique des cantiques », où l’on psalmodiait le texte biblique sur une musique hypnotique de Rodolphe Burger. Et c’est lui aussi que j’ai appelé pour nous rejoindre sur « La Ballade de Calamity Jane », une sorte de film sonore dont j’ai rêvé et écrit les morceaux à partir des lettres qu’elle avait écrite à sa fille.

 

Avec cette idée d’exploration constante toute au long de mon chemin, c’est aussi évidemment la Liberté qui est ma grande amie. Je vais exactement où le vent me pousse, où mes rêves me montrent la route, même si le chemin est escarpé.

 

Ma musique est comme un grand terrain d’aventure.

 

 

Why fund it?

Les fonds collectés serviront à un maximum de choses bien sûr!

 

Dans le détails, tout d'abord le repérage cet été : trouver les musiciens, le lieu, etc., il faut compter au minimum 700€

Ensuite, il y aura bien sûr les billets et cachets pour tous les artistes et là, ca coute cher (mais il faut bien vivre!) =

4x500€ de billets (au mieux) = 2000€

Les cachets artistes + ingénieur son + réalisateur = on explose le budget! C'est pourquoi nous avons vraiment besoin de vous!

Nous aurons encore d'autres frais pour toute la post-production = mastering, création de visuels, pressage, communication, et j'en passe... Ca aide à comprendre pourquoi les artistes ont tant besoin du soutien du public non?

Kisskissbankers nous vous offriront de beaux cadeaux et vous offrirez une offre musicale plus large à tout le monde! Merci

 

Newest comments

Thumb_chloeinde2012-4
Maumo et Jean-Luc, un énorme merci pour votre soutien, ça fait chaud au cœur!!!! Il reste trentre jours les kisskiss faites passer le mot!! Je vous embrasse, Chloé
Thumb_chloeinde2012-4
Domdom merci merci merci!!! Je vous embrasse et à vite vite!
Thumb_default
un petit coucou à toi Chloé sous forme de participation financière à ton projet. Merci encore pour le fort touchant moment lors de la lecture de ton livre à la librairie Colette. Bises à toi et Poppée. A très bientôt te voir sur scène à Paris. Dominique et Jérôme VO