AIDEZ-NOUS A FINIR NOTRE FILM DOCUMENTAIRE, NOUS AVONS VRAIMENT BESOIN DE VOUS!

Large_guru_04-1426632001

Présentation détaillée du projet

FOR ENGLISH VERSION CLICK ON THE TOP RIGHT (FR)

 

«  Nous, hijras, ne sommes nés ni homme ni femme. Nous sommes nés quelque part au milieu. Notre nom existait déjà dans les textes sanskrits il y a plus de mille ans. Il évoque la beauté, le courage et la droiture. Moi, j’essaye d’être un bon guru pour mes chelas, je veux leur apprendre à vivre bien. Ce n’est pas important de vivre seulement pour être heureux, il faut apprendre à se faire respecter. Si une de mes chelas vit dans la peur, je lui dis : « nous avons tranché un membre de notre corps et nous devons vivre sans peur face à la mort ». Ceux qui ont peur ne survivent pas. La force est la vie. Vous voyez, dans ma prochaine vie, je veux renaître hijra, tel est mon désir, car Dieu m’est témoin que nous sommes un peuple fort et que notre cœur est pur. Tel est ce que je crois et ce que je veux transmettre… »  Extrait d'entretien avec LAKSHMI MA.

 

Ardharanishwara17-1426676486

 

 

Pendant des siècles, les hijras ont joui d’une place particulière  au sein de la population indienne : subissant une émasculation sacrificielle, elles devenaient le véhicule des pouvoirs de leur déesse Bahuchara Mata, et, de ce fait, étaient à même de bénir ou de maudire la population. Elles occupaient aussi bien des postes clés à la cour des sultans de l’Inde musulmane que dans les bordels à soldats des maharadjas des provinces du Sud. Que l’on soit riche ou pauvre, on appelait les hijras à chaque naissance du royaume afin que l’enfant soit béni et qu’ainsi, Shiva soit heureux. Les hijras, demi-dieux du troisième genre, détenaient ce pouvoir qui leur garantissait une relative sécurité et une certaine prospérité. A Hyderabad ou Dehli, il n’était pas rare que de puissantes nayaks (chef) possèdent des terres et des quartiers entiers… A l’arrivée de l’occupant anglais, l’équilibre ancestral qui permettait à tant de spécificités indiennes de coexister fut rompu et les hijras, dépossédées de leur statut quasi mystique, furent alors systématiquement criminalisées, pourchassées et enfermées. Devenues mendiantes, esclaves, voleuses, prostituées de rue, elles se sont peu à peu réorganisées pour continuer d’être ce qu’elles avaient toujours été…

 

Au fil de nos rencontres avec les hijras, nous avons compris qu’au-delà de leur histoire et de leur sensibilité personnelle, c’est leur appartenance au groupe qui racontait le mieux qui elles sont. Régi par une structure hiérarchique complexe, l’axe social des hijras s’articule autour des figures emblématiques de  la nayak (celle qui gouverne), de la guru (celle qui enseigne) et des chelas (celles qui apprennent) et constitue la colonne vertébrale du pouvoir et de la transmission dans cette communauté qui compte aujourd’hui plus d’un million de membres dans tout le pays.

 

1403024h9a9825_tv.mov.image_fixe143-1426676220

 

 

En partageant l’intimité de Lakshmi Ma et de sa famille de sept chelas pendant plus de cinq mois nous avons voulu témoigner au plus près de cette filiation à travers la singulière figure du guru qui incarne tour à tour le rôle de mère, père, grand-mère, sœur, guide spirituel, parfois même mari, et qui régule par son autorité et son imposante stature le quotidien du clan. Thrisha, Mahima, Priyanka, Vasundhara, Kuyili, Silky et Yamuna, jeunes chelas de Lakshmi Ma ou sœurs de longue date participent à ce petit théâtre du quotidien qui raconte simplement l’histoire universelle d’une communauté qui a dû s’inventer un monde clos pour continuer d’exister et vivre dignement.

 

 

Crowd_01-1426586300

 

 

QUI SOMMES-NOUS?

 

Nous avons préparé ce film pendant quatre ans, un temps nécessaire pour pénétrer le monde hermétique des hijras. Année après année, nous sommes retournées en Inde pour approfondir ces quelques rencontres qui nous avaient souvent éblouies mais que nous savions fragiles. Et c’est ainsi que Silky, croisée à une station de bus des Nilgiris en une fin d’après-midi pluvieuse, est devenue la clé de voûte de ce pari fou. En découvrant son quotidien et les aléas de son existence, en partageant ses déboires et ses fulgurances pendant plusieurs années, nous avons peu à peu vu se dessiner notre envie de faire un film avec les hijras, plutôt que sur les hijras. Avec beaucoup de ténacité, nous nous sommes accrochées à ce projet malgré les difficultés rencontrées, heureusement soutenues dans cette entreprise par Tarantula, Kolam production et Rosa Bonheur.   

 

Et de fil en aiguille, par un beau jour de mars 2014, nous avons emménagé chez Lakshmi Ma, guru de Coimbatore, figure si peu conventionnelle, qu’elle a trouvé l’idée de faire un film avec nous, une expérience tout à fait à la mesure de sa soif de connaissances. Ainsi, pendant 5 mois, nous avons vécu, mangé, dormi, voyagé et travaillé avec elle pour réaliser un film qui raconterait de l’intérieur la réalité du quotidien de son clan.  

 

Crowd_13-1426586470

 

 

Avec plus de 90 heures de rushs, nous espérons produire un film à la hauteur de nos ambitions et ainsi partager avec vous  un peu de cette humanité qui nous a unies, elles et nous, pendant de longs mois et certainement pour toujours. Le choix de l’immersion et d’un dispositif strict (Laurie à la camera, Axelle à la prise de son, et un traducteur par intermittence) nous a permis de créer une intimité et un climat de confiance très particuliers qui révèlent, nous en sommes convaincues, la richesse et la force de notre projet.

 

Le tournage étant terminé, il nous reste le travail complet de postproduction pour lequel nous avons décidé de collaborer avec, entre autres, Albertine Lastera au montage image (http://www.imdb.com/name/nm1493372/) et l’artiste Chloé Thévenin pour la création de la musique originale (http://www.listentochloe.com).

 

 

1404014h9a0540_depart.mov.image_fixe062-1426675796

 

Crowd_02-1426586317

 

Crowd_03-1426586330

 

Crowd_04-1426586349

 

Crowd_05-1426586360

 

Crowd_06-1426586377

 

Crowd_07-1426586390

 

Crowd_09-1426586425

 

Crowd_11-1426586783

 

Crowd_12-1426586456

 

Crowd_16-1426586931

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Sur un budget total de 87 000 euros, nous avons déjà réussi à financer  75 000 euros grâce à nos producteurs et aux aides suivantes : 

 

LE PROCIREP ANGOA

LA FEDERATION WALLONIE-BRUXELLES

CINEFINANCE

LE WIP

L’AWEX

LE ROSA BONHEUR

 

                                       Logo-1426586589

                                                             

 

Une partie de la postproduction est aujourd’hui déjà engagée mais il manque à notre plan de financement un minimum 10 000 euros, tous postes confondus. Sans ce montant, nous ne pourrons pas assurer la finalité de cette chaîne. Il est donc capital que nous puissions réunir cette somme pour boucler notre financement. A titre d’information, voici la liste de ce que représente la postproduction de notre film:

 

MONTAGE IMAGE ET CELLULE DE MONTAGE

CREATION MUSIQUE ORIGINALE

TRADUCTEUR

MONTAGE SON ET CELLULE DE MONTAGE

MIXAGE SON ET AUDITORIUM DE MIXAGE

CONFO

ETALONNAGE

GENERIQUE

MASTER DCP

SOUS-TITRAGES SUPPLEMENTAIRES DCP

MASTER DVD

MASTER BLUE RAY

SPOTTING SOUS-TITRAGE

PROMOTION

 

Et si jamais la collecte dépassait l’objectif espéré?

Nous pourrions mieux communiquer sur le film afin qu’il soit vu par un maximum de personnes. Nous pourrions aussi engager un attaché de presse qui travaillerait à la promotion du film, nous permettant d’une part de concevoir tout le travail de graphisme d’affiches, cartes et DVD, et d’autre part de travailler sur toute la gestion de l’inscription en festival pour les deux prochaines années à venir.

 

Contreparties - notre kit « I love my guru »

En plus de nos remerciements éternels et des contreparties inhérentes à la production (DVD/ invitations/ crédits), nous souhaitons partager un peu de « vibration hijra » avec vous en vous offrant un kit concocté sous l’autorité de notre guru Lakshmi Ma qui transformera n’importe lequel d’entre vous en chela accomplie et qui vous protègera partout où vous irez ! 

 

Contre_03-1426587725

 

Notre kit est composé d'un ou plusieurs colliers de temple bénis chacun par Lakshmi Ma et d'un parfait petit nécessaire pour créer votre propre autel hindou, (son contenu varie selon le montant de votre don).

 

 

Votre aide nous permettra d'aller au bout de cette aventure

Si vous appréciez le projet, partagez-le et parlez-en autour de vous !

 

Suivez-nous sur Facebook

https://www.facebook.com/guruportraitdunefamillehijralefilm

 

 

MERCI INFINIMENT !

Laurie et Axelle…

 

 

Img_9576-1426590752

 

 

 

Thumb_ardhanarishvara0-1426588284
laurie colson & axelle le dauphin

Laurie Colson conduit parallèlement sa carrière d’auteur réalisatrice - elle a déjà produit avec Tarantula Belgique 5 films courts dont certains primés - avec celle également de décoratrice depuis 15 ans pour des longs-métrages de cinéma en Belgique et à l’étranger. Axelle Le Dauphin travaille depuis toujours dans de multiples domaines en s’attachant à... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Êtes au delà des 100% mais bon, c'est toujours ça de pris hein. Bonne merde pour la postprod Chou
Thumb_default
L O V E
Thumb_default
Youhou ! On veut le voir vite ce beau film !