Réaliser le SHOWCASE de la pièce GLOIRE AUX JUSTES à Paris

Large_capture_d_e_cran_2014-02-01_a__20.47.52

Présentation détaillée du projet

 

UN CONTE METAPHYSIQUE porté pour la première fois au théâtre

 

d’après « Layécharim Téhila » de Rabbi Moché Haïym LUZZATTO

Une idée originale de Fabrice Teboul  

 

Dans un espace indéfini, des personnages incarnant chacun une entité, une qualité ou un défaut se rencontrent et  s’affrontent...

Il est question d’un mariage, celui de la jeune "Gloire", promise à "Juste" le fils de " Vérité "...

Celui-ci est-il celui que l’on croit être ? ...

Qui arrivera à dénouer la vérité et chercher parmi les signes distinctifs le bon élu ? ...

Autour de cette union, se trame l’affrontement perpétuel du bien et du mal, mille et une questions traversent cette œuvre atypique écrite au XVIIIe siècle par Rabbi Moché Haim Luzzatto, nous interrogeant en permanence sur la morale et les valeurs universelles des hommes.

 

Dsc00528

 

«Lève-toi et va donc chez Gloire et dis-lui que le jour de ses noces approche»

 

Dsc00429

 

« En fait nos yeux nous trompent car ce sont des yeux de chair. Ils confondent la vérité et l’illusion, ils prennent les ténèbres pour la clarté et la lumière pour l’obscurité. »

 

Dsc00566

 

«  Ils mesurent le triangle et ses côtés, le cercle et le carré, la longueur et la largeur, ils y gaspillent leur esprit et remplissent le monde de livres comme le sable de la mer, sans aucune bénéfice. »

 

 

Dsc00506

 

« Regarde ce brouillard qui nous guette, menaçant, comme soufflant la rage et déversant le courroux...»

 

Dsc00481

 

« Ceci est une infime partie des voies du Saint, béni soit-il. Et de semblables, il en existe une infinité incommensurable. Celui qui veut les connaître les trouvera toujours  dans les êtres vivants, dans les végétaux, ainsi que dans les choses inanimées, dans tout ce qui peuple la  terre, dans tout ce qui peuple la mer et partout où l’œil de l’homme posera son regard. »

 

Dsc00531

 

 

UN AUTEUR MAJEUR ET CONTROVERSE

 

Rabbi Moché Haim LUZZATTO, surnommé le Ramhal (1707-1746) est certainement l’un des maîtres les plus prolifiques et les plus innovateurs que le judaïsme ait connu. Kabbaliste et logicien, talmudiste et poète, moraliste et grammairien, théologien et dramaturge, telles sont les différentes facettes de la personnalité exceptionnellement riche de cet auteur.

Né en 1707 dans le ghetto de Padoue en Italie, il le quittera en 1734. C’est la virulence des calomnies et les violentes attaques contre ses écrits qui l’obligeront en effet à laisser sa ville natale pour Amsterdam. Forcé de signer un premier aveu en Italie, stipulant  l’interdiction d’écrire les secrets ou les révélations du Zohar - un ouvrage majeur de la kabbale - , il devra en signer un deuxième lors de son passage à Frankfort, stipulant cette fois-ci l’interdiction d’écrire des ouvrages sur la kabbale, de l’enseigner et même de l’étudier avant l’âge de ses quarante ans.

A Amsterdam, il retrouve une vie plus sereine et y publie Gloire aux justes que toutes les communautés de la diaspora vont rapidement adopter, devenant ainsi le traité fondamental de la morale juive.

(sources : Institut Ramhal – Jerusalem)

 

 

L'EMERGENCE DU PROJET

 

Installé en résidence à Ivry pendant plusieurs mois, une première représentation de Gloire aux Justes a été proposée à Thiais, accueillie au sein du Théatre René Panhard puis en décembre 2013 au sein du centre d’Art et de Culture Rachi à Paris.

 

Le Centre d’Art et de Culture propose d'accueillir à nouveau la pièce et l’équipe souhaite préparer à présent un Showcase afin de convier les professionnels, les programmateurs potentiels et pouvoir ainsi diffuser ce texte et ce spectacle.

Capture_d_e_cran_2013-11-13_a__08.32.59

 

 

L'EQUIPE ARTISTIQUE

 

Fabrice Samuel TEBOUL

Après l’école Jean Périmony, il se tourne rapidement vers l’audiovisuel dans le domaine des clips video, la réalisation de fictions ou l’organisation de concerts. C’est une recherche personnelle qui le pousse à s’intéresser aux oeuvres kabbalistiques et à renouer avec le théâtre pour mettre en scène l’oeuvre du philosophe Le Ramhal qu’il fait traduire de l’hébreu en français. Passionné des sports de glisses et d’ésotérisme, il organise par ailleurs des conférences notamment à l’Espace Rachi " Théâtre et Kabbale "

 

Les comédiens (par ordre d'apparition):

 

Sarah PEBEREAU (Gloire)

Agnès VALENTIN (Fourbe)

David WEISS (Vanité/Penseur)

Lionel ROBERT (Intelligence)

Pierre CASADEI (Justice / le Vieillard)

Erwan SZEJNOK (Juste) 

Delphine TORA (Patience/Scribe)

Thierry CHARPIOT (Peuple)

Sabine LAURENT (Sottise)

 

Partenariats: Mairie de Thiais - Les Productions du Hibou - Creative Régie - Apostrophe - Georges Rech

 

Capture_d_e_cran_2014-01-20_a__02.21.07

 

 

Capture_d_e_cran_2014-01-22_a__21.53.08

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Votre contribution vient soutenir un projet artistique et culturel.

66 % de ce don sont donc déductibles de vos impôts sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu imposable

ex : Un don de 50 € représente pour vous un investissement "réel" de 17 €  

Cette Collecte m'aidera à boucler le budget logistique ( transport , installation , démontage ) ,répétitions , Régie des comédiens et des techniciens , de l'équipes Vidéo des changements de décors , de costumes et d'ambiance musical; location du théâtre pour une soirée Unique .

 

 

 

 

 

Thumb_capture_d_e_cran_2014-01-25_a__16.38.01
Fabrice Teboul

Issu des formations de l'école Jean Périmony, il se tourne rapidement vers l’audiovisuel dans le domaine des clips video, organisation de concerts. Passionné de sports extrème et d’ésotérisme, organisations des conférences notamment à l’Espace Rachi " théâtre et Kabbale "