Documentaire en deux parties sur les fois religieuses et les vestiges archéologiques pris dans la tourmente de la guerre en Syrie.

Large_bassedef_web

Présentation détaillée du projet

Guerres Sacrées ( Holy Wars ) Documentaire en deux parties d'une heure

 

 

 

 

Mar_takla_monastery_01

Le village chrétien de Maaloula

 

Première Partie : La foi (60 min)

 

Guerres Sacrées  est un projet de documentaire sur la guerre en Syrie, et ses débordements et influences en Iran, en Irak et au Liban. Une partie du projet consiste à recueillir des témoignages de Sunnites, Alaouites, Chrétiens ou Druzes. Une sorte d'échange de points de vue sur ce qui a pu faire l'unité de ces gens avant la guerre civile, et ce qu'ils attendent du futur, quelle que soit l'issue pour le moment incertaine de cet épisode. Une deuxième partie du film se concentrera plus particulièrement sur les chrétiens  Syriaques qui parlent l'araméen, notamment à Maaloula et Seidnaya, deux villages au nord de Damas tombés aux mains des rebelles début Septembre 2013 et repris par les forces du régime depuis.

Une troisième partie du film se penchera sur le sort des Kurdes, population sans territoire reconnu, à cheval sur quatre pays et qui rêve de son indépendance et de la création d'un pays commun malgré les différences culturelles qui éloignent les divers rameaux de ce peuple. On parlera aussi de la religion et de la culture Yézidi, dont le calendrier compte 4750 années de plus que le calendrier chrétien. Le film évoquerait la ville de Lalish ( nord de Mossoul ) et cette religion issue directement du Zoroastrisme qui compte presqu'un million de fidèles.

 

Lalish2

Lalish, ville sacrée Yézidie

 

Ethno-religious-composition

Carte Ethno-religieuse de la Syrie

 

 

Minaretalep

Le Minaret de la grande Mosquée des Omeyyades d'Alep - XIIe Siècle ( aujourd'hui détruit )

 

Deuxième Partie : Les Pierres (60 min)

 

La deuxième partie du documentaire, se penchera plus particulièrement sur le patrimoine archéologique détruit ou en grand péril du fait de la guerre. Le bombardement du Krak des chevaliers, de la Citadelle et du souk d'Alep. La destruction du minaret du XIIe siècle de la Mosquée des Omeyyades. Les pillages et destruction d'Al-Hasaka, As-Suwayda, Idlib, Damas, Deraa et Deir ez Zoor, etc. L'urgence de la sauvegarde archéologique Syrienne est aussi ailleurs, en dehors même des combats et des destructions de sites, plusieurs musées d'importance capitale ont été pillés ( Doura, Europos ), et de nombreux sites font l'objet de fouilles illégales effectuées par des bandes organisées ( Ebla, Doura Europos, vallée des tombeaux de Palmyre ). Des villes byzantines sont aussi démontées pierre par pierre ( Al-Bara ). A Apamée, des photographies aériennes montrent des fouilles sauvages autour de la grande colonnade romaine. Le documentaire montrera aussi les particularités de l'île d'Arouad, seule île de Syrie et dernière position croisée. On notera par ailleurs l'utilisation stratégique du patrimoine archéologique millénaire syrien par les forces du président El-Assad. En Syrie, la patrimoine est en train de disparaitre, laissé aux destructions et aux pillages, comme cela est déjà arrivé en Irak et dans bien d'autres pays du moyen-Orient lors de périodes de troubles. Du fait de leur position, les sites stratégiques restent les mêmes au cours du temps ( citadelle d'Alep, Krak des chevaliers), et les guerres d'aujourd'hui prennent place sur les champs de batailles du passé, sans épargner leurs précieux témoignages.

 

Temple_of_bel__palmyra_02

Temple de Bel à Palmyre, dont la facade a été touchée par des tirs de mortiers.

 

Minaret

Minaret touché par un missile dans le district  d'Alasali - Damas - 15/09

À quoi servira la collecte ?

La Collecte servira a l'acquisition :

- de deux caméras et du matériel de prise de vue et de son nécessaire à un tel projet.

- de matériel informatique et de stockage pour préserver une cinquantaine d'heures de rushes en double pour éviter toute perte de données pendant le voyage.

 

La collecte servira aussi à payer les différents intervenants techniques ( étalonneur, musicien, mixeur ) au retour.

 

____________________________________________________________________

 

Assistant Réalisation : Louis-Philippe Scoufaras, artiste

Étalonnage : Guillaume FAURE / http://www.guillaumefaure.eu/

Musique & Sonorisation : Romain POIRIER, musicien et auteur de la bande-son du film Nessuno.

Mixage : Jean-Charles BASTION

____________________________________________________________________

 

La collecte assurera le voyage Aller/Retour pour la Syrie, via le Liban, l'hébergement et la nourriture de l'équipe ainsi qu'à payer des guides et des chauffeurs sur place.

Thumb_kkbb2
Louis-Cyprien

Né en 1981 à Paris, je pratique la photographie et la vidéo depuis mes vingt ans. En 2005, je suis parti vivre trois années à Tokyo, où j'ai organisé ma première exposition, "Koban". Depuis mon retour du Japon, je vis entre Paris et Berlin, et continue à produire une œuvre tournée autour de l'absence et du retrait, ou seuls restent le désert, les... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Fais attention à toi et profite bien. Avec toute ma reconnaissance et mon amitié.
Thumb_default
Best of luck!!
Thumb_default
Succès à ce projet !