Soutenez HUBRIS, la nouvelle création danse de David Drouard, et écrivez avec nous l’histoire d’un succès.

Large_couverture-1418322725

Présentation détaillée du projet

Photo_titr_e-1418323117

 

 

DONNONS A HUBRIS LES MOYENS DE SON AUDACE !

 

Parce que l’art n’est vivant qu’avec la participation du public, parce qu’un projet sans investissement c’est un peu comme une danse à qui il manque le corps, nous sollicitons votre aide pour concrétiser notre tout dernier rêve. Pour le printemps 2015, la Compagnie David Drouard a fait le pari d’une création chorégraphique forte et inventive, Hubris, qui a plus que jamais besoin de votre soutien pour parvenir à la hauteur de ses ambitions.

 

Intense et profonde, Hubris est une pièce pour cinq interprètes qui confronte les écritures chorégraphique et numérique, en mariant subtilement les corps organique et augmenté, grâce à un dispositif technologique sophistiqué. Pour la concevoir, David Drouard s’est entouré de nombreux partenaires et d’une équipe élargie, faisant dialoguer art et science, avec laquelle, patiemment, il a réfléchi à son propos et aux moyens de sa mise en œuvre. Aujourd’hui proche de son aboutissement, Hubris a besoin de fédérer de nouvelles volontés, comme un dernier coup de pouce pour atteindre sa forme définitive. Serez-vous prêts à partager cette aventure?

 

Rejoignez-nous dans notre projet et, en retour, soyez nos spectateurs privilégiés pour offrir vos premiers regards, assistez à la générale ainsi qu’aux premières les 03 et 04 février 2015 au Théâtre Jean Vilar dans le cadre du festival Suresnes Cité danse. Aidez Hubris à marquer un tournant dans notre histoire et écrivez, avec nous, l’histoire de notre compagnie.

 

H2_jeanlouisfernandez117

 

 

HUBRIS, UN PROJET AU-DELÀ DES GENRES

 

Du bestiaire mythologique à l’individu connecté d’aujourd’hui, Hubris retrace l’odyssée des métamorphoses humaines à travers une chorégraphie intense, sombre et organique. Sur scène, cinq breakers réinventent la danse contemporaine, fusionnant parfois en une créature à plusieurs têtes, perchée sur des sabots-talons de 20cm. Au-delà des genres, des catégories esthétiques ou du partage entre réel et virtuel, Hubris décline le motif de la transformation pour renouveler notre perception de l’homme.

 

Après le solo F, référence au faune immortalisé par Nijinski, David Drouard s’inspire ici de la figure de la nymphe pour donner corps à une fantasmagorie sensuelle et mystérieuse, étrangement incarnée par ces interprètes hip-hop breaker, aux corps bruts. Entre rituel païen et imagerie futuriste, cette esthétique en contrepoint redéfinit avec force les canons du style contemporain, autant qu’elle ouvre sur une nouvelle vision de la virilité.

 

Le recours à la technologie permet d’installer un univers de complète illusion qui favorise l’immersion du public et l’absorption de son regard. La scénographie expérimente de nouveaux liens entre l’homme et la machine, donnant à voir une hybridité en acte, sublimée par la performance des danseurs. Leurs corps, supports à projections vidéo, sont en effet distordus, dédoublés, augmentés ou manipulés, de manière à créer des lieux de confusion, d’incertitude et d‘ambiguïté. Travaillant l’idée de la démesure (son étymologie grecque), Hubris cherche enfin à saisir ce besoin si humain de devenir-autre et la menace qui en découle. Une pièce à l’univers atemporel, pourtant criante d‘actualité.

 

Chorégraphie: David Drouard.

Interprètes: Mehdi Baki, Antoine Bouiges, Spyridon Christakis, Romain Veysseyre, Victor Virnot.

Infographiste: Sébastien Sidaner.

Scénographe lumières: Éric Soyer.

Régisseur vidéo: Camille Cotineau.

Conception et développement Réalité Virtuelle: Vincent Roudaut.

Plasticien: Salvador Mateu Andujar.

Conception sonore: Éric Aldea / Ivan Chiossone.

Conception Lumière: Julien Guenoux.

Conseil en dramaturgie: Florian Gaité.

Production/ diffusion: Sylvie Becquet

 

Production: ​D.A.D.R.CIE. Coproduction: Théâtre-scène conventionnée de Laval, Théâtre Jean Vilar de Suresnes. L’association Chantier est soutenue par: L'Etat- Préfet de la Région des Pays de la Loire-Direction Régionale des Affaires Culturelles, Le Conseil Régional des Pays de la Loire, Le Conseil Général de Mayenne, La Ville de Laval. Remerciements aux résidences de création: La ville de Laval (La SCOMAM), Théâtre-scène conventionnée de Laval, Théâtre Jean Vilar de Suresnes, Théâtre de L'L, le Toboggan de Décines. Remerciements pour le prêt matériel et agencement technique: Le Carré Château Gontier, Le Kiosque Mayenne, Le 6 par 4, La Communauté de communes du pays de Loiron, Avant-Scène Laval, Salle polyvalente de Laval et Prisma. Remerciements: La maison des associations et les équipes municipales techniques de Laval.

 

H2_jeanlouisfernandez028-1416838471

 

 

QUI SOMMES-NOUS ?

 

_jeanlouisfernandez006-1418293912

 

David Drouard, chorégraphe, commence sa carrière à 19 ans, signe auprès d’Odile Duboc et du CCN de Belfort pendant plusieurs années, découvre Jiri Kylian au Nederlands Dans Theater, assiste Lionel Hoche. Il expérimente parallèlement le théâtre et le cinéma en participant à la réalisation d’un court-métrage commandé  par  ARTE  au  Luxembourg  intitulé Era Méla Méla. Il pose les fondements de son écriture chorégraphique en créant Gravity, un quatuor présenté au Festival d’Avignon en 2008. Son style particulier lui vaudra de recevoir le Premier Prix de la Fondation Noureev au Concours International de Danse de Paris. David Drouard s’enrichit d’expériences et de collaborations variées, il rencontre ainsi Marie-Agnès Gillot, danseuse étoile de l’opéra de Paris, qui participera à l’une de ses créations, Perpétuum, Georges Momboye sur la création de L'Anneau de Salomon, la  maison  Hermès  sur  plusieurs  contrats  de créations internationales Here the deities, Time in Motion et Cathouse.. Son dernier projet, (F)aune, solo  revisitant avec la complicité d’un  artiste  plasticien  et  d’un  compositeur le Prélude à l’après-midi d’un faune, s’inspire de la psychologie et de la psychanalyse. Avec ce solo, il s’inscrit auprès du monde de la danse comme un chorégraphe-interprète prometteur et audacieux.

 

 

LES COLLABORATEURS

 

Collaborateur-1418300814

 

 

 

 

H2_jeanlouisfernandez093-1416838152

 

 

H2_jeanlouisfernandez086-1418294631

 

H2_jeanlouisfernandez083-1418294762

 

H2_jeanlouisfernandez044-1416838588

 

 

H2_jeanlouisfernandez135-1416838334

Crédit photos : © Jean Louis Fernandez

 

 

 

«David Drouard donne une forme saisissante au mythe du Faune, servie par 3 très bons danseurs issus du hip-hop. En d’autres termes, des bêtes de scène…» (Parisiennetouch, 20/11/14)

 

«David Drouard mélange les genres pour offrir un projet chorégraphique étonnant» (Ouest France, 08/04/14)

 

 

 

 

CRÉATION EMBLÉMATIQUE

 

F-1417035423

 

 

F_jeanlouisfernandez015-1416947083

 

 

 

 

Site de la compagnie

 

Dossier de présentation d’HUBRIS

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Bien que subventionné et soutenu par de nombreux partenaires, ce spectacle danse et image a encore besoin de fonds pour être mené à bien, dans les meilleures conditions souhaitables. Votre soutien nous servira essentiellement à nous doter du matériel nécessaire ainsi qu’à financer des temps de  recherche indispensables à ce type de création. Notre budget minimum est évalué à 7000€ (détail sur simple demande), mais bien d'autres horizons restent à explorer si jamais nous dépassions l'objectif fixé!

 

Le premier poste budgétaire concerne le financement de nos résidences de création. Avant de vous donner rendez-vous en Février à Suresnes pour sa première, plusieurs temps de recherche ont été organisés dans des structures culturelles à Bruxelles, Lyon, Laval, Suresnes, Décines, Evron. Le projet a en effet commencé en août 2013 et devra être achevé pour la première le 03 février 2015. Nous avons encore besoin de fonds pour pouvoir rémunérer les danseurs cinq jours supplémentaires et les techniciens une semaine.

 

Le second concerne le matériel et la technique. Nous avons encore besoin d’une bâche et de miroirs, des éléments centraux de la scénographie, ainsi que de compléter les budgets alloués aux créations son, lumière, vidéo. Nous avons notamment besoin de développer nos recherches encore un peu plus loin pour parfaire nos techniques et de nous doter d’un vidéoprojecteur de haute qualité.

 

- Vidéoprojecteur HD : 1 300 euros

- Création Lumière : 1 500 euros

- Création costumes (achat des matières) : 1 200 euros

- Programmateur/ développeur : 1 000 euros

- Transports du matériel : 556 euros

- Éléments de décor : Bâche et miroir souple : 926 euros

- KissKissBankBank (commission 8%) : 518 euros

 

Total : 7 000 euros

 

Si l'objectif de cette collecte est dépassé, le surplus servira à financer une partie des salaires/défraiements des artistes, scénographe, régisseurs, Infographiste et administrateurs qui travaillent sur le projet.

 

 

MERCI DE NOUS AIDER A ACHEVER NOTRE PROJET

 

Nous vous remercions du temps consacré à la lecture de ce projet et du relais que vous pourriez en faire. Nous espérons avoir attisé votre curiosité et suscité l’envie de participer à notre aventure artistique. Toute notre équipe a hâte de vous retrouver à l’occasion des premières de cette création, et des prochaines représentations.

Impatiemment..

 

Site de la compagnie

 

Dossier de présentation d’HUBRIS

 

 

CONTACT

Sylvie BECQUET

Chargée de Projet

Paris Production

63bis rue Boursault - 75 017 Paris

sbparisprod@gmail.com

+33 (0) 71 04 49 83

 

Saül DOVIN

Administrateur

9 rue Chavanne - 69 001 Lyon

ciedaviddrouard@free.fr

+33 (0) 6 76 92 76 18  

Thumb_f6__jlfernandez25-1458901661
D.A.D.R.cie

BIOGRAPHIE : David Drouard se découvre danseur et chorégraphe à 15 ans et se forme au Conservatoire de Nantes. Il intègre ensuite le Conservatoire Nationale Supérieur de Lyon et rencontre des chorégraphes qui l’inspireront. A 19 ans, il commence sa carrière auprès d’Odile Duboc, découvre Jiri Kylian au Nederlands Tans Theater en tant qu’assistant... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Nos contributions sont là pour vous illustrer notre impatience ! Explorer les métamorphoses humaines en s'adossant à la fantasmagorie et à la mythologie : ça le fait bien! Mettre l'approche dans la technique du moment: encore mieux! De dire à l'équipe: qu'elle porte un message "atemporel, pourtant criant d‘actualité": parce qu'on le vaut bien: nous les (vieux!) spectateurs déstabiliser par trop de demain, comme les autres (plus jeunes!) trop pousser en avant d'ignorer hier. Déjà j'aime!, après le spectacle... c'est sur je vais adorer! libérez vous pour sublimer le message.
Thumb_default
Un gros Merde à vous!!!;-))
Thumb_default
Impatient d'être à demain pour le pestacle...