Aidez-nous à installer un moulin à grain à Gatt Teydouma pour soulager les femmes et scolariser les jeunes filles en Mauritanie !

Large_titre

Présentation détaillée du projet

Gatt Teydouma et ses habitants

 

Gatt Teydouma est un petit village du sud mauritanien situé dans la région du Hodh el Gharbi. Appelé un adouabas, sa population est composée d’anciens esclaves dont la survie dépend essentiellement de l’agriculture, de l’élevage (chameaux, dromadaires, bœufs, moutons et chèvres) et des apports financiers des hommes de la communauté émigrés en Afrique de l’Ouest. 

 

Mapmonde

 

Carte_gatt_teydoumakkbb  

 

Les habitants de ce village souffrent d’un très faible niveau de productivité dû au manque de formation, à la faible maîtrise des techniques ainsi qu’au manque de matériel agricole.

L’ONG El Karamat, notre partenaire mauritanien, nous a proposé d’aider la population de ce village à accéder à une meilleure qualité de vie, plus particulièrement les femmes et jeunes filles de Gatt Teydouma qui travaillent dans des conditions physiques très difficiles. 

 

Mauritanie_janvier_2006_femmes_collectant_de_l_eau_1kkbb

 

La population de ce village, en grande majorité paysanne, cultive des céréales et diverses graines (riz, blé, maïs et mil) pour sa propre consommation.

 

Les hommes, s’ils ne sont pas aux champs, partent dans d’autres localités à la recherche d’un emploi.

 

Dans ce village, ce sont les femmes qui s’occupent des travaux ménagers, de la recherche du bois et de l’eau entre autres.

 

Elles sont aussi chargées de piler les graines, pour en faire de la farine qui servira à préparer les repas, ou parfois des plats destinés à la vente. 

 

Cette tâche longue et difficile les empêche d’accéder à une éducation appropriée, leur prenant tout le temps qui n’est pas déjà consacré aux tâches familiales.

 

Femmes de Gatt Teydouma pilant le mil

 

La scolarisation des filles est freinée par les travaux ménagers : ce sont elles qui prennent en charge le pilage des graines avec des mortiers sous la supervision de leurs mères.

 

Cette activité prend beaucoup de temps et il est courant que des mères refusent que leurs filles aillent à l’école dans le seul but de les aider à piler.

 

 

Idée du projet :

 

L’ONG El Karamat, une association mauritanienne qui a pour objectif de travailler au développement de cette région du Hodh el Gharbi, a eu pour idée de proposer aux habitants l’installation d’un moulin à grains au cœur du village.

 

Test_moulinkkbb

 

Celui-ci prendra le relai des femmes dans le pilage des graines permettant de moudre plus rapidement et de plus grandes quantités !

 

Il s’agit d’un projet innovant et durable qui permettra à la population de Gatt Teydouma de se développer par elle-même.

 

Pour qu’un projet puisse être qualifié de durable, il faut qu’il réunisse trois critères importants : le social, l’écologique et l’économique.

 

Notre projet réunit ces trois conditions :

 

Schema_dev_durable

 

-        Le côté social car grâce à l’installation d’un moulin à Gatt Teydouma, les femmes seront libérées de la tâche pénible du pilage de graines.

Mais surtout, le moulin permettra aux filles d’aller à l’école ! Un meunier sera chargé de moudre les graines, par le biais du moulin mécanique qui fonctionnera au gasoil.

 

-        Le côté économique puisque le moulin permettra aux familles de moudre une plus grande quantité de graines, produisant plus de farine. Les familles pourront ainsi vendre une partie de la farine moulue, et augmenter leurs revenus grâce à ce moulin.

Les bénéfices engendrés par le moulin permettront également aux habitants de développer d’autres activités actuellement absentes au sein du village mais nécessaires : un relai santé pour éviter d’avoir à parcourir les 80 km les séparant de l’hôpital le plus proche, ou encore des boutiques communautaires leur permettant de vendre leurs productions, etc…

 

-        Le côté écologique car ce moulin aura peu d’impact sur l’environnement du village. Il s’agit d’une mécanique simple, qui ne nécessite pas de modification de l'environnement.

 

 

Comment ?

 

Le moulin sera la propriété de la communauté et placé sous la supervision d’un comité de gestion constitué d’habitants du village qui seront formés avec l’aide de l’ONG El Karamat. Le meunier et son assistant bénéficieront également d’une formation pour l’utilisation du moulin et son entretien.

Le temps de fonctionnement du moulin dépendra du nombre de personnes devant moudre leurs grains, et pourra également ouvrir lors d’occasions particulières : jours de fêtes ou de cérémonies sociales comme les mariages ou les baptêmes.

 

Femmes_et_enfants_dans_les_adouabas_juin_2005_068

 

Le village de Gatt Teydouma compte en moyenne 300 familles. Le moulin concernera donc environ 1 500 personnes. Son usage sera ouvert à tous et son rayonnement sera d’environ 1 à 1km ½  soit 15 à 20 minutes de marche pour les villages avoisinants. 

 

 

Rentabilité du moulin

 

Chaque famille consomme 500g par jour de graines à moudre soit environ 45 000kg par an pour l’ensemble du village.

Le coût d’utilisation du moulin par les villageois leur reviendra de 20 à 30 UM (en ouguiyas, monnaie mauritanienne) soit de 0,05 à 0,07 euros par kilo de graines moulues.

C’est en raison de cette tarification modeste que beaucoup de personnes seront prêtes à payer une activité qui était jusqu’ici «gratuite» mais très lourde en temps et en fatigue.

 

Tableau de calcul de la rentabilité économique du moulin par mois :

 

                                                                Prix total (UM)                        Prix total (€)

 

Charges mensuelles

Gasoil (10 litres x 30 jours)                     117 000                                    227,48

Entretien                                                      15 000                                      36,73

Réparation                                                     5 000                                      12,24

Salaire gestionnaire                                  70 000                                    171,40

Salaire meunier                                          60 000                                    146,91

Alimentation de la caisse

commune du village                                  51 891,6                                  127,06

Total charges estimées :                    318 891,6                                  780,80

 

Recettes mensuelles

Production grande granulométrie          240 000                                    587,64

Production petite granulométrie             270 000                                     661,10

Total recettes estimées :                     510 000                                  1 248,74

 

Total estimé bénéfices mensuels :    243 000                                   653,98

 

Les bénéfices mensuels estimés pour ce moulin seraient de 243 000 ouguiyas soit environ 600 euros[1], une somme très importante qui permettrait à la population de Gatt Teydouma d’améliorer ses conditions de vie de manière significative !

 

Photos_mission_mauritanie_202

 

 

Nous, secours populaire

Logo du Secours populaire français

 

Depuis sa création en 1945, le Secours populaire français vient en aide aux populations victimes de la précarité, de la pauvreté, des catastrophes naturelles et des conflits en France et sur tous les continents.

Nos projets de solidarité ne s’inscrivent pas dans une logique d’assistance, mais d’échange et de coopération avec nos partenaires locaux.

Souvent initiateurs, ces derniers permettent d’identifier au mieux les besoins des populations, de proposer des solutions pertinentes et de mieux ancrer les projets au sein des communautés destinataires.

 

Ong_el_karamatkkbb

 

A la Fédération de Paris du Secours populaire, nous travaillons déjà en partenariat avec l’ONG El Karamat dans le cadre d’un projet de lutte contre les mutilations génitales féminines et les mariages précoces dans cette région du Hodh el Gharbi.

 

Des actions de sensibilisation et de formation de la population ainsi que de reconversion des exciseuses sont actuellement menées dans 17 villages.  

 

Pour en savoir plus sur ce projet et sur nos actions avec l’ONG El Karamat en Mauritanie, vous pouvez consulter ce(s) lien(s) :

Notre projet d'installation de moulins à grains en Mauritanie

Nos autres projets de solidarité internationale

Site de la Fédération de Paris du Secours populaire

 

 

Notre équipe :

 

Nous sommes cinq bénévoles à soutenir, suivre et travailler sur ce projet :

 

B2         

                                                              Malala

 

B5

 

                                                              Nadia

 

B4

 

                                                          Marie-Chantal

 

B1

 

                                                           Jean

 

B3             

                                                          Christelle                                      

 

[1] Les conversions ouguiyas / euros peuvent varier en fonction du taux de change

 

 

À quoi servira la collecte ?

Nous avons fixé le montant total de cette collecte à 4 450 €, qui sont détaillés ci-dessous :

 

                                                                                                                 Total

Achat du moulin                                                                                 3 701,9 €

Transport du moulin de Nouakchott                                                  246, 79 €

Frais d’achat / d’envoi des contreparties                                         145,31 €

Commission de Kisskissbankbank

(8% TTC du montant global de la collecte)                                          356 €

 

Le budget total de ce projet est de 7 185 euros.

 

Nous prendrons en charge tout le reste : montage, mise en marche, construction de la maisonnette, etc (soit 3 246 euros).

 

Ce projet de moulin à Gatt Teydouma s’inscrit dans un projet plus large d’installation de moulins à grains dans les villages des adouabas. Notre Fédération a déjà pris totalement en charge le financement de trois moulins à Dewirara, Auzaye et Laguerafira.

 

Grâce à vous, nous pourrons installer un moulin à Gatt Teydouma, et, qui sait, peut-être un cinquième moulin pour les adouabas si l’objectif de cette collecte est dépassé !

 

Schéma piler / moulin / aller à l'école

 

Une initiative soutenue par la Mairie de Paris Mdp

Thumb_logo_paris
Fédération de Paris du Secours populaire français

La Fédération de Paris du Secours populaire français, association de loi 1901, a été créée en septembre 1965. Elle s'est installée au 6, passage Ramey (XVIIIe) en avril 2001 et anime aujourd’hui onze antennes dans Paris. Nos missions : Le Secours populaire, né en 1945, s'est donné pour mission d’agir contre la pauvreté et l'exclusion en France et dans... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bon courage pour la fin de la collecte! Très beau projet qui mérite d'aboutir :)
Thumb_default
Plus que 4 jours, bon courage et bonne chance
Thumb_default
Bonne chance pour ce beau projet !