Soutenez un travail d'auteur photographique pour la création de H-Livre de Photographies/CD sur les 17 essais nucléaires français dans le Sahara.

Large_capture_d_e_cran_2016-09-06_a__16.50.25-1473173615-1473173639

Présentation détaillée du projet

Le Projet H est une création musique/photographies soulevant la question des expérimentations nucléaires françaises dans le Sahara algérien et de leurs conséquences imaginaires. La musique cherchant à trouver quelles pourraient bien être les musiques sahariennes si elles avaient elles-même été irradiées, et les photographies se posant la question de l'itinérance et de la mutation. 

 

 

Son // Hand // Time

 

H

 

Du 13 février 1960 au 16 février 1966, la France procédait à 17 essais nucléaires sur le sol algérien, 4 essais aériens dans la région de Reggane jusqu’en 1961 puis 13 essais souterrains dans la région de Tamanrasset, pour une puissance totale d’environ 37 fois la bombe larguée sur Hiroshima le 6 aout 1945.

Ce désert était parcouru par un des plus anciens peuples nomades de la planète, probablement descendant des primo-habitants d’Afrique du Nord avec leurs cousins Berbères. Militaires français et habitants algériens furent donc irradiés suite à l’échec de 4 essais souterrains, et aux trainées radioactives des 4 explosions aériennes dont le vent saharien dispersera les particules nocives.

Après avoir découvert l’histoire de ces essais et catastrophes il y a 5 ans, l’idée de la collision entre les nomades et la fission atomique m’interroge profondément.

 

Dervish

 

Le Projet

 

Il s’agira de créer un objet musique-photographie soulevant la question de cette confrontation Homme/ondes, une recherche autour de la mutation, de l’invisible, des arts irradiés et de ces itinérances chères à Ibn’Arabî dans son œuvre « Kitab al’Isfar », le voyage vers l’autre, le voyage vers soi et le voyage vers le mystère (scientifique ici).

Un beau livre / CD sortira en édition limitée, ainsi qu’un album avec livret petit format pour les réseaux de distribution musicaux conventionnels. H pourra également se décliner sous forme de concert-exposition, les images étant soit intégrées dans la scénographie du concert live, soit tout simplement exposées dans les lieux accueillant le projet. Enfin chaque expression artistique pourra exister indépendamment l’une de l’autre sous forme de concerts ou d’expositions.

La création musicale a eu lieu en février 2016 et sera enregistrée sur la saison 2016-17, et le travail photographique s’organisera autour de 3 voyages en Algérie et des rencontres en France entre octobre 2016 et septembre 2017.

 

 

La Photographie

 

Le travail sur cette série photographie s’effectuera intégralement sur du petit format argentique, intégralement en noir et blanc. La corrélation lumière-chimie-matière  inhérente à ce procédé s’impose comme une évidence tant le sujet de la transformation est au centre de mon raisonnement. La recherche de traces, 60 ans après, me ramène encore une fois à l’utilisation de ce procédé, qui,  lui même soumis à toutes les épreuves du temps, tend à disparaitre  et à être, de par son essence, déjà un témoignage en soi.

Le regard portera sur la mobilité, la recherche des failles, des cicatrices, dans la nature, sur les hommes, de la France vers l’Algérie, de la ville vers le désert. Sous l’effet de la chaleur des explosions, le Sahara porte comme stigmates des plaques noires de sable vitrifié, sous l’effet des radiations, le visage de certains témoins ont fondu de la même manière, assaillis par des cancers. De même, les images seront sur-exposées puis exagérément assombries pour laisser apparaître les trames invisibles, les vitesses d’obturation seront lentes, les mouvements évanescents comme les trainées de chaleurs dans le désert, et les négatifs seront eux-même parfois déformés par la chimie pour orchestrer le regard autour de la matière mutée plus qu’autour du sujet.

L’élaboration de la série se fera au sein du projet MILK dirigé par les photographes Sabrina Biancuzzi et Ljubisa Danilovic qui apporteront leurs regards, leur grande expérience, leurs questionnements et leurs conseils pour peaufiner toutes les étapes d’editing et de narration photographique.

 

Train // Waiting for the man // Smoking

 

 

 

La Musique

 

Le répertoire musical a été créé en février 2016 au Cheval Blanc (Schiltigheim). Après avoir composé, avec L’Hijâz’Car, Sha’Ir Majnûn pour le chœur de femmes Touaregs de Lalla Tahra (Tamanrasset) et les Cavaliers de l’Aurès pour la grande chanteuse berbère chaouie Houria Aïchi (Batna), ce nouveau volet sur mes réflexions algériennes se concentre sur le sujet même de la rencontre imposée, et sur les métamorphoses intimes que celle-ci induit. Il ne s’agit pas ici de travailler les musiques traditionnelles algériennes, mais d’écrire une longue pièce nous narrant une des directions possible qu’auraient empruntée ces musiques si l’art lui même avait pu être irradié.

Ce trio acoustique oud-violoncelle-percussions se laisse donc envahir par les effets électroniques , par touches pointillistes, par couches successives, comme une nuée de particules fines de Cesium 137 nous collant à la peau. Une grande liberté d’improvisation et d’interaction permet tous les morphismes d’une séquence composée à l’autre, Steve Reich (découvert une nuit, dans le désert du Hoggar) flirte avec les ch’aabis ternaires, le clubbing jazz minimal de Dawn of Midi rythme les pas de danses cérémoniels,  un blues saharien synthétique et  fantomatique hante les réminiscences vibratoires d’improvisations bruitistes contenues. Le résultat est donc une longue pièce de 50’, finissant sur une superposition brute de témoignages des victimes de ces évènements noyés par les ondes musicales menaçantes.

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

cloud factory II

 

Les fonds ne serviront qu'à la production du projet, une partie des fonds étant des apports personnels et des aides de production, il n'y a absolument aucune rémunération de prévue sur cette demande. Les fonds serviront donc à:

 

      * Payer les différents voyages.

         

-3 voyages dans le Sahara Algérien pour une durée totale d'environ 30 jours (avions pour Alger (1200€)          

-logements et alimentation très simple pour 30 jours (900€)

         

-3 visas de moins de 90 jours (255€)

         

-autorisations, voyages internes en Algerie  

         

-différents voyages en la France pour photographier les vétérans français (10 voyages A/R en train dans toute la France pour environ 1500€.) 

 

      * Acheter les consommables

 

-200 pellicules n&b TriX 400 (996€ (on va dire 1000, hein ?)).

         

-des litres et des litres de chimie pour développer tout ceci (200€)

         

-du papier photographique pour les nombreux tirages de lecture permettant l'editing du livre (400€),                

         

-ainsi qu'un travail avec un tireur d'art pour finaliser les tirages et l'édition du livre.

 

     * Promouvoir et démarcher autour de l'objet finalisé.

 

-Rencontre avec labels/éditeurs, démarchage promotionnel. 

 

J. / Leaving / Again

 

Calendrier Prévisionnel

 

-Oct. 2016 : Achat des consommables / Réservations des billets d'avion et train / Visas / Demande d'escorte militaire à l'Ambassade d'Algérie pour le second voyage afin de me rendre sur les anciens terrains d'essais nucléaires.

 

-  Nov -Dec 2016 : premier voyage à Reggane, première série photographique des témoins et prises de   contact sur le terrain.

 

- Dec 2016 --> Fév 2017 : développement à la main des pellicules / création des planches contact / premiers tirages de lecture / première rencontre avec Ljubisa Danilovic et Sabrina Biancuzzi autour de cette série / voyages en Frances et portraits de vétérans français.

 

- Mars-Avril 2017 : deuxième voyage / shooting sur les sites mêmes des essais nucléaires / rencontre avec les témoins.

 

-Avril-Mai 2017 : développement / planches contacts / tirages / editing avec Ljubisa Danilovic et Sabrina Biancuzzi / Enregistrement en Studio de l'Album de H.

 

-Été 2017 : editing / premiers essais de tirages d'art / mixage de l'album / rencontres avec les vétérans / début des démarches d'édition. 

 

-Oct 2017 : dernier voyage en Algérie / dernières photographies / révision de mon Leica M6 (car appareil photo et sable ne s'entendent que très très peu).

 

-Décembre 2017 : Fin de l'editing / Lancement du livre et de l'album.

 

Genève jour 1 // 2

 

Et si je récoltais plus que ce que je demande ?

 

     Il n'y aurait aucune rémunération personnelle particulière, ni amélioration de mon hébergement ou de mes voyages. Chaque euro de plus me permettra de travailler de manière optimum. Cet argent me permettrait par exemple d'offrir un livre d'images aux témoins et survivants que j'aurais rencontrés, et pas juste une image d'eux, d'investir un petit peu plus dans le travail de presse pour mettre ce projet en lumière, de pouvoir affronter tous les imprévus qui ne manqueront pas d'arriver (de nombreux vétérans irradiés décèdent actuellement, la situation dans le Sahara n'est, quant à elle, pas absolument stable en ce moment, etc...), d'offrir une banque d'images à l'AVEN (Association des Vétérans des Essais Nucléaires), de produire la sortie de cet album/livre pour une soirée de lancement exposition/concert/témoignages... Les besoins ne manquent absolument pas.

 

 

Thumb_touagreg_collodium-1467023291
Gregory Dargent

DEM du Conservatoire national de Strasbourg en 2002 (prix de guitares et oud, solfège, écriture, improvisation, musiques extra-européennes). Guitariste issu des scènes des musiques contemporaines improvisées et du jazz, il approfondit son travail du oud avec la volonté d’envisager un tel instrument (luth traditionnel oriental) de la même manière qu’il... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
t'as intérêt à ce que ça déboîte
Thumb_default
Superbe projet.
Thumb_default
courage!!