Publication d’une édition dans le cadre de l'exposition "Harun Farocki. Screenshot" à Rennes.

Large_visuel_kkbb-1487084476-1487084486

Présentation détaillée du projet

Du 10 mars au 7 avril 2017, les onze étudiant-e-s commissaires du Master 2 Métiers et Arts de l'Exposition de l'université Rennes 2 présentent à la Galerie Art & Essai, une exposition monographique consacrée à l'artiste-cinéaste Harun Farocki. 

 

 

Elle propose une sélection de films et installations de l'artiste présentant des images issues d'opérations militaires, de vidéosurveillance ou encore de jeux vidéos. La distance apparente entre la personne derrière son écran et le sujet observé ou manipulé est toute relative ; l'interface n'est pas un obstacle à la proximité, au contrôle et à la domination. Le dispositif que l'on pourrait qualifier de "sur-œil" exerce une vision surplombante et omnisciente. Il se substitue à celui de l'Homme. L'exposition propose de questionner l'antagonisme supposé entre le réel et le virtuel. La frontière entre ces deux notions se trouble progressivement par l'usage de la simulation comme autre moyen d'appréhender la réalité.

 

Pour accompagner l'exposition, une édition co-dirigée par les étudiant-e-s sera proposée. Le texte Le point de vue de la guerre (2004), écrit par l'artiste, sera le centre névralgique de cette publication.

 

Un texte de Karim Charredib (maître de conférence à l'université Rennes 2) proposera une réflexion, en parallèle du travail de l'artiste, focalisée sur la nature des images présentes dans son œuvre. Les étudiant-e-s prendront également part à ce projet à travers des écrits abordant des notions significatives de la démarche de Harun Farocki.

 

Cette édition permettra de mettre en avant la sensibilité littéraire de l’artiste, prolongement de son travail cinématographique. La parution de cette publication est prévue le lundi 27 mars 2017 à l’Auditorium de l’EESAB, site de Rennes, lors de la projection-discussion de La Vie RFA de Harun Farocki (1990, 83 minutes).

 

 

 

 

Capture_d_e_cran_2017-02-12_a__18.18.51-1486920029

 

Photo : « Section », 1995. © Harun Farocki.

 

 

Harun Farocki, cinéaste et artiste, est né le 9 janvier 1944 à Neutitschein en Tchécoslovaquie, et mort le 30 juillet 2014 près de Berlin. Il grandit en Inde et en Indonésie avant de s’installer avec sa famille en 1958 à Hambourg.

 

À l’âge de 22 ans, il intègre l’Académie allemande du Film et de la Télévision de Berlin d’où il est exclu en 1968 pour ses activités militantes d’extrême-gauche. À partir de 1974, il devient rédacteur en chef de la revue Filmkritik, fondée en 1957, jusqu’à la fin de sa parution en 1984. Il enseigne également à l’université de Californie à Berkeley (1993-1999), et à l’Académie des beaux-arts de Vienne (2004-2011).

 

Dès 1982, l’Allemagne de l’Ouest connaît une période de restriction budgétaire du cinéma d’auteur. En cause, l’annulation des aides accordées à ce dernier par le nouveau ministre de l’Intérieur, Friedrich Zimmermann. Ces réalisateurs sont accusés d’avoir mené le cinéma à la ruine, tandis que la presse, elle, s’attaque au narcissisme des cinéastes et réclame des films “grand public” à l’américaine. La perception du cinéma documentaire et d’auteur par les spectateurs est alors modifiée. Harun Farocki, à partir de cette période, trouve un soutien auprès de la télévision, qui financera des films tels que Images du monde et inscription de la guerre (1988) et La Vie RFA (1990).

 

L’année 1995 annonce un tournant dans la pratique de l’artiste. Cette date clé correspond à l’exposition Le Monde après la photographie présentée au Musée d’Art Moderne de Villeneuve d’Ascq. Le critique d’art et commissaire Régis Durand lui commande alors sa première installation, Section (1995), qui marque son passage à l’utilisation du double écran. Harun Farocki crée désormais des installations pensées pour l’espace d’exposition, en parallèle de sa création filmique.

 

 

 

Capture_d_e_cran_2017-02-12_a__18.19.55-1486920997

 

Photo : « Serious Games I: Watson is Down », 2010. © Harun Farocki.

 

 

Date de lancement de l’édition : Lundi 27 mars 2017

École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne - Site de Rennes

 

Pour toute demande d'informations complémentaires, n'hésitez pas à nous écrire ! 

m2exporennes@gmail.com

À quoi servira la collecte ?

La somme souhaitée s'élève à 1500 euros, elle servira à financer les différentes dépenses liées à notre édition :

 

À partir de 500€ : rémunération de l'auteur

À partir de 1 000€ : impression des premiers exemplaires de l'édition pour son lancement

À partir de 1 500€ et plus : rémunération d'un-e graphiste 

 

Les fonds seront versés à l'association le musée d'application MAE.

Thumb_hf_portrait-1486918591
Master 2 Métiers et Arts de l'Exposition

Depuis 2005, le Master 2 Métiers et Arts de l’Exposition (MAE) est une formation à visée professionnelle du parcours Histoire et Critique des Arts de l’université Rennes 2. Elle fait suite à l’ancienne Maîtrise des Sciences et Techniques de l’Exposition créée en 1992 par Jean-Marc Poinsot (historien de l’art). La formation est dirigée par... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bon chance ! Hâte de voir le résultat final et d'avoir ma signature ;)
Thumb_default
Plein de réussite pour votre projet :)
Thumb_default
Je vous souhaite bonne chance dans ce beau projet d'exposition! J'ai hâte de venir voir votre travail achevé ! Un bon courage à vous tou-te-s de la part d'une ancienne étudiante du MAE.