Le musée des impressionnismes Giverny lance un appel à la générosité pour que le Parterre de Marguerites de Caillebotte s’installe en Normandie.

Large_accuel_acquisition_marguerites-1458576234-1458576240

Présentation détaillée du projet

 

Untitled-1-02-1458576930

 

Ouvert en 2009, le musée des impressionnismes Giverny a pour vocation de faire connaître les origines, le  rayonnement géographique et l’influence de l’impressionnisme. Dans cette perspective, deux grandes expositions de peinture structurent la saison (de fin mars à début novembre). Une troisième manifestation s’y ajoute souvent pour apporter un complément étroitement lié à la programmation, ou pour s’ouvrir à d’autres supports artistiques comme la photographie. Le musée se propose aussi de faire revenir sur les lieux mêmes de leur création, les œuvres des artistes qui s’en sont inspirés. Ce fut le cas lors des expositions L’Impressionnisme au fil de la Seine en 2010,ou Bonnard en Normandie en 2011. La programmation est aussi l’occasion de confrontations et de mises en perspective contemporaines. Joan Mitchell fut ainsi exposée en 2009, les photographes Olivier Mériel en 2010, Bernard Plossu en 2012 ou le peintre japonais Hiramatsu plus récemment.

 

Untitled-1-07-1458577819

 

 

Untitled-1-03-1458576944

 

Cinq entités territoriales normandes, que sont le Conseil départemental de l'Eure, la Région Normandie, le Conseil départemental de la Seine-Maritime, la Communauté d'Agglomération des Portes de l'Eure et la Ville de Vernon, financent et accompagnent activement le musée des impressionnismes Giverny. Son développement ne peut se concevoir sans le soutien constant de ses partenaires scientifiques, le musée d’Orsay et la Terra Foundation for American Art.

 

__jc._louiset_exterieurs__84__bd-1457716058

 

 

Untitled-1-04-1458576960

 

En pleine saison, près de 50 salariés accueillent près de 200 000 visiteurs dont la majorité est française. Le musée des impressionnismes Giverny propose à ses visiteurs une palette d’activités permettant à chacun d’aborder les œuvres sur le mode qu’il ou elle préfère. Du plus classique (la visite guidée) au plus pointu (la conférence donnée par un spécialiste), du plus intuitif (l’atelier de pratique artistique) au plus transversal (le concert), tous les modes d’approche de l’art programmés sont complémentaires et apportent un angle de compréhension spécifique. Ainsi, tous les publics, de proximité ou plus éloignés, les tout-petits autant que les adultes, peuvent-ils trouver leur place dans ce musée, qu’ils viennent en individuel ou en groupe.

 

 

Capture_d_e_cran_2016-03-22_a__14.50.58-1458654716

 

 

Untitled-1-05-1458576986

 

Resté inachevée au décès du peintre en 1894, cet imposant Parterre de marguerites, de 200 x 100 cm, témoigne d’un ambitieux projet de décoration destiné à sa salle à manger de Gustave Caillebotte au Petit Gennevilliers. Cette œuvre, qui n'était à l'origine qu'un seul grand panneau décoratif, est restée roulée dans une réserve durant plusieurs années. Sa fragilité n'y a pas résisté. Plusieurs experts ont donc décidé de découper en quatre ce panneau pour n'en présenter que le meilleur. 

 

Untitled-1-05-1458577647

 

 

Untitled-1-08-1458577672

 

Gustave Caillebotte souhaitait y créer un environnement végétal foisonnant, sans avoir recours à une perspective illusionniste. Traitées à la manière d'une ample tapisserie, les fleurs animent la surface d'un mouvement subtil, suggéré par la répétition rythmique des motifs. Ainsi, ce décor prélude aux projets de peinture décorative des Nabis et, plus encore, au cycle des Nymphéas entrepris par Claude Monet à l’aube du XXe siècle. Son originalité l’inscrit comme une œuvre radicalement novatrice dans le développement de l'impressionnisme. Le musée souhaite l'acquérir car elle trouverait tout son sens à Giverny.

À quoi servira la collecte ?

Untitled-1-09-1458577692

 

La collecte est un élément essentiel pour la réussite de l'achat de cette oeuvre. Sa valeur est de 360 000 euros. Le fonds d'acquisition du musée des impressionnismes Giverny est de 130 000 euros. Plusieurs entreprises mécènes nous soutiennent pour cette acquisition mais nous avons besoin de 20 000 euros pour boucler le budget.

 

Cette acquisition vient compléter avec beaucoup de pertinence la collection du musée : elle permettra de documenter, d’expliquer et de comprendre la démarche non seulement de Gustave Caillebotte mais également celle de Claude Monet. Elle pourra par ailleurs nourrir des projets d’expositions en son sein ou dans d’autres musées.

 

Si le musée acquiert cette œuvre, c’est avant tout pour permettre au plus large public d’avoir accès à ce patrimoine, y compris au travers de démarches pédagogiques. Car c’est avant tout au visiteur qu’appartiendra l’œuvre, acquise avec son aide. Parterre de marguerites est indéniablement un marqueur d’identité fort, qui rassemblera le musée et ses contributeurs dans une même passion pour l’art et la peinture !

 

Untitled-1-10-1458577706

 

Tout un chacun pourra acheter une fleur, ou même un pétale, du « Parterre de marguerites » de Gustave Caillebotte, à partir de la simple somme de 5 euros, pour l’offrir à la collectivité. Avec ce geste, il participera à l’enrichissement de la collection du musée des impressionnismes Giverny et donc à son rayonnement. Celui-ci s’engage à conserver et valoriser cette œuvre en 4 panneaux, qui n’a été présentée à ce jour qu’à de très rares occasions. 

 

 

 

Untitled-1-12-1458578485

 

 

Untitled-1-11-1458577722

 

En unissant les forces, les  4 panneaux de Parterre de Marguerites de Caillebotte ne seront jamais séparés et témoigneront de la qualité esthétique et technique de la touche rapide et fractionnée de l'artiste. Chacun est invité à propager son amour de l’art, en rendant accessible au regard de centaines de milliers de visiteurs, une œuvre majeure de la fin du XIXe siècle ! Par cet acte philanthropique, les donateurs concourront en effet à une acquisition historique pour le musée, qui assure sans relâche depuis 2009 sa mission d’explorer tous les aspects et impacts des impressionnismes. 

 

Le musée a besoin de vous pour pouvoir l’acquérir et en faire un des fleurons de sa jeune collection.

 

 

Nos fondateursBarre_logo_fondateurs_gris-1458664822

 

Thumb___jc._louiset_exterieurs__84__bd-1458216321
Musée des impressionnismes Giverny

Giverny, vous connaissez ? Le musée des impressionnismes Giverny est situé en plein cœur du célèbre village de Giverny, tout à l’Est du département de l’Eure, en Normandie (France). Ce charmant village normand est devenu l’un des hauts lieux de l’impressionnisme, grâce à Claude Monet, qui y a peint notamment ses séries de Nymphéas, et ainsi a ainsi fait... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Excellente initiative ! J'aime beaucoup la peinture de Caillebotte, je trouve qu'elle est insuffisamment connue et j'espère que cette initiative contribuera à lui rendre sa place parmi les plus grands peintres impressionnistes.
Thumb_default
Vive CAILLEBOTTE, le peintre jardinier !
Thumb_default
Belle initiative du musée, j'ai hâte d'aller à l'exposition pour faire la connaissance de ces magnifiques marguerites et j'espère surtout que le tableau restera près de nous grâce à nos contributions.