Soutenez la création de mon nouvel album "So in love" !

Large_so_in_love_kickstarter_v2_03nov17-1509726039-1509726096

Présentation détaillée du projet

Contrebassiste depuis 30 ans sur les scènes de jazz et après huit albums qui ont jalonné ma vie musicale, voici venu le moment d'enregistrer un nouvel album que j'ai intitulé "So in love".

 

Jo_gil__1_-1508242515

 

 

Un album de standards, pourquoi ?

 

A l'âge de 23 ans,  j'ai découvert le monde des standards quand j'ai été admis dans le fameux Berklee College of Music à Boston. J'avais débuté la guitare folk tout jeune et travaillé le répertoire classique au Conservatoire d'où j'ai gardé une forte attraction pour les mélodies simples et nostalgiques, comme celles de Puccini par exemple.

 

Il y a parmi les standards de jazz des compositions très mélodiques écrites par Cole Porter, George Gershwin et Antonio Carlos Jobim pour ne citer qu'eux. 

 

C'est ainsi qu'est née mon envie d'associer deux compositeurs qui, pour moi, ont beaucoup de points communs et que j'aime tout particulièrement : Cole Porter et Antonio Carlos Jobim. Il suffit d'écouter le début de “So in love” et “Falando de amor” pour le constater (Jobim  a d'ailleurs arrangé certains morceaux de Porter comme “I concentrate on you”).

 

 

Mais revenons un peu en arrière...

 

En arrivant à Berklee en 1983, j'ai tout de suite été sollicité pour faire des jam sessions car il n'y avait pas beaucoup de contrebassistes. C'était une chance pour moi car même si j'avais une bonne technique de base à la contrebasse, je n'avais aucune expérience.

 

Assez rapidement, les sessions ont pris le dessus sur les cours et j’en faisais parfois jusqu’à 6h par jour. Nous jouions en piochant dans le Realbook, ce fameux répertoire de standards qui contient certaines des plus belles mélodies écrites par les compositeurs américains au début du 20e siècle (« All the things you are », « Stella by starlight », etc…).

C’est à ce moment là que j’ai découvert le lien qui existe entre ce monde du jazz et celui des compositeurs romantiques comme Chopin.

 

 

 

Voici le groupe !

 

Pour cet enregistrement, j'ai choisi de m'entourer des musiciens Jérôme Barde, Marcello Pellitteri et Nelson Veras. Même s’ils ne sont pas les seuls avec qui j’ai de grandes affinités, ils représentent pour moi tout ce que j’aime dans le jazz et pour rien au monde je n'en aurais choisi d’autres.

 

Img_0934__1_-1508242565

Jerome_1-1508242621

 

A Berklee, puisque je passais mes journées à faire des jams, j’ai rapidement été amené à jouer dans les bars et les clubs de Boston avec les autres élèves. C'est ainsi que j'ai rencontré deux de mes musiciens favoris qui sont aussi devenus des amis, le guitariste Jérôme Barde et le batteur Marcello Pellitteri, avec qui je jouais constamment dans toutes sortes de projets. 

 

France_86_151-1508242673

 

Puis je suis rentré en France onze ans plus tard, et je me suis installé à Paris, où j'ai fait la connaissance du guitariste Nelson Veras.  Bien que très jeune à l'époque, il avait dejà une maîtrise du langage et de l'instrument assez étonnante, nous avons passé de nombreuses après-midi à jouer ce même répertoire, seulement à deux. 

 

Img_1065-1508243726

 

Jérôme et Nelson sont des guitaristes très différents mais qui ont les deux qualités essentielles pour jouer cette musique : un fort sens mélodique et un rapport au rythme et au phrasé très prononcé.

 

Quant à Marcello, il est le musicien avec lequel j’ai le plus joué avec mon frère Jean-Baptiste, du restaurant où il jouait des balais avec seulement une caisse claire et une cymbale, aux scènes de plein air devant 10.000 personnes avec les Gypsy Kings. En dehors de ses qualités musicales, il apporte un côté ludique qui manque parfois à la musique.

 

Boston_sept_87_10-1509891700

 

 

L'album

 

1.   Chega de saudade (T. Jobim)

2.   Love for sale (C. Porter)


3.   Falando de amor (T. Jobim)

4.   So in love (C. Porter)

5.   I concentrate on you (C. Porter, Arr. T. Jobim) 

6.   Just one of those things (C. Porter)

7.   I love Paris (C. Porter)

8.   Night and day (C. Porter)

9.   How insensitive (T. Jobim)

10. Bonita (T. Jobim)

11. What is this thing called love? (C. Porter)

 

Bonus :

- Favella (T. Jobim)

- From this moment (C. Porter)

- Everytime we say goodbye (C. Porter)

 

Mon projet sur scène peut se décliner en plusieurs formations du duo au quartet, ce qui ouvre davantage de possibilités et donne encore plus de liberté. Le jeu en duo a cet aspect unique permettant une grande complicité où toutes les nuances sont perceptibles par l’auditeur (et les musiciens eux-mêmes).

 

En trio et en quartet, la batterie apporte une amplitude de dynamiques et de fréquences sans égal. Elle permet à la basse d’être moins prévisible et plus nuancée.

 

Marcel_3-1510140905

 

 

Ils ont dit

 

"Un des contrebassistes les plus justes de la scène jazz française."  TELERAMA, Michel Contat

 

"Gildas Boclé, à l’archet en particulier, se fraie des chemins vraiment personnels, qu’il construise en harmonie avec les autres ou chamboule une atmosphère de ses traits farouches." JAZZMAN

 

"Gildas Boclé est un artiste de jazz complet.... précis, toujours clair, inventif et riche en proposition... J'ai été vraiment heureux de le découvrir, calme, créatif, efficace, disponible et toujours inquiet d'être le plus rigoureusement au service du processus artistique." TSF JAZZ, Sébastien Vidal 

 

"The French bassist Gildas Boclé is a sensitively melodic soloist."

NEW YORK TIMES, John S. Wilson

 

"De superbes solos de contrebasse à l’archet surprenants et des mélodies captivantes."  GARY BURTON -  vibraphoniste américain

 

"J'étais si content d'avoir enfin l'opportunité d'enregistrer avec Gildas. Sa musique était à la hauteur de ce que j'attendais...et même mieux encore : sereine, modeste et complètement swingante ! " WALT WEISKOPF - saxophoniste américain  

 

2011-01-14_22.55.05-1510078855

 

 

So in love !

 

Enregistrer un tel projet est une première dans ma carrière musicale, une envie que j’avais en tête depuis longtemps. Mais je voulais le faire avec un certain recul, en parallèle de l’écriture de la musique que j’ai toujours pratiquée. Ce projet représente pour moi l’amour que j’ai pour ces deux musiques, les standards et les compositions, d’où le titre « So in love ».  

 

Vous avez sûrement entendu de nombreuses versions différentes de ces standards de jazz joués par les plus grands musiciens et vous devez vous demander ce que je peux y ajouter...  Vous le saurez en participant à la création de mon album !  

À quoi servira la collecte ?

J'ai évalué le budget de la production de cet album autour de 8.000 euros.

 

Oui c'est une somme, d'autant qu'il est prévu totalement en auto-production. L'industrie musicale est en déliquescence et on ne peut plus compter aujourd'hui sur l'aide d'un label.

 

J'ai déjà avancé les frais pour :

- la location du studio 

- les cachets des musiciens

- l'enregistrement et le mixage 

- le mastering 

 

La sortie officielle de l'album "So in love" est prévue pour début février 2018. La distribution sera assurée par la société Absilone et le concert de lancement aura lieu le 6 avril au Sunset Sunside Jazz Club à Paris. D'ici là, ce nouveau CD doit être présenté aux professionnels (programmateurs, journalistes). De nouvelles sommes sont donc à engager d'ici la fin du mois de décembre :

- Pressage des CD + coût des droits SDRM : 1.800 € 

- Promotion et communication : 2.200 €

Et c'est là que j'ai besoin de VOUS !

 

Votre aide est indispensable à la sortie de mon album, je vous remercie par avance de votre soutien et ce, quel que soit le montant de votre participation (les petits ruisseaux forment les grandes rivières !) Je percevrai l'intégralité de la collecte et les fonds seront entièrement affectés à mon projet (hormis la commission prélevée par la plateforme). 

 

Que se passe-t-il si le montant de la cagnotte est dépassé ?

 

Si votre générosité fait exploser le compteur, l'argent récolté sera entièrement dédié à la poursuite de mon projet. Quelques exemples en priorité :

- il servira au remboursement des frais de KissKissBankBank qui s'élèvent à 8% du montant récolté (par exemple, 400 € sur 5.000 € recueillis)

-  je pourrais acheter un ou plusieurs espaces publicitaires dans un magazine spécialisé en France pour donner de la visibilité à mon album

-  je pourrais également acheter un espace publicitaire dans un média spécialisé à l'étranger

 

De nombreuses contreparties vous sont proposées, vous trouverez sûrement celle qui vous convient.

ATTENTION ! Le délai de cette souscription est très court afin que vous puissiez avoir vos contreparties pour Noël ;-)

 

Gildas_bass_barge-1508244694

 

Thumb_img_5510_-_version_2-1508246416
Gildas Boclé

Le contrebassiste Gildas Boclé se fraie des chemins personnels dans le jazz. Précis, toujours clair, inventif et riche en propositions il inclue son jeu plein de finesse dans la musique qu'il construit en harmonie avec les autres, aussi juste à l'archet que dans le placement de ses lignes glissantes à la walking bass, rigoureusement au service du... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
bises
Thumb_default
Thumb_default
Hi, Gildas! Just send me the Or Else CD when you send me my sample of SO IN LOVE ;) No rush, take care of everyone else first. Hope it turns out well! xx