Pérennisez cette vision de la mode équitable et humaine, Une mode inspirée et fabriquée au Guatemala, par une Association de Femmes tisserandes.

Large_7_gigi-1460730922-1460730932

Présentation détaillée du projet

A-1460726591

Montrer que la mode peut être humaine et respectueuse de l’environnement mais aussi des gens qui collaborent et conçoivent les vêtements. Une mode durable et humble.

J’ai donc choisi de développer, un art de vivre, mélangeant du prêt-à-porter (vêtement et accessoires) et du textile d’ameublement (housses de coussins) en utilisant des matières naturelles ou recyclées d’une qualité précieuse conçues dans un environnement respectueux où les liens sociaux sont primordiaux. 

http://gigi-slowfashion.wix.com/gigi

 

1-1460726698 Photo Pinterest  

C’est quoi la « slow fashion » ?

 

La « slow fashion », c’est la volonté de véhiculer une autre image de la mode, littéralement opposée au «fast-fashion ». Ce mode de consommation subjacent fusionne la mode, la qualité, et la pérennité de conserver les pièces achetées car l’ambition est de créer des collections intemporelles. 

La slow fashion désigne aussi la valorisation des matières premières (qu’elles soient recyclées (naturelles) ou totalement naturelles) et des techniques de production et d’approvisionnement respectueuses de l’environnement ainsi que des conditions de travail socialement responsables. 

La slow fashion est une image activiste et décalée, dont le but est de favoriser une consommation plus réfléchie et plus responsable.

 

http://archives.lesechos.fr/archives/2015/SerieLimitee/00141-050-SLI.htm

 

B-1460726889

 

C-1460726964

 

Mes collections sont tissées, assemblées par les artisanes d'une association exclusivement composée de Femmes située au Guatemala à Quetzaltenango.

Asociación de Mujeres del Altiplano: AMA. http://www.pixanproductions.org/about/

Cette association promeut l’émancipation et l’indépendance du rôle de la femme au sein de sa famille mais aussi de sa communauté. La femme a donc un vrai rôle à jouer. Elle pérennise la culture maya, qui est souvent délaissée pour notre forme de société, à travers des programmes de santé, de cuisine,… provenant des racines culturelles mayas.

Les femmes qui travaillent au sein de cet organisme sont rémunérées de façon équitable.                   

J’ai décidé de collaborer avec cette association car j’ai vécu deux mois dans cette association en tant que stagiaire à l’atelier, ce qui m’a permis de tisser des liens forts avec ces femmes.

C’est pourquoi, je me suis orientée vers cette association qui possède de vrais savoir-faire et savoir-vivre, qui façonne la matière avec amour, et sensibilité, et ce que je recherche. Pour moi ces savoir-faire la sont inestimables car ils sont le reflet des civilisations, où le temps n’est pas une contrainte mais une force.

http://amaguate.org

 

Guatemala-1460727627

 

Je me suis rendue en Janvier 2016 à Quetzaltenango pour finir de dessiner ma première collection et débuter la production. J’y suis restée pendant 3 mois car la slow fashion raconte aussi, que le vêtement ou le produit ont une histoire qui s'écrit quand il passe de main en main pour être manufacturé.

Cette histoire est à mes yeux très importante, elle parle des femmes, de l’environnement et aussi de la matière. Le vêtement transmet alors des sentiments, des histoires propres à chacune des artisanes participant à sa construction.

 

Dans un environnement d’une grande qualité, je choisis d’utiliser, seulement des matières naturelles (coton, laine), qu’elles soit faites en exclusivité ou recyclées, toutes teintes de manière naturelles, à base de fruits, d’écorces, de plantes à partir des techniques antiques maya. Ces matières sont traitées dans des fermes d’exploitation à proximité des locaux de l’association, qui est la plateforme centrale.

 

Dsc_0011-1460728179

3a-1460728039

 

Enfin ces matières, une fois peignées, filées, sont tissées par les artisanes de l’Association de Femmes entièrement à la main selon une technique ancestrale maya.

Chaque pièce conçue est alors originale car elle fait l’objet d’un traitement unique. Toutes les productions sont ainsi de grande qualité et leurs distinctions les rendent exceptionnelles, synonyme de qualité et de savoir-faire précieux.

Chaque pièce représente l'image d'un savoir-vivre rare, à préserver.

 

5-1460728446

 

Pièces de la collection en cours de production

Laura_jpeg-1460887064

La veste longue

 

Kimono-1460887107

Le kimono

 

D-1460728493

 

D’abord, pourquoi Gigi ?, tout simplement car c’est surnom qui m’a suivi lors de mes nombreuses colonies de vacances mais aussi durant mes études, ensuite Gigi est devenu le prénom de mes figurines de mode pour aboutir au nom de mon entreprise et de ma marque. 

 

Gigi est alors un mélange de couleurs acidulées et toniques, une saveur de joie épicée avec une bonne dose de rires éclatant et beaucoup d’inspiration d’Amérique Latine mais sans son côté revendicateur, ce projet n’aurait pas vu le jour. 

 

  1-1460729520

 

Mais Gigi est aussi une personne.

Je m’appelle Orlane Ghisalberti, diplômée des Métiers d’Art Textiles spécialité Broderie (bac+2), où j’ai découvert et approfondi mes compétences en Design Textile. Je me suis ensuite orientée vers un BTS en Design de Mode spécialité Mode, où j’ai développé mon sens critique face au monde de la mode que j’avais en face de moi. Et c’est surtout grâce à mon stage au Guatemala et ceux antérieurs (atelier de fabrication de Piñata, association textile à Barcelone,…) que j’ai pu construire cette démarche professionnelle, j’ai affirmé mon univers et bâti ma vision de la mode, que je veux plus égale et humaine. Car pour moi, la mode se doit de communiquer des messages revendicateurs. 

 

7_compress_-1460729731

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Votre aide permettra de pérenniser la démarche de Gigi, donc d'impacter directement la vie des femmes donc des familles guatémaltèques, leur créer des opportunités, et d'améliorer leurs conditions de vie : 

 

-La moitié du budget de la première commande faite à l’association 1800e (l’autre moitié est financée par mes petites économies)

-Une partie de l’achat d’un ordinateur portable (MAC) 650e (l’autre partie sera financée par les bénéfices de la première collection)

-L’achat du prochain billet d’avion pour la prochaine collection. 1000e

-Le logement pendant 1mois et demi 150e

-L’amélioration du site internet + la création du site marchand de Gigi Slow Fashion. 850e

-Les 8% de Kisskissbankbank 360e

 

Total : 4810e

 

Si la somme voulue est dépassée de 250€ :

C’est la fête et on développe la marque vers une ligne maison plus élargie. (Chemin de table, tapisserie murale,…)

 

Dépassée de 500€ :

C’est la grosse fête et on démarre le prototypage de la ligne maison.

 

Dépassée de 1000€ :

C’est la grosse fiesta samba et carioca, on lance la ligne maison !

 

Dépassée de 1500€ : 

Participation à des évènements autour de la slow-fashion et du slow-design.

     

Thumb_photo_orlane-1467041985
Orlane-Gigi

Je m’appelle Orlane Ghisalberti, diplômée des Métiers d’Art Textiles spécialité Broderie (bac+2), où j’ai découvert et approfondi mes compétences en Design Textile. Je me suis ensuite orientée vers un BTS en Design de Mode spécialité Mode, où j’ai développé mon sens critique face au monde de la mode que j’avais en face de moi. Et c’est surtout grâce à... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Contente que la collecte s'est bien passé Longue vie à Gigi ! Bisous pailletés ♡
Thumb_default
Félicitations pour ce beau projet, Orlane, tous mes voeux de réussite ! F. M.
Thumb_boucle10055-1466634769
Courage Orlane je suis de tout cœur avec toi! <3 J'espère qu'en trois jours tu vas trouver l'argent qui manque! Pleins de bisous!