Un artiste, un artisan partent en Indonésie sur les traces de la Gutta-Percha. Participez à leur projet et valorisez cette espèce endémique !

Large_photo_pr_sentation_2-1455632414-1455632432

Présentation détaillée du projet

Ce projet lie techniques artisanales/artistiques, rencontres, échanges interculturels et productions contemporaines.

 

La démarche

 

« Cellule Anthropocène » sera la finalité du projet " Gutta-Percha " qui consiste à sensibiliser le public à cette matière vivante, extraite à l'état de cellule. Cette gomme végétale de type caoutchouc est extraite de l'arbre Palaquium Gutta. Aujourd’hui, la déforestation massive en Indonésie fait disparaître ces espèces endémiques au profit de l’arbre à palme, entrainant un bouleversement écologique et sociologique.

 

Imrs.php-1455633011

Province de Riau, Indonésie (Ulet Ifansasti/Getty Images).

 

Réintégrer cette matière "verte" au sein d'un processus de création artistique est une démarche qui participera à la sauvegarde d'un écosystème. Un témoignage, comme écho de notre temps, sur les questions d'environnement, d’artisanat, de gestion des matières premières et des liens interculturels. L’objectif de ce projet est de mobiliser les locaux et les médias autour de ce matériau unique et de son potentiel dans la création artistique contemporaine.

 

 

La Gutta-Percha

 

Cette gomme possède la particularité exceptionnelle d’être réutilisable à l’infini. Perpétuellement régénérée avec de la Gutta-Percha neuve, cette matière est utilisée traditionnellement aux Fontaines Pétrifiantes depuis 1870 pour la conception de moules. Exploitée au XIXe siècle, elle était largement utilisée dans la fabrication d’objets usuels (balles de golf, récipients, objets décoratifs) et pour l’enrobage des câbles télégraphiques sous-marins. Elle disparaît peu à peu à l’avènement des matières plastiques.

 

Diff_rents_types_de_gutta-1455633420

Gutta-Percha brute.

 

 

Extrait_livre-1455634514

 Extrait de l'ouvrage : Le caoutchouc et la Gutta-Percha - E.Chapel - 1892.

 

Le_caoutchouc_et_la_gutta-percha_revue-1455807935

Magazine mensuel "Le caoutchouc et la Gutta-Percha" - 15/12/1935.

 

 

Sur place, en Indonésie

 

Nous observerons et expérimenterons les savoir-faire traditionnels d’extraction de la Gutta-Percha. Nous pourrons identifier les espèces, relever des échantillons et réaliser des prises d’empreinte en Gutta-Percha pour la création de pièces en bronze et en calcite. De cette collaboration naîtront des objets uniques à mi-chemin entre les deux cultures.

 

Nous débuterons notre périple à Jakarta, afin de rencontrer le rédacteur en chef du journal indonésien Detik, auteur de nombreux articles concernant la Gutta-Percha. Nous partirons à ses côtés pour Cipetir, village où se situe la dernière fabrique de Gutta-Percha. Il suivra notre mission afin de réaliser un reportage local sur notre démarche. Nous ferons un état des lieux des plantations situées entre Jakarta et Cjipetir, et rendrons compte de l'ampleur des dégâts liés à la déforestation.

 

 

Carte_jakarta-1455886789

A1-copy-1455639882145311_pabrik-1455640124

Fabrique de Cipetir, toujours en activité malgré son état délabré.

 

Notre programme :

 

Phase d’observation et de recherche (2 semaines) : 

- Entrer en contact avec les derniers producteurs de Gutta-Percha d’Indonésie.

- Comprendre le cheminement d’extraction, le procédé de purification et la préparation de la Gutta-Percha en accordant une grande place aux outils utilisés et à la gestuelle mise en oeuvre.

- Identification des espèces d’arbres à Gutta, relevés d’échantillons et géolocalisation des arbres et des zones de déforestation.

- Créations de croquis, photos, vidéos et recueils de témoignages.

 

Phase de prise d’empreinte (1 semaine) : 

Réalisation de prises d’empreinte en Gutta-Percha sur des végétaux (branches troncs souches…) considérés comme des rebus, échos et témoins de la déforestation. Elles seront l'aboutissement des recherches préalables. 

 

Atelier_001-1455634807

Prise d'empreinte d'un tronc.

 

Qui sommes-nous ?

 

Éric Papon - modeleur-mouleur spécialiste de la cristallisation et pétrification.

Maître Artisan en pétrification, je suis la 7ième génération à exercer ce métier singulier. Ce savoir-faire hérité de mes ancêtres est lié à l'exploitation des sources thermo-minérales qui jaillissent à Saint-Nectaire. Je réalise des moules en creux que je place sous l’eau des Fontaines Pétrifiantes. Après de longs mois et de nombreuses manipulations sous l’eau, la calcite se dépose à l’intérieur et forme des bas-reliefs. Dès mon plus jeune âge, j’ai été sensibilisé à l’art de la pétrification et à l’utilisation de la Gutta-Percha dans la conception de moules destinés à la pétrification. 

 

 

80_s_pia-1455632529

Éric travaillant la Gutta-Percha pour la réalisation d'un moule.

 

Romain Langlois - artiste / sculpteur

Tout se passe comme si au travers de mes sculptures, je voulais reproduire une autre création, révéler la beauté et la force concentrée dans les éléments les plus familiers qui nous entourent: une branche, une pierre, un tronc. La technique utilisée du modelage, moulage, fonte et patine, entretient un rapport de copie parfaite de la nature.

En 2010 la rencontre avec Éric Papon ouvre ma pratique sur de nouvelles matières et savoir-faire. La calcite comme le bronze, transmue les états, perturbe notre analyse et met en conflit notre jugement, pour que l'hésitation, toujours féconde, demeure. Il s'agit bien là, de transcender les états de matières pour que se transforme le regard que nous portons sur notre environnement. 

 

 

Mains1-1455632598

Romain Langlois dans son atelier.

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Votre participation

 

 

La collecte Kiss Kiss Bank Bank correspond à la première phase du projet. Le montant de 15 000 euros nous permettra de partir en Indonésie, collaborer avec des artisans, acheter 50 kg de Gutta-Percha aux producteurs locaux et réaliser des empreintes sur place.

 

Répartition de la collecte pour le projet : 

 

Budget_moderne_-1455887187

 

 

Quelle suite à ce projet ?

 

À partir des empreintes réalisées nous concrétiserons en France dans nos ateliers des créations uniques en calcite et en bronze qui feront l’objet d’une exposition inédite : « Cellule Anthropocène ».

 

Les Kissbankers découvriront une installation muséale associant recueil de données et œuvres artistiques d’exception, reflets des liens interculturels possibles.

 

_cho-1453988083

Écho, (bronze 120 x 42 x 67 cm ) Romain Langlois.

 

Froiss_e-1455635458

Froissée (calcite 85x45 cm) Éric Papon.

 

 

Si nous recevons plus que la somme souhaitée grâce à votre soutien, nous pourrons alors partager le fruit de notre travail de recherche en organisant une exposition locale sur l'île de Java. 

 

N'hésitez pas à partager cette page et à parler du projet autour de vous !

 

Merci et à très vite !

 

Éric et Romain

 

 

 

Thumb_e_et_r-1455815655
Éric Papon et Romain Langlois

Éric et Romain, c'est la rencontre de deux univers à priori éloignés (calcite et bronze) mais réunis par une matière exceptionnelle : la Gutta-Percha. Découvrez l'univers de Romain : http://www.romain-langlois.com Découvrez l'univers d'Éric : http://fontaines-petrifiantes.fr

Derniers commentaires

Thumb_fdfs
Très beau projet!! J'espère qu'il aboutira!
Thumb_default
Allez, on y croit ! on vous envoie plein de souffle de Calédonie et toujours accompagnés de nos très gros bisous ! sans oublier Yvette et tes parents Christine. Bon courage.
Thumb_default
Bon courage pour ce très beau projet :)