Hello friends, this website is made to help artists raise money: invest on my next album and in return, you’ll get to hang out with me and drink wine, receive songs or have a private TVB concert in your flat for just you and your friends! Check out all the good prizes. You are my best friends in the whole world, love, your best friend Troy.

Large_picture_19

The project

Hello friends, this website is made to help artists raise enough money to get their music on the road and their albums out. I am trying hard to continue making music. I have some good albums inside me.  I write them as I walk through your towns. I just don’t have a huge record company with tons of money behind me (never have). Most of what I do I do myself. So on this website we make an exchange, you can have some good prizes and trips to hang out with me and drink some glasses of beer and wine and talk about the planet, or receive my new album “How To Live On Nothing”, or have a private Troy Von Balthazar concert in your flat for just you and your friends! Check out all the good prizes....
You are my best friends in the whole world. Please don't let me die in the streets. There is still beautiful music to bring into the world. I can hear it in my brains. Love, your best friend in the whole world, Troy.

Qui suis-je ?

« I feel like hell but I look okay ». Cette confession glissée au cœur du bouleversant Tigers pourrait résumer Troy Von Balthazar.

Né à Hawaï, une jeunesse passée à surfer, à la tête du groupe Chokebore dans les années 90s devenu culte le jour où Kurt Cobain leur a demandé d'ouvrir pour les concerts de Nirvana, Troy Von Balthazar a choisi une étrange vie de vagabond, entre LA, Berlin et Paris, toute entière dédiée à son art.

Après un premier album solo éponyme, composé en partie sur la guitare de Leonard Cohen qui l'avait hébergé un temps, il nous revient avec "How To Live On Nothing" soit 12 pop songs enchanteresses entre violence contenue et sommets mélodiques, en équilibre gracieux entre ses très bas et ses très hauts.

Comme l'indique le titre de son nouvel album, Troy Von Balthazar n'a besoin que de ce que peut contenir son sac. Il sillonne le monde en troubadour, avec toujours à portée de main, une guitare, un dictaphone, et les cahiers auxquels il confie ses paroles de chansons et ses notes de roman, et n'a qu'une idée en tête: écrire la plus belle des chansons et la jouer sur scène.

Newest comments

Thumb_default
Vu le nombre de personnes présentes à chacun des concerts de Chokebore et de Troy, je ne peux pas imaginer que le montant de 10000 Euros ne soit pas atteint! Je suis assidument Troy depuis 1993, et j'y suis allé de ma contribution de KissKiss Banker parce que ne pas aider Troy dans son projet, c'est rayer de la carte tous les génies musicaux de la terre, qui ne sont pas "mainstream" et donc non reconnus par l'industrie musicale... C'est à vous de jouer maintenant et de participer à l'aventure de Troy!
Thumb_default
J'aurais bien pris le week-end à Biarritz mais bon.
Thumb_stringio
faites en sorte que TVB vive! soyont indulgent avec son mode de vie, on a besoin de lui, AIDEZ LE!