Soutenez et participez au Gil Evans Paris Workshop, le nouveau projet musical de Laurent Cugny ! L'évènement jazz de l’automne 2014 !

Large_006613_-_gep_gil_evans_paris_workshop

Présentation détaillée du projet

Getattachment

 

 

 

Après s'être mis quelque peu en retrait de la scène du jazz, Laurent Cugny a décidé, sur ma proposition, de créer le Gil Evans Paris Workshop. Il s’agit d'un projet autour de la musique de Gil Evans avec une nouvelle génération de jeunes et talentueux musiciens français. Le concept est celui d’un workshop régulier similaire aux soirées du Gil Evans Orchestra au Sweet Basil dans les années 80 ou du Mingus Big Band plus récemment. Je le remercie d’avoir accepté ma proposition et je souhaite qu’il s’agisse pour lui d’un projet musicalement aussi riche que ceux des années 80 et 90 !

 

Olivier Saez

 

 

Où il est question de faire revivre l’esprit de Gil Evans plutôt que la lettre de sa musique, impossible à recréer. S’appuyer donc sur ses arrangements (des années 60 et 70 plus que 50), les utiliser comme base pour faire vivre un orchestre d’aujourd’hui. Mais aussi proposer des arrangements inédits sur des compositions inédites. D’où le terme d’atelier : atelier d’orchestre, atelier d’écriture. Dans ce but, j’ai choisi de m’entourer de cette magnifique génération de musiciens nés autour des années 1980, qui entendent et font le jazz d’aujourd’hui.

 

Laurent Cugny

 

Le projet en quelques mots 

 

1. Continuer à faire vivre l’héritage musical pluriel et ouvert de Gil Evans, dans une perspective de création musicale permanente, et dans l’esprit du jazz actuel.

 

2. Rassembler une nouvelle génération de musiciens de jazz autour de Laurent Cugny, ancien directeur de l’Orchestre National de Jazz et compagnon de route de Gil Evans.

 

3. Offrir une fois par mois au moins un concert au Studio de l’Ermitage (Paris XXème) dans un premier temps, dans l’esprit des concerts du Gil Evans Orchestra au Sweet Basil à New York dans les années 80.

 

4. Ces concerts sont vus comme le point d’ancrage d’une aventure musicale plus large avec des concerts hors les murs du Studio de l’Ermitage, la participation aux plus grands festivals de jazz européens et des tournées dès l’année 2015.

 

5. Les premiers concerts auront lieu a l’automne 2014 (8 Octobre, 12 Novembre et 10 Décembre)   

 

Introduction : L'interview de Laurent Cugny

 

 

Bestof-12

 

1. Le projet et la démarche musicale

 

Alors que l’on a célébré en 2012 le centenaire de la naissance de Gil Evans, sa musique est toujours aussi vivante et reste parmi nous. Arrangeur prolifique, compagnon de route de Miles Davis, personnage atypique, Gil Evans a contribué à écrire les plus belles pages du jazz de la deuxième moitié du XXe siècle – de Birth of the Cool jusqu’à Paris Blues en duo avec Steve Lacy, en passant par Miles Ahead ou Sketches of Spain. C’est, à l’évidence, un musicien fondamental dans l’histoire du jazz. De son coté, Laurent Cugny, connu du public pour sa direction du Big Band Lumière et de l’Orchestre National de Jazz (1994-1997), connaisseur intime des œuvres de Gil Evans et de Miles Davis, se propose de prolonger l’exploration de la musique de son maître.

 

Le nom donné à ce projet – "Gil Evans Paris Workshop" – renvoie à l’état d’esprit qui anime ses promoteurs. Il s’agira de prendre la musique de Gil Evans comme base du répertoire, sans pour autant se placer dans une posture de recréation restrictive, mais au contraire pour en faire un tremplin. Mentionner Paris dans le nom de l’orchestre désigne une approche singulière et le fait que les musiciens sont actifs sur la scène du jazz à Paris. Enfin, l’état d’esprit de cet « atelier » est celui qui correspond parfaitement à ce projet : un big band flexible, laissant la place aux improvisateurs et interprètes sans pour autant délaisser le travail de mise en place de l’écrit.

 

Ainsi, l’objectif du Gil Evans Paris Workshop, est triple :

 

1/ Continuer à faire vivre l’héritage musical pluriel de Gil Evans

 

Le but n’est en aucun cas une simple reprise des arrangements déjà joués aussi bien par Gil Evans lui-même que par Laurent Cugny par le passé. Il ne s’agit pas non plus d’une actualisation d’anciennes compositions devenues populaires pour le public ou même tombées dans les oubliettes de l’histoire. Le répertoire de Gil Evans est entrevu comme servant de point de départ, pour mieux le dépasser, pour mieux lui rendre hommage. Tel était déjà l’état d’esprit de Gil Evans lui-même vis-à-vis de ses travaux. Ainsi, le répertoire s’organisera-t-il autour de pièces jouées/arrangées par Gil Evans, d’inédits réarrangés et de nouvelles compositions originales pour ce projet.

 

2/ Jouer sur la dynamique d’une génération neuve de musiciens

 

L’explosion de l’enseignement du jazz en France – avec notamment des lieux phares comme le département jazz du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris – a créé de nouveaux profils de musiciens. Le niveau technique a considérablement augmenté, mais ce sont surtout des musiciens complets, connaisseurs de l’histoire du jazz et ouverts à la multiplicité des styles qui sont sortis de ces classes pour voler de leur propres ailes. Comme hier – avec notamment Andy Sheppard, Stefano di Battista, Dominique di Piazza, Flavio Boltro ou Stéphane Guillaume entre autres - Laurent Cugny s’entoure aujourd’hui de musiciens jeunes (ils sont tous nés dans les années 1980) qui se connaissent, jouent ensemble dans de nombreuses formations et apportent un esprit, celui de leur génération.

 

3/ Créer les conditions d’un orchestre vivant, évolutif

 

Les grandes formations souffrent le plus souvent de ne pas jouer suffisamment pour développer toutes leur potentialité. Les promoteurs du Gil Evans Paris Workshop ont choisi le Studio de l’Ermitage comme base de résidence de l’orchestre. Moderne, spacieuse, hétérodoxe, cette salle offre aux 16 musiciens des conditions techniques et logistiques excellentes au service de la musique. Le format retenu sera dans l‘esprit des « Monday nights at Sweet Basil » de Gil Evans et les concerts auront lieu de façon périodique (1 à 2 fois par mois), pour offrir à la formation les conditions idéales de sa cohésion et d’une dynamique d’évolution permanente. Le projet qui prend naissance aujourd’hui sous l’intitulé Gil Evans Paris Workshop a pour ambition de prolonger l’héritage evansien en réconciliant les deux approches successivement privilégiées par le maître.

 

Tout-10

 

2. Le répertoire et l'orchestre

 

Concrètement, le répertoire se constituera ainsi : Arrangements de Gil Evans, arrangements issus du répertoire du Big Band Lumière ou de l’Orchestre National de Jazz (Dir. Laurent Cugny) et arrangements originaux sur des compositions inédites

 

L’orchestre réuni autour de Laurent Cugny est entièrement composé des plus brillants représentants de la jeune génération française, tous nés dans les années 1980.

 

Sax alto : Antonin-Tri Hoang

Sax ténor : Martin Guerpin, Adrien Sanchez

Sax baryton : Jean Philippe Scali

Trompettes : Quentin Ghomari, Olivier Laisney, Malo Mazurié, Brice Moscardini

Cor : Victor Michaud

Trombones : Bastien Ballaz, Léo Pellet

Tuba : Fabien Debellefontaine

Guitare : Marc-Antoine Perrio

Contrebasse : Joachim Govin

Batterie : Gautier Garrigue

Piano, direction, arrangements : Laurent Cugny

 

Tout-18

 

3. Les concerts fin 2014

 

3 dates sont déjà programmées pour l’automne 2014: 8 Octobre, 12 Novembre et 10 Décembre a 20h30. 

 

Nous vous y attendons nombreux !

 

Ces concerts sont vus comme le point d’ancrage d’une aventure musicale plus large avec des concerts hors les murs du Studio de l’Ermitage, la participation aux plus grands festivals européens de jazz et des tournées dès l’année 2015.

 

4. Laurent Cugny

 

Né en 1955, spécialiste reconnu de la musique de Gil Evans, Laurent Cugny mène de front deux carrières. Il est, d’une part, musicien et de l’autre théoricien du jazz et professeur à l’Université Paris-Sorbonne.  

 

Musicien autodidacte, Laurent Cugny entame l'étude du piano à dix ans et commence à jouer dans des groupes amateurs à l'âge de dix-huit ans. Il forme plusieurs groupes parallèlement à des études menées hors du champ musical (sciences économiques puis études cinématographiques). En 1979, il crée le Big Band Lumière et, la même année, obtient le troisième prix de piano solo au Concours national de jazz de la Défense. En 1980, c’est un prix de composition et un premier prix avec le Big Band Lumière. Le travail de cet orchestre, ponctué par six albums jusqu’en 1994, sera profondément marqué par la personnalité de Gil Evans, que Laurent Cugny rencontre en 1986 à l’occasion de l’écriture de sa biographie, Las Vegas Tango. En 1987, Le Big Band Lumière et Gil Evans effectuent ensemble une tournée européenne de 21 concerts et enregistrent deux albums pour le label EmArcy (Rhythm-a-ning et Golden Hair). De 1994 à 1997, Laurent Cugny est le cinquième chef de l'Orchestre National de Jazz. En 2006, il crée en version concert un opéra-jazz, La Tectonique des nuages – avec les vocalistes David Linx, Laïka Fatien et Yann-Gaël Poncet – dont l’enregistrement a remporté le Grand Prix de l’Académie du jazz 2010 (la création opératique aura lieu à Nantes en avril 2015). Laurent Cugny a enregistré sous son nom une dizaine de disques comme chef d’orchestre et a travaillé comme arrangeur, notamment pour Abbey Lincoln, Lucky Peterson, David Linx, Juliette Gréco, Ricardo Tepperman, Viktor Lazlo.  

 

Théoricien, sa carrière est marquée par la première monographie de Gil Evans (Las Vegas Tango. Une vie de Gil Evans, Paris, P.O.L, 1989), travail salué par le prix Charles Delaunay de l’Académie du Jazz. Il publie ensuite un autre ouvrage consacré à la période électrique de Miles Davis (Electrique - Miles Davis 1968-1975, André Dimanche, 1993). Il créé également le site web officiel de Gil Evans en 2000 (http://gilevans.free.fr/). En 2001, il obtient un doctorat de musicologie à l'université Paris IV - Sorbonne. En 2006, il est nommé professeur dans cette même université. Il publie alors notamment Analyser le jazz (Outre mesure, 2009), Eurojazzland (avec Luca Cherchiari et Franz Kerschbaumer, University Press of New England, 2012) et Une histoire du jazz en France – 1. Du milieu du XIXe siècle à 1929 (Outre mesure, 2014).    

 

Laurent Cugny a remporté de nombreux distinctions dont le Prix Django Reinhardt de l’Académie du jazz en 1989. Il est Officier de l’ordre des Arts et des Lettres (2011).   

 

Tout-8

 

Photos @ Leo Andres - http://leoandres.net

 

6. Gil Evans 

 

Gil Evans est né le 13 mai 1912 à Toronto, Canada. Arrangeur, compositeur, chef d'orchestre et pianiste, il est considéré comme un innovateur majeur du jazz du XXe siècle.  

 

De 1941 à 1948, il est arrangeur pour l’orchestre de Claude Thornhill. Il utilisera par la suite les techniques d’instrumentation développées durant ces années (section de cors, tuba, clarinettes, absence de vibrato et l’utilisation de techniques d’écriture osant des alliages sonores inédits) tout en les mariant avec les avancées du bebop.   En 1948, il participe à l’aventure du nonette dit Birth of the Cool de Miles Davis. Entre 1957 et 1962, il est l’arrangeur des quatre classiques avec Miles Davis, Miles Ahead, Porgy and Bess, Sketches of Spain et Quiet Nights. Ces enregistrements sont des sommets de l’écriture pour grande formation en jazz. À la même époque, Gil Evans enregistre également sous son propre nom, Gil Evans & Ten (1957), New Bottle, Old Wine (1958), Great Jazz Standards (1959), Out of The Cool (1960) et The Individualism of Gil Evans (1963-1964). Il est également arrangeur pour des albums singés Helen Merrill, Kenny Burrell ou Astrud Gilberto.  

 

Apres une période de silence musical, il revient en studio en 1969 et ses choix esthétiques ont changé. Gil Evans a subi l’influence du free jazz et du rock. Les arrangements laissent de plus en plus de place aux solistes et les formes deviennent plus longues. L’instrumentation se diversifie encore. On voit apparaître des instruments électriques et les rythmiques s’enrichissent de nombreuses percussions. De cette période datent, entre autres, les albums Blues in Orbit (1969-71), Where Flamingos Fly (1971), The Gil Evans Orchestra Plays the Music of Jimi Hendrix (1974), There Comes a Time (1975) ou Masabumi Kikuchi and Gil Evans Orchestra (1975). Son orchestre est alors une véritable pépinière de jeunes talents. Au fil des ans, on y entendra, outre des musiciens déjà reconnus (George Adams, Billy Harper, Ernie Royal) des artistes comme David Sanborn, Arthur Blythe, Steve Grossman, Hannibal Marvin Peterson, Lew Soloff, Jon Faddis, Howard Johnson, Bob Stewart, John Abercrombie, Gil Goldstein, Billy Cobham, Mino Cinelu...  

 

Dans les années 1980, Gil Evans connaît une activité très intense. Il se produit avec son orchestre aux États-Unis et en Europe. À partir de 1984, son orchestre se produit tous les lundis au club Sweet Basil à New York. En 1987, il collabore avec le chanteur Sting pour un concert au festival d’Umbria en Italie. En 1987, 30 ans après leur première collaboration, il retrouve Helen Merrill pour l'album Collaboration. En France, il enregistre avec l’ONJ dirigé alors par Antoine Hervé et avec le Big Band Lumière de Laurent Cugny (Rhythm-A-Ning & Golden Hair).  

 

Gil Evans meurt à l'âge de 75 ans, d'une pneumonie, à Cuernacava en Mexique le 20 mars 1988.  

 

Gelc3

 

7. Ecouter du jazz sur le site de notre partenaire Qobuz -  http://www.qobuz.com/ 

 

Qobuz est le service de musique en ligne Haute definition. Qobuz propose des abonnements d'écoute de musique illimitée en streaming, l'achat de musique en haute qualité, et un webzine musical. La particularité du service est son positionnement sur la qualité sonore. Ainsi, l'intégralité du catalogue Qobuz est disponible en streaming en « Vraie Qualité CD » (16 bits / 44,1 kHz / 2 cannaux / compression sans perte), et au téléchargement en « Vraie Qualité CD » voire en qualité Studio Masters (jusqu’à 24 bits / 192 kHz / 6 canaux). 

 

Download

À quoi servira la collecte ?

Monter une grande formation de jazz est toujours un exercice financièrement  périlleux. Aujourd'hui, nous avons besoin de vous et de cette étape du financement participatif pour lancer une machine qui, nous l'espérons, trouvera son rythme et son mode de fonctionnement, musicalement mais aussi financièrement. Avant toute autre chose, il s'agit de pouvoir rémunérer les musiciens qui suivent Laurent Cugny dans ce projet, avant de penser aux développements ultérieurs.

 

Concrètement les fonds récoltés serviront a :

 

- Payer l’enregistrement des meilleurs moments de l’orchestre ce qui fera l’objet d’un CD en version numérique 

- Payer les brillants musiciens qui composent l’orchestre pour les 3 premiers concerts.

 

D'avance, nous vous en remercions.

 

Thumb_getattachment
OlivierSaez

Olivier Saez est un passionné de jazz et est à l’origine de ce projet. Fan de Gil Evans et de Laurent Cugny, il est convaincu de la richesse musicale exceptionelle de la nouvelle génération de musiciens dont Laurent s’entoure. Il habite à Londres où il travaille depuis 10 ans. N’hésitez pas à le contacter pour plus d’informations si vous le...

Derniers commentaires

Thumb_501fcd848a1f54aab92567e44c0f974e_large-1431591904
Super Projet j ai hâte d'écouter le travail en répétition .....
Thumb_default
Merci Laurent de prolonger l'héritage de Gil Evans.
Thumb_default
Bonne chance Oli!