Une première mondiale ! Un même programme par le même interprète mais sur des instruments d'époque (début XIX siècle) et ultra-modernes !

Large_image_helldunkel_kkbb-1432241634-1432241659

Présentation détaillée du projet

Reportage France 3 Poitou sur HELLDUNKEL

 

 

Helldunkel - 2015Cyrilguillotin - Retrouver ici toutes les informations sur le double-album "Helldunkel" de Cyril GUILLOTIN  

 

Article_sudouest_-_helldunkel-1437845167

 

 

 

Je me présente en deux mots, je suis un jeune pianiste-concertiste français, disciple entre autres de Brigitte ENGERER, Dominique MERLET et Aldo CICCOLINI.

 

Img_0589-1432205393

 

J'ai commencé la piano à l'âge de 5 ans. J'ai tout de suite été passionné par cet instrument, et après plusieurs années de travail intense, j'ai eu la chance d'obtenir mon 1er Prix au grand Conservatoire de Paris, d'être lauréat de concours internationaux, de rencontrer de merveilleux maîtres et musiciens, et d'enregistrer déjà 2 disques très bien accueillis ces deux dernières années: "Sortilèges" (2013) et "Balnéaire" (2014).

 

 

La couverture de "Sortilèges"

Couv_sortil_ges-1432202706

 

Critique_sortil_ges_-_l_independant_-_15-12-2013-1432240383

 

Midi_libre_critique_25-11-2013_sortileges-1432240435

 

 

Passage radio sur France Musique chez Frédérique LODEON "Carrefour de LODEON":

http://www.cyrilguillotin.com/sites/default/files/musiques/Carrefour%20de%20LODEON%2028.11.2014%20extrait_2.mp3Cyrilguillotin - undefined

 

 

Cyril Guillotin - Enregistrement chez "Plaisirs d'Amour"... | FacebookFacebook - Extrait de la "Danse de la Fée Dragée" de la suite Casse-noisette de Tchaïkovsky-Pletnev

 

 

Public concert of presentation of "Sortilèges" -1st Piano recording of Cyril GUILLOTIN- at the Chostakovitch International Center of Paris - 23th september 2013 (french TV Mag)

   

 

 

Cyril Guillotin - Enregistrement chez "Plaisirs d'Amour" - Extrait de  "Trépak-Danse russe" de la suite Casse-noisette de Tchaïkovsky-Pletnev   

 

 

Reportage et interview au Journal 12/13 Languedoc-Roussillon     

 

 

 

La couverture de "Balnéaire"

Couverture-1432202742

 

 

Film réalisé à la Maison de la Radio avec le compositeur Laurent LEFRANCOIS et toute l'équipe du disque "Balnéaire", à l'occasion de l'émission d'Arnaud MERLIN.

 

 

Un article de presse sur "Balnéaire"

Le_r_publicain_de_l_essonne_-_22.01.2015_cut-1432203986

 

 

 

 

Mon troisième opus, ce double-disque "HELLDUNKEL" (Clair-obscur en français) est assez particulier car j'ai voulu y redonner les parfums originels des oeuvres sur leurs instruments d'époque.

 

Quoi de plus pertinent pour mettre à leur juste valeur ces 2 univers que de leur redonner voix sur leurs instruments de prédilection ?

 

C'est ainsi que les oeuvres de ce coffret-double CD seront enregistrées "deux" fois, avec des constantes –l'interprète et sa conception artistique, l'équipe technique et sa prise de son– et des particularités spécifiques : sur le 1er CD une captation faite sur instruments d'époque, et sur le 2ème CD une captation faite sur instruments modernes comportant des innovations technologiques permettant ce pont générationnel et se situant à la maison mère d'une des plus vénérable marque de piano allemand, à Bayreuth berceau de musique, la maison Steingraeber & Söhne.

 

Un concept jamais réalisé jusqu'à présent !!!

 

 

 

La construction de ce projet est partie d'une simple envie de recherche et de travail personnel: explorer les interactions possible entre un artiste et son instrument d'expression, et en étudier les conséquences multiples.

 

L'annonce par la grande maison allemande de pianos "Steingraeber & Söhne" de la sortie de 2 nouveaux modèles permettant (grâce à des innovations technologiques) de retrouver un son proche des instruments de la fin du 18ème siècle (Mozart) et de la première moitié du 19ème siècle (Beethoven-Schumann), m'a convaincu de chercher plus profondément dans cette voie.

C'est ainsi que j'ai défini un programme précis et accessible, mais susceptible de répondre au mieux à cette démarche de recherche fondamentale au niveau du son, pour le jouer en concerts pédagogiques.

 

L'envie m'est alors venue d'aller plus loin dans cette démarche en prolongeant l'expérience sur de vrais instruments d'époque afin d'établir une recherche comparée et transversale, me confrontant au répondant des instruments d'époque.

J'ai donc décidé de me lancer dans des recherches pour trouver des instruments d'époque en parfait état, et capables de répondre aux exigences de ce projet.

Puis je me suis dis que je pourrais pousser encore plus loin cette recherche en la faisant aboutir à un enregistrement qui embrasserait l'intégralité du répertoire choisi joué en totalité sur les 2 types d'instruments.

 

Ce qui m'intéresse est de voir et révéler quels impacts le contact et rapport avec les instruments d'époque auront sur mon interprétation, elle-même née fatalement des influences subies dans ma formation, mais aussi des contraintes et possibilités liées aux instruments de factures modernes que je pratique depuis mon plus jeune âge.

Ces derniers ont évidemment gagné en puissance (la mécanique devant s'adapter à supporter des charges et des tensions bien plus importantes), en robustesse.

Mais ils se sont de fait alourdis, ont perdu une certaine "préciosité" du son due à la mécanique plus légère et fragile des instruments d'époque.

C'est autant de perspectives d'investigations sonores et d'interprétation qui se sont soustraites à l'appréciation et donc à la recherche des interprètes modernes.

Je suis persuadé que le contact premier avec les instruments d'époque -lors de la première séance d'enregistrement- m'ouvrira des perspectives nouvelles en terme d'interprétation et de conception artistique des oeuvres, me permettant ensuite -lors de la deuxième séance d'enregistrement sur instruments modernes innovants- de "tenter" d'élargir le spectre sonore de ces instruments à la lumière des nouvelles découvertes réalisées au préalable.

 

En somme, rechercher pour retrouver l'origine de l'expression en lui apportant les richesses issues de l'Histoire, réunir au sein d'un même coffret-double CD le sublime de l'innovation moderne au plus riche héritage de la tradition, faire converser et échanger un passé bienveillant et un présent innovant mais respectueux de ses origines, tout en démontrant que des oeuvres éternelles de plus de 200 ans sont le meilleur vecteur pour permettre ce regard croisé chargé d'enseignement et de (re)découvertes : telle est l'ambition de cet album "Helldunkel-Clair Obscur" !

 

 

 

 

Je jouerai pour cela 3 instruments d'époque, faisant partie d'une incroyable collection située au Domaine de Pétignac (Charente):

 

Facade-1432205714          Logo-1432205728

 

Grenier_aux_pianos-1432245672

 

 

 

 

. Pianoforte Carlo de Meglio (Napoli) ± 1832

 

Magnifique instrument (Long. 219 cm) à caisse en acajou ramageux, et à ambitus clavier de 6 octaves et 1/2  (Do à la), chevilles carrées forgées. Triples choeurs, acier doux (Pure Sound) et acier doux filé laiton

Sa mécanique viennoise d'origine à enfoncement réduit (± 8 mm) et ses marteaux en cuir nous replonge dans l'univers sonore authentique de MOZART

20150211_165520-1432244966

 

 

 

 

. Pianoforte 1/2 queue Pleyel, 1843 (N° Série: 13.234)

 

Instrument de 204 cm, à Caisse en acajou sapelli, deux pédales, clavier de Do à la.

Mécanique Pleyel à échappement simple.

Ce Pianoforte de marque Pleyel, fabriqué en 1843, est parfaitement identique aux pianos joués par Frédéric CHOPIN à la fin de sa vie et particulièrement apprécié de ce dernier.

Un instrument historique !

20150211_162955-1432205017

 

 

 

. Grand Piano à queue Erard - Modèle Concert, 1894 (N° Série: 68.005)

 

Instrument de 258 cm, de très belle et grande facture, à clavier rare de 7 octaves 1/4 (La à Do), mécanique exceptionnelle, clavier ivoire magnifique, finition Palissandre frisé ciré.

Ce piano -à l'historique de concerts et d'enregistrements impressionnant- a été produit à Paris en édition limité (seulement 31 unités) par la maison ERARD du temps de sa splendeur.

20150211_120601-1432205080

 

 

 

et 2 pianos modernes aux innovations technologiques étonnantes:

 

- le modèle E-272 dit "Mozart 1/2 chasse" est doté d'un système permettant de réduire l'enfoncement des touches du clavier, et donc la course du marteau vers la corde ("la chasse"), reproduisant ainsi la sensation de légèreté de clavier des instruments de la fin du 18ème siècle, mais surtout la dynamique sonore plus claire, limpide et directe -si chère à MOZART- qui en résulte.

 

Le Steingraeber E-272 est un hommage au fondateur Eduard Steingraeber qui créa le premier piano à queue de concert en 1896. Apparu pour la première fois au salon de Francfort en 2002, le Steingraeber E-272 célébra le 150e anniversaire de la manufacture de Bayreuth. Le magazine "Le Monde de la Musique", à l’occasion d’un banc d’essai de onze pianos à queue de concert en septembre 2006, confirmera son expertise : « Dans le monde des pianos à queue de concert, il est difficile aujourd’hui de trouver mieux pour interpréter les concertos de Bach, Mozart et Beethoven. Avec le Steingraeber E-272, la manufacture de Bayreuth propose aujourd’hui une véritable alternative sonore, dans la plus grande tradition de la facture allemande de piano. Un instrument rare. » Piano capable d’une très vaste étendue de répertoire en magnifiant l’écriture des œuvres des XXe et XXIe siècles, le Steingraeber E-272 s’ouvre sur une immense culture du piano aussi bien en terme de facture instrumentale qu’en terme d’étendue de répertoire pianistique et d’éclectisme musical. Cet instrument est déjà présent dans les plus grandes salles de concert du monde et apprécié par les plus grands solistes comme Alfred BRENDEL.

Steingraeber_e_272-1432205242

 

 

 

- le modèle D-232, dit "Sordino", s'est vu ajouter un système reproduisant dans le registre aigüe de l'instrument l'effet produit sur les modèles ERARD de la fin du 18ème siècle par la pédale "céleste", appelée également pédale "sordino".

Ce système actionnant une tige fine de bois noble recouverte ou non d'un léger feutre, donnait à ce registre sonore une couleur légèrement "filtrée", à la structure très légère et aérienne, comme s'élevant vers une sonorité évoquant celle du célesta.

Cette innovation révolutionnaire fut très appréciée à l'époque par les compositeurs, dont BEETHOVEN et SCHUMANN, leur permettant l'ouverture sonore et émotionnelle souhaitée.

 

Steingraeber_232-1432205309

 

 

 

 

Le programme choisi pour ce double-disque est:

 

MOZART

- Variations KV.265 "Ah, vous dirais-je Maman" - (1778)

- Fantaisie KV.475 en Ut mineur – (1785)

 

BEETHOVEN

- Sonata "Quasi Una Fantasia" Op.27 N°2 dite "Clair de Lune" – (1801)

 

 

SCHUMANN

- Fantaisie Op.17 en Ut Majeur – (1835-1836)

 

 

CHOPIN

- Nocturne Op.Posth en Ut# mineur –

 

 

 

 

Preuve de l'intérêt que ce disque HELLDUNKEL suscite dans le monde professionnel et spécialisé, le projet a déjà été:

- primé par la Fondation De LACOUR

- suivi par le magazine PIANISTE

Logo_pianiste-1432206002

 

 

 

 

Pour mieux me connaitre, mon site (www.cyrilguillotin.com) et mon blog (cyrilguillotin.centerblog.net)

 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte permettra de financer:

 

- le réglage minutieux des merveilleux pianos d'époque (XIXème siècle) se trouvant au Domaine de Pétignac (à côté d'Angoulême en Charente)

= 3000€

 

- le voyage/hébergement de l'équipe technique et artistique en Allemagne à Bayreuth -lieu mythique de la musique- pour la partie d'enregistrement sur instruments ultra-modernes de la grande maison Steingraeber & Söhne

= 1000€

 

- la réalisation d'un teaser promotionnel réalisé sur les sites des enregistrements

= 1000€

 

 

Si la collecte dépasse la somme demandée, les fonds supplémentaires serviront à la promotion de l'album et au financement de concerts privés de l'artiste .

 

 

DEFISCALISATION !!! :

 

TOUTES LES SOMMES VERSEES SERONT DEDUCTIBLES D'IMPOTS PAR LA REMISE D'UN RECEPISSE DE DONS FOURNI PAR L'ASSOCIATION "LES AMIS DES CLASSIQUES BUISSONNIERES" - PRODUCTRICE DU PROJET ET QUI COLLECTE LES FONDS (ASSOCIATION DECLAREE D'INTERET GENERAL) !!!

Thumb_img_0394_copie-1432243179
Cyril GUILLOTIN

«Il fait partie de ces interprètes, trop rares, qui, tout en respectant parfaitement l'esprit des partitions, savent imprimer à leur jeu une coloration très personnelle. Sans jamais céder à la tentation si répandue de briller par la technique et les effets spectaculaires.» (L’Écho Républicain-Eure et... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Heureuse de voir que votre projet ait pu aboutir. J'attends d'en savoir un peu plus lorsque nous nous rencontrerons en novembre prochain à l'occasion d'un anniversaire. Quand la musique berce l'âme le cœur ne peut que vibrer de bonheur.
Thumb_arc-en-cielbis-1438757723
Bravo ! Je suis très heureuse pour toi Cyril que tu es atteint ton objectif pour ce beau projet. Noram tu le mérites :-) J'ai hâte de recevoir mon cadeau pour noël 2015 ;-) Je t'embrasse très fort et tes deux amours aussi. Delphine
Thumb_default
Voilà c'est bouclé!