Contribuez à la sauvegarde des océans en soutenant la création d'un livre conçu pour donner à voir et protéger la variété des horizons !

Large_horizons_couverture-1444595740-1444595762

Présentation détaillée du projet

Donner à voir la beauté des horizons de la planète, c'est bien. En faire un livre dont les bénéfices iront à la sauvegarde des océans, c'est mieux.

 

Fondé en 1999 et particulièrement actif depuis 2012, l'Empire d'Angyalistan est une micronation souveraine dont le territoire s'étend sur la ligne d'horizon. A ce titre, il collecte, depuis de nombreuses années, des vues de l'horizon capturées d'un bout à l'autre de la planète, et glanées par ses citoyens pour en valoriser la beauté et la diversité. Il peut compter à cet effet sur le talent de ses citoyens et résidents, parmi lesquels des photographes professionnels ou des amateurs avertis.

 

Portrait-emperor_angyalistan__c__studio_plaire_-_lowdef-1444596895

Sa Majesté Impériale Olivier, contrairement aux apparences, n'est pas un vague illuminé. Ses activités de monarque ne l'empêchent pas d'avoir une longue expérience dans la presse territoriale et des responsabilités professionnelles et familiales qui impliquent d'avoir les pieds sur terre et la tête sur les épaules.

 

L'Empire d'Angyalistan est engagé, par nature, dans la sauvegarde de l'environnement, et se fait fort de démontrer que cet engagement ne relève pas de l'idéologie politique, mais de la responsabilité de chaque citoyen. L'Empire a déjà mené dans cet esprit plusieurs actions, avec les moyens modestes que lui confère son absence de fiscalité. Revendiquant par exemple pour territoires physiques les vortex de déchets plastiques des océans du Globe, il est le premier État à s'être fixé pour objectif de faire disparaître son propre territoire physique ; il a ainsi pu modestement, dans le cadre du projet "#ShareYourHorizons", verser à la Fondation OceanCleanUp, une somme basée sur le nombre d'horizons reçus sur une période donnée.

 

La collection d'horizons de l'Empire, qui a vocation à grossir indéfiniment avec la contribution active des citoyens et résidents de l’Empire d’Angyalistan, ne saurait avoir pour seule ambition qu'un empilement muséographique. Accompagnées de courts textes poétiques, réunies dans une anthologie des paysages, ces vues prises à un instant t et un endroit n, peuvent prolonger leur magie au service de la préservation de leur propre beauté. La vente du livre ainsi constituée sera réalisée au bénéfice intégral de fondations œuvrant contre la pollution plastique dans les océans et, à travers cette lutte, pour la  sauvegarde de la biodiversité.

 

En résumé :

 

 

Évidemment, il n'est pas question d'utiliser les fonds réunis pour régaler les citoyens d'honneur de l'Empire, aussi sympathiques soient-ils..

 

 

Vous avez dit "Micronation" ?

 

On appelle généralement "micronation" une entité qui  présente les caractéristiques d'une nation indépendante mais n'est pas formellement reconnue comme telle par des nations officielles ou par des organismes transnationaux. Doté d'une Loi fondamentale, de souverains et de citoyens, d'une monnaie, de symboles, émettant des timbres..., l'Empire d'Angyalistan, malgré une revendication territoriale qui peut passer pour fantaisiste, est un acteur sérieux de la vie micronationale, vécu avant tout comme une œuvre d'art totale en perpétuelle évolution. Voué par essence à la défense d'une écologie raisonnée, l'Empire d'Angyalistan allie l'humour et le décalage philosophique au service des causes qu'il incarne.

Cette monarchie pantopique et performative est, en raison de la nature de son territoire, en co-souveraineté quantique avec les autres Etats. Co-signataire du traité d'Alcatraz, conclu en juillet 2015 dans la République libre éponyme que dirige le fils de Dario Fo, l'Empire s'est aussi illustré récemment par la ferme condamnation des activités d'exploitation de la détresse des réfugiés dont certaines micronations se sont fait une spécialité.

Conscient des limites que lui impose son statut, l'Empire d'Angyalistan ne s'en donne aucune dès qu'il s'agit de défendre son territoire ontologique, de l'ordre de +∞ km². Il n'a qu'un but : contribuer, à son échelle, à léguer aux générations suivantes un monde meilleur que celui dont il a pris possession.

 

Ces éléments et ce projet de livre ont d'ailleurs été évoqués  dans l'article que Le Parisien a consacré à l'Angyalistan le 7 octobre 2015, jour de sa Fête nationale.

 

Article_angyalistan-le_parisien_07-10-2015-1444596266

 

À quoi servira la collecte ?

Les fonds collectés doivent permettre de couvrir les frais d'édition de 500 exemplaires du livre "Horizons", 128 pages couleurs au format 16x24 cm,  imprimés par un prestataire labellisé "Imprim'Vert" (devis actuel à 2534 €), augmentés des frais techniques de KissKissBankBank.  

Le budget de l'Empire d'Angyalistan complétera la somme nécessaire pour le lancement en fonction des faux-frais qui pourront se déclarer au fur et à mesure de l 'avancée du projet. Les contreparties (cartes postales, timbres, etc.) existent déjà par défaut dans le cadre de l'Empire et ne sont donc pas incluses dans ce budget. Les compétences internes de l'Empire permettent de gérer la mise en page, la sélection des photos, la création des textes, avec tout ce qu'il faut de sueur et de pugnacité pour y parvenir. Petite précision enfin, une association doit par ailleurs être créée à très court terme pour porter le projet.  

 

Diapositive1-1444595259

 

Diapositive2-1444595273

 

Si la collecte dépasse l'objectif, elle permettra de couvrir les frais de promotion complémentaires de l’opération de vente des livres, ou d’en augmenter le tirage.

 

Le prix de vente du futur ouvrage  est fixé à 17 €. La vente de 450 ouvrages via des librairies indépendantes en région parisienne permet donc d'estimer que chaque euro perçu via KissKissBankBank sera multiplié par 3 au moment du reversement des fonds générés à des fondations œuvrant pour la biodiversité et la protection de l'environnement.

Thumb_51814892_avatar_large-1444146336
Empire d'Angyalistan

Fondé à la fin du XXe siècle, l'Empire d'Angyalistan étend son territoire le long de la ligne d'horizon. Cette micronation souveraine qui a déjà signé de nombreux traités avec ses homologues, dont le traité d'Alcatraz de juillet 2015 sur la protection de l'environnement, met toute son énergie dans la sensibilisation de ses citoyens et résidents à leurs... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_passeport-1461913345
En avant !! Droit sur l'Horizon !!