Partager une aventure hors du commun, une envie d’évasion, et vous montrer qu’il est possible de réaliser ses rêves !

Large_bankbank

The project

Peut-être connaissez-vous quelqu’un, ou êtes vous un de ceux qui s’accordent des rêves, pauses hors de l’espace-temps, mais qui ne leur donne pas la place suffisante pour devenir réalité ? Nous sommes nombreux à penser à des tas de choses qui nous enjouent, pour lesquels nous ressentons une attirance forte, une excitation particulière... mais nous devons laisser place à la motivation et à la confiance en notre pouvoir de créer des choses, réaliser nos buts.

 

L’aventure Go Away and Treadle, sachez-le, a démarrée par un défi, une envie de se dépasser, de relever un challenge assez particulier…  Au détour, d’une banale discussion, tenue dans le train quotidien vers la Faculté, Lucas racontait que deux de ses amis étaient partis en vélo en direction de Nantes, sur un coup de tête. Étant très mal organisés, ils n’ont même pas fait la moitié du chemin. Comme une évidence, nous avons alors pensé : “Pourquoi pas nous… ?!”. A l’époque, lorsque nous avons évoqué notre rêve pour la première fois, nous étions loin de nous douter de sa portée. Tout cela aurait pu rester à l’état d’idée passagère, de mots en l’air, de projection comme on le fait souvent... et pourtant : il était temps de “Partir et pédaler” qui deviendra plus tard le nom de notre association, et notre mot d’ordre, auquel s’ajoute “partager”.

 

Intro

 

Notre premier voyage en mai dernier, fut une superbe expérience durant laquelle nous avons parcouru 880 km à vélo de Tours au Cap d’Agde. A notre retour, nous nous sommes aperçus grâce à ces échanges et soutiens que nombreux sont ceux qui ont envie d’évasion, de retour à la nature, mais que trop peu osent se lancer. Le premier voyage était un défi entre amis que nous avons concrétisé, simplement parce que nous avons "osé". Quelque que soit l’envie qui nous habite, il faut OSER y croire, et prendre le temps de l’écouter pour la développer, la laisser nous animer. 

 

 

 

Tours - Sicile, 2700 Km, 40 jours

 

Sans_titre

 

Cette année nous décider de recommencer. Agir, c’est OSER, c’est se dire “c’est possible !”, se lancer. Quand on commence à prendre cette décision, les idées foisonnent. Le retour en arrière n’est plus possible, parce qu’un tel projet nous passionne et nous “prend les tripes”, incontestablement. Il faut alors parvenir, essayer, transposer le rêve comme une partie de la réalité, dont nous sommes les initateurs. Quel sentiment de satisfaction que de pouvoir constater à quel point nous pouvons AGIR pour transformer le quotidien, nous en évader, voir ce qui peut le sublimer !

 

Cette fois, nous souhaitons témoigner davantage de cette expérience, qui est aussi plus importante, et beaucoup plus préparée.

 

Maxime mettra à profit sa passion pour immortaliser les paysages que nous traverserons durant ce périple de 40 jours. Capturer les moments de joie ainsi que ceux qui seront plus difficiles, les paysages de campagne, les villes bondées, la solitude et la rencontre avec les habitants permettra de montrer les différentes facettes d’une telle aventure, et l’envers du décor... C’est pourquoi nous partirons avec un appareil photographique Reflex capable de faire des vidéos ainsi qu’une Go Pro, caméra d’excellence pour capturer des moments en toutes conditions.

 

Tours

 

Une exposition présentant ces clichés et ces vidéos est prévu ainsi que leurs diffusion sur notre site web. Cette vitrine accessible partout dans le monde vous permettra de nous suivre régulièrement, avant, pendant et après l'expédition. Vous y trouverez aussi nos carnets de voyage et plus d'explications sur l’association et les différents périples.

 

Nous bâtissons actuellement un partenariat avec une école de notre commune. Les élèves pourront suivre notre parcours, étape par étape. Ils verront ainsi qu'un projet est une idée qui germe et se transforme progressivement, lentement, et que si elle nécessite beaucoup d'investissements, elle vaut toujours le coup, car son accomplissement, sa concrétisation est celle d'un rêve ! Nous échangerons avec les élèves en partenariat avec l’enseignant, avant de partir (sur les bases du projet, les moyens dont nous disposons, nos idées avant le voyage), pendant le trajet (sur les difficultés rencontrées et les joies vécues tout au long du parcours), et après notre séjour, dès notre retour (sur notre nouvel état d'esprit, nos apprentissages, nos conclusions, nos sensations...).

 

Tous ces échanges n’ont pas pour but d’exposer notre aventure personnelle, de dire « Regardez, on a fait un voyage, c’était super ! » ; mais de donner envie de découvrir les paysages de nos régions et la richesse des échanges avec les habitants. Il s'agit plutôt de montrer par l’exemple qu’un tel voyage est à la portée de tous et questionner ainsi chaque témoin, explorateur potentiel, en suggérant « On a fait un voyage, pourquoi pas vous ?! ».

 

 

 

Qui sommes-nous ?

 

                                Lucas-et-maxime-partir-c-est-indispensable-__image_article_large

 

Tous deux étudiants en licence informatique à Blois depuis septembre 2011, nous avons très vite sympathisé et échangé sur l’envie de voyager, découvrir de nouveaux horizons, lors de nos trajets quotidiens en train. C’est donc tout naturellement que nous avons réalisé le voyage Tours-Agde en mai 2012.

 

Voici nos présentations, réalisées l’un pour l’autre:

 

Lucas fourmille d’idées, c’est un rêveur. Son grand calme et a sa patience, qui s’accompagnent d’un grain de folie et d’optimisme permettra à coup sûr l’équilibre de notre binôme de voyage. Il sait aussi prendre certaines choses avec beaucoup de sérénité et relativiser, ce qui est très important pour parer aux divers imprévus que nous pourrions rencontrer durant ce périple de 40 jours.

 

Maxime est d'un naturel déterminé, cette qualité nous a aidé à venir au bout de cette première aventure. Sa passion pour la photographie nous permettra de partager ce périple avec tous ceux qui le voudront.

Why fund it?

Un tel voyage, on s'en rend vite compte, nécessite beaucoup de moyens : humains avant tout (temps, investissements, partages d'informations, réflexions, organisations...), mais aussi matériels, et donc surtout, financiers.

 

Même si c'est pour découvrir la nature au plus près de sa réalité, nous avons besoin d'argent pour nous déplacer (un matériel de haute qualité est requis pour ce défi sportif !), nous nourrir, nous loger (quand nous aurons besoin d'une douche... ou d'un abri), et enfin, pour en permettre les suites par notre témoignage et notre disponibilité pour tout ceux que ça intéresse.... Nous grandirons ensemble, nous apprendrons ensemble, et c'est au nom de ce soutien que nous vous sollicitons.

 

En échange, nous pourrons partager nos expériences. "Nos", et pas "notre", parce qu'ils s'agit bien là de multiples découvertes. Nous pouvons vous faire découvrir la géographie autrement, le sport autrement, l'éducation autrement, mais nous pouvons aussi vous aider pour ce que nous avons déjà accompli : la réalisation d'un voyage, petit ou grand, et les conseils primordiaux qui l'accompagnent, le témoignage par les expositions, la création d'une association... et tout ce qui serait de notre ressort pour vous aider, vous soutenir à notre tour.

 

 

Avec des exemples concrets, c'est toujours mieux pour comprendre nos dépenses nécessaires ! Les calculs sont simples :

 

Diag

 

- Nous avons besoin de 800 € pour nous nourrir (c'est la base d'une bonne forme physique !) : nous estimons à 20€/jour X 40 jours. Voyez vous-mêmes.

 

- Évidemment, on pense aussi à l'équipement (de qualité, c'est essentiel. Nos erreurs -nos légèretés plutôt- de l'année dernière nous l'ont appris), qui nécessite près de 2400 €: sacoches guidon, avant et arrières (510€), porte-bagages avant et arrière (80€), électricité dynamo (240€), éléments de réparation (200€), vélos eux-mêmes (1300€). Nous emmenons beaucoup de matériel, puisque nous bivouaquons (réchaud, tente, jerrican d'eau, vêtements de pluie, duvets...). Nous avons besoin de l'électricité pour recharger nos portables qui nous servirons de lien avec les élèves et les lecteurs du site, ainsi que de cartes (nous les préparons sur Google Maps, ainsi nous en avons moins à emporter !)...

 

- Le déplacement est donc compris dans le matériel (vélo), mais il faut penser au retour. Les billets d'avions et trains (avec vélo) s'élèvent à 700 €.

 

- Pour ce qui est du logement nous paierons le camping, pour alterner avec les jours de bivouac, 400 € (ce qui correspond à peu près à 14 jours à plus de 28 €).

 

- Et enfin, last but not least, nous dépenserons beaucoup pour partager au plus grand nombre : 900 € seront nécessaires pour louer un vidéo-projecteur et autres matériels, imprimer et mettre en valeur des photos de qualité et les affiches pour vous expliquer... Et encore, nous ne comptons pas les achats de bons appareils photographiques et vidéos (Reflex et Go Pro), dans lesquels nous avons déjà investi !

 

Parions que vous êtes stupéfaits ?! Nous aussi ! Ce n'est qu'en réalisant, ou en prenant le temps de comprendre, comme vous le faites, un tel projet, qu'on se rend compte de son poids financier... Merci de nous aider, merci beaucoup !

 

Ce projet sera co-financé par notre apport personnel, le Département Informatique de l’Université François Rabelais, le CROUS, la DDCS, Mairie de Joué-Lès-Tours, Les jeunes qui osent (Crédit Mutuel) ainsi par Vous, les KissBankers.

 

N'oubliez pas, partager notre expérience, c'est la base de notre projet... essaimez notre idée et sa réalisation, afin que d'autres voient le jour... Pour cela, "likez" notre Page Facebook et "partagez"-là avec vos amis. N'oubliez pas de vous servir du site, il est pensé pour vous, vous pourrez y laisser vos commentaires. Tout soutien est réellement bienvenu (petits mots/ petites idées, partage, adhésion à l'association, don, ...) : goawayandtreadle.com !

 

A très vite !

 

 

Thumb_528506_529015800472610_1037132390_n
Go Away and Treadle

L'association Go Away and Treadle a pour but d'organiser et réaliser des expéditions de découvertes, des voyages itinérants à l’aide de moyens de locomotion écologiques (marche à pied, bicyclette, etc.) et partager ces expériences avec le plus grand nombre par la réalisation de films, photographies et site web afin d’encourager chacun à partir à l’aventure.

FAQ Questions about the project

+ Le vélo est-il un simple mode de déplacement, un outil ?

Pas seulement. C’est aussi et surtout un mode de voyage : vitesse réduite, zéro pollution, proximité de la nature, humilité dans l’effort ; le vélo est donc un moyen de vivre au plus près du monde qui nous entoure et des gens qu’on croise sur notre route.

+ Le vélo est-il un moyen de transport courant ?

Le vélo est un mode de déplacement courant, universel. Un milliard et demi de bicyclettes circulent sur la terre, c’est le transport écologique et populaire par excellence. Si la barrière de la langue nous posera sûrement quelques problèmes, nous espérons que nos vélos et notre sens de l’aventure permettront de pouvoir communiquer en toutes circonstances.

+ Et la difficulté et la lenteur de ce mode de déplacement ?

Elles font aussi partie du projet : nous voulons ressentir chaque kilomètre et prendre le temps d’apprécier, étape après étape, les variations topographiques et climatiques.

Newest comments

Thumb_default
bravo pour votre projet. C'est super !!! Bisous et bonne route a vous 2 !
Thumb_default
Continuez comme ça! Bon courage!