Aidez à faire naitre Gaillard! une expérience autour des rugbymen évoluant dans le premier club de rugby gay-friendly français Les Gaillards

Large_affiche_caca_b_b_

Présentation détaillée du projet

L'expérience documentaire intitulé « Gaillard ! » raconte l’histoire de deux sportifs amateur et leur vie au sein du même club. Chacun se raconte et se livre du moment où il est en club (entraînements, match) jusqu’au moment où il se retrouve dans sa sphère intime. Le sport est une émotion, une envie et un désir chez eux. Interrogé sur ce que le sport leur offre que le reste de la vie ne leur offre pas, les trois protagonistes se livrent sur la façon dont la pratique sportive transforme leur être. Ces portraits mettent en lumière ce que l’on met de soi dans un sport comme le rugby (l’effort consenti, l’entraide, un accomplissement personnel…) et mène chacun à parler de ce qui les définit en propre. Ces sportifs partagent le même club de rugby « Les Gaillards », un club estampillé « ouvert à tous ». Plus que la passion du sport c’est « l’être-ensemble » qui les importe et cette idée inclut ce qui les lie dans leur vie personnelle. Ils sont homosexuels ou hétérosexuels, jouant dans une équipe gay-friendly, et attachés à l'identité de ce club.

 

En 2014 le club fête ses dix ans et célèbre l’événement en organisant un tournoi.  Comme d’accoutumé Les Gaillards affrontent des équipes chacune avec leur individualité. C’est la rencontre sportive. Le retour vers leur simple identité de sportif égaux à ceux qu’ils affrontent sur le terrain.Leur Facebook

 

© Philippe Jacques Sensitif

Philippe_sensitif_les_gaillards

En filmant la réalité de ces sportifs je cherche à leur donner la parole sur ce qu’ils déterminent comme appartenant à leur identité sexuelle et ce qu’ils envisagent comme appartenant à leur identité sociale. Lorsqu’on appartient à une culture, on accorde à autrui le droit de nous définir en nous rangeant dans un ensemble de termes définissant cette culture. Cela se produit aussi lorsqu’on est homosexuel, bien qu’il n’y ait pas une « homosexualité » mais des homosexuels (des individus qui vivent leur vie sexuelle de façon unique). Ces sportifs choisissent de confondre l’identité socio-culturelle et l’identité personnelle. Mais est-ce un véritable choix de leur part ou un rejet par autrui ? Convenir de l’homosexualité comme simple fait intime c’est aussi oublier qu’on n’interdit pas son individualité à d’autres. On pourra parler d’homosexualité comme fait intime et individuel lorsqu’on reconnaitra les mêmes droits aux personnes ayant ce point commun que les droits de tout autre individu. La mise en lumière de tels sportifs et d’une telle équipe pose ces questions de tolérance et d’égalité sans faire appel aux idées de communautarisme ou de militantisme que peuvent induire l’idée d’une équipe « hors-norme ». Le film « Gaillard ! » va donner la parole à ces sportifs en tant qu’individus et montrera ce qu’ils sont dans la vie et sur le terrain sans chercher à faire l’exposé de ce qu’ils sont en comparaison à l’autre.

 

© Philippe Jacques Sensitif

Thomille

 

-La part de webdocumentaire dans ce projet utilisera le système Korsakow afin de permettre à l'auditeur/spectateur de pouvoir suivre les témoignages de différents Gaillards à travers une narration interactive et non linéaire.Korsakow Quézako???

 

Merci à l'équipe technique de bénévoles : 1er Assistant-réalisateur : Pierre Caudevelle (de la Kinosphère) 2nd Assistant-réalisateur : Amandine Bruneau Scriptes: Gaelle Masson, Camille Denis, Amandine Bruneau Cadreurs: Thomas Rodriguez (de la Kinosphère), Julie Leroux (de la Kinosphère), Pierre Caudevelle, Amandine Bruneau (de New Side). Opérateur du son : David Pedreira (de la Kinosphère) Régisseuse : Laure Estival Un grand merci à cette équipe de bénévole s'étant investi pour la première partie de tournage. Rendez-vous sur le Facebook de Gaillard! Gaillard! le film

À quoi servira la collecte ?

L'argent de la collecte servira à continuer ce qui a déjà été entamé. Le projet a commencé à être tourné grâce à une équipe de bénévoles s'étant investie pleinement dans la concrétisation de ce film.

 

Image_tournage

Le Tournoi des dix ans des Gaillards a eu lieu le premier week-end du mois de mai et notre équipe a pu tourner une captation de l'événement aux moyens d'appareils photo prêté pour l'occasion.

 

Afin de mener à bien se projet je me suis entouré de deux associations:

 

New Side est une maison artistique qui s'inscrit dans différentes pratiques : film, vidéo, musique, écriture...Ils m'ont apporté une aide matérielle durant la captation du Tournoi des dix ans des Gaillards et s'investit dans la communication autour du film.Leur Facebook

 

et   

 

La Kinosphère est une association créée en 2013 par des étudiants de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle a pour objectif d'aider au financement et à la diffusion de projets cinématographiques. La majorité des bénévoles sur ce projet appartiennent à La Kinosphère.Leur Facebook

 

Aujourd'hui si nous avons besoin d'argent c'est pour :  

 

-950 euros= L'emprunt de matériel ( un emprunt à plus long terme que le Tournoi des dix ans)

: La location d'un Kit 5D avec 3 optiques soit 575 euros pour 5 jours + le matériel de prise de sons (micro HF, perche, mixette et zoom) soit 375 euros.

 

  -350 euros= Pouvoir suivre Les Gaillards à Lisbonne durant le tournoi de Beach rugby organisé par les Dark Horses (équipe gay-friendly de rugby portugaise): 350 euros l'aller-retour ^pour le week-end du 28 juin. Leur Facebook

 

-400 euros= Pouvoir faire un tirage DCP afin de projeter le film de 26 minutes au cinéma!  

 

© Philippe Jacques Sensitif

Philippe_sensitif_new_side

On a besoin de votre solidarité et de votre générosité afin de poursuivre cette aventure avec Les Gaillards!      

Thumb_blur
Chriss Itoua

Titulaire d’une Licence en Pratique et Esthétique du Cinéma de l’Université Paris I (2013) et actuellement en Année de Professionnalisation Spécialité Production à l’EICAR (Ecole Internationale de Création Audiovisuelle et de Réalisation), j’ai choisi de travailler dans la production. Après des expériences en stage à 3ème Œil Productions je suis... Voir la suite