Maïmouna Coulibaly/Les Ambianceuses présentent HEEE MARIAMOU... Comédie Chorégraphique Satirique pour la 1ère fois au Festival Off d'Avignon

Large_hee_a4_test

Présentation détaillée du projet

Après 50 représentations et 6500 spectateurs, découvrez pour la première fois au Festival Off d'Avignon, la nouvelle version de Hééé Mariamou... histoire contée et dansée d'une fille d'immigrés

 

-5

Visuel de Xavier Mauranne / Photos de Emeline Chabanne

 

Hee_mariamou_web_format_

Visuel de STK Audiovisuel / Photos de Emeline Chabanne

 

Auteur, Metteur en Scène, Chorégraphe :  Maïmouna Coulibaly

Avec . Kathy Manyongo, Maïmouna Coulibaly, Hervé-Claude Ilin, Neyia, Peggy Deluce, Sarah Zabout

Mix : DJ Merco

Lumières : Alexis Queyrou

 

 

 

 

La presse en parle

Le Monde 2 : Une comédie où réflexion et éclats de rire donnent le "la".

Libération : Maïmouna Coulibaly (...) nous amène avec humour et modernité dans les méandres de la double culture.

Amina : L'évolution de tous ces personnages posent les jalons d'une réflexion politique.

San Francisco Chronicle : Politics of dancing: Afro-French choreographer's new show addresses what happens when cultures collide.

 

Les origines de la pièce

 

 

QUI ES-TU, MARIAMOU ?

Mariamou est une française de 15 ans, fille d’immigrés, élevée par sa famille en banlieue parisienne, dans l’une de ces cités où rêver d’un avenir est un défi en soi.

Ballottée entre ses deux cultures, sa religion, ses traditions, Mariamou doit trouver sa place dans un environnement où les jeunes femmes ont rarement la possibilité de s’exprimer. L’histoire de Mariamou est toujours d’actualité, c’est un cri du cœur qui invite à "bouger sa vie" au lieu de la subir.

 

 

Hm94

Photo Emeline Chabanne

 

Après un succès retentissant à San Francisco en version anglaise au Dance Mission Theater et en français au Lycée Français La Pérouse de San Francisco, et depuis 2006 à Paris au Café de la Gare, au Splendid, au Café de la Danse, au Théâtre de la Reine Blanche, mais aussi à Marseille, Maïmouna Coulibaly, auteur, metteur en scène, chorégraphe et ex-animatrice de Trace TV, a conçu ce spectacle comme un melting-pot de musiques, de danses et de chants dans lesquels se reconnaît la jeunesse d’aujourd’hui, avec un regard drôle et sensible, sans clichés ni tabou.

Sur les rythmes sensuels et endiablés des danses africaines populaires (coupé décalé, n’dombolo) et afro-américaines (krumpin’), cette comédie satirique dépeint avec justesse et dérision la vie des femmes en banlieue et la détermination dont elles doivent faire preuve pour s’épanouir.

 

 

HEEE MARIAMOU...  : Le Teaser du spectacle

 

Vidéo Marie Ouvrard

 

 

Maïmouna Coulibaly :

"J'ai monté "Hééé Mariamou" pour défendre la petite fille que j'étais.

Je me suis toujours sentie incomprise dans ma jeunesse. Je ne savais pas où était ma place dans la société, chez moi, à l'école...

En 1998, une formatrice d'éducateurs à la Protection Judiciaire de la Jeunesse m'a demandé de monter une petite pièce de théâtre qui mêlerait danse et jeu, avec des saynètes incluant les problèmes de la double culture. J'ai repris toutes mes frustrations, les insultes subies dans ma jeunesse, le racisme, les préjugés... envers ma mère et moi-même. J'ai voulu parler de tous les maux et des incompréhensions.

J'ai monté la pièce avec des jeunes du Service municipal de la jeunesse d'Aulnay-Sous-Bois dont j'étais l'animatrice danse. Tous les personnages sont inspirés de personnes qui m'ont entourées : ma mère, mes copines d'enfance, mes profs de collège et de lycée... La représentation donnée en 1999 a été, à ma grande surprise, un succès.

Au moment des événements de novembre 2005, avec "le Kärcher" et "la racaille" de Sarkozy, j'ai été très touchée. Je ne savais pas quoi faire. D'entendre toutes les conneries dites à la télé ou écrites dans les journaux sur les cités, sur les motivations des casseurs, la façon dont ils étaient jugés sans savoir, j'ai voulu m'exprimer, donner mon point de vue à travers ce que je sais faire de mieux, la danse et le théâtre. J'ai ressorti le texte de "Hééé Mariamou" de mes cartons et j'ai fait le triste constat que la pièce était toujours d'actualité : les choses n'ont pas évolué mais plutôt régressé dans les banlieues. A l'époque, je séchais sur la fin, mais maintenant ayant mûri, j'ai su ce que pouvaient devenir les personnages dix ans après, en m'inspirant toujours de ce que sont devenues mes copines d'enfance restées dans ma cité de Grigny, à la Grande-Borne.

C'est une pièce qui montre l'humanité présente en chacun de nous, qu'on soit noir, blanc, maghrébin, asiatique, vieux, jeune, moche ou beau...

Ma mère a droit au même respect que la mère de Jean-Charles."

 

Hm104

Photo Emeline Chabanne

 

26

M'Ma / Kathy Manyongo Photo de Emeline Chabanne

 

 

310139_10150289385321793_1215617_n

Sexy Choco / Hervé-Claude Ilin

 

5

La Suiveuse / Peggy Deluce Photo Emeline Chabanne

 

1

Lindsay / Neyia Photo Emeline Chabanne

 

22

Sabrina / Sarah Zabout Photo Emeline Chabanne

 

17

Mariamou / Maïmouna Coulibaly

 

 

Hm72

Photo Emeline Chabanne

 

À quoi servira la collecte ?

Location du théâtre (23 représentations) : 6120 €

Location du logement (1 mois) : 3500 €

Salaires de danseuses et techniciens (10 personnes) : 23000 €

Graphiste Tracts, affiches et affichage : 2000 €

Transport : 1200 €

Alimentation (10 personnes) : 2700 €

Captation photographe : 900 €

Costumes supplémentaires : 500 €

Maquillage: 200 €

Thumb_179084_160725720646740_7746120_n
Les Ambianceuses

Les Ambianceuses ont pu se produire au Festival d’Avignon Off en 2012, avec "Shake That Sin", spectacle sponsorisé grâce aux Kissbankers ! Les Ambianceuses est une compagnie de danses afro-urbaines créée il y a 10 ans par Maïmouna Coulibaly (toujours habillée en rouge). Inspirée par le Ragga Dancehall (Jamaïque), le N’Dombolo (Congo), le Coupé... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_179084_160725720646740_7746120_n
Les Ambianceuses font un retour sur les adorables Kissbankers qui nous ont soutenu pour qu'on puisse aller défendre le spectacle Hééé Mariamou au Festival d'Avignon Le Off. Est ce que vous avez tous reçu vos contreparties, si vous en aviez demandé une (dvd, t-shirts) Si ce n'est pas le cas, merci d'en faire part aux Ambianceuses en envoyant un mail sur lesambianceuses@gmail.com
Thumb_default
de tout coeur avec toi :-)
Thumb_default
J espere que ton projet se realisera ravie de pouvoir etre solidaire en apportant ma petite contribution :)