Aidez une équipe d'élèves-ingénieurs de l'Ecole Centrale Paris à construire un bateau ultra-innovant et optimisé !

Large_logo-1436296255-1436296262

Présentation détaillée du projet

Le concours HYDROcontest c'est quoi?

 

 

 

Proposé par la fondation HYDROS, le concours HYDROcontest est un véritable défi énergétique que doivent relever des équipes d'élèves-ingénieurs du monde entier.

Le but : construire un bateau innovant et dont la dépense énergétique est optimisée au maximum.

Concrètement, chaque équipe dispose de la même puissance embarquée, et c'est en jouant sur de multiples paramètres comme la forme de la coque, l'hélice, le système de direction etc... que l'on peut minimiser les pertes en énergie. Les seules contraintes imposées par le concours sont la taille, 2m x 2m x 2m50, et la participation à deux types de courses, transport léger et transport de masse.

 

Hydrocontest_logos_filaire-bleu-blanc-1436261853

 

     L'édition 2015 du concours

 

Pour la deuxième édition de ce concours, ce sont 17 équipes qui se retrouveront sur le lac Léman du 13 au 19 juillet pour une semaine de régates (courses de bateaux) organisées selon 2 critères : vitesse et transport de masse. En effet, chaque équipe est tenue de présenter 2 bateaux au concours, le premier doit atteindre les plus grandes vitesses, et le second doit être capable de transporter 200 kilos!

 

Notre projet : conception

 

Le bateau que nous avons conçu et designé est un catamaran dont certaines parties sont démontables pour passer d'une configuration "bateau léger" (catégorie vitesse) à une configuration "bateau lourd"  (catégorie transport de masse). Nous avons utilisé des logiciels de modélisation 3D et de simulation d'écoulement pour parvenir à une coque satisfaisant tous les membres de l'équipe.

 

     Le bateau léger

 

Afin d'atteindre les plus grandes vitesses possibles, nous nous sommes inspirés des planches à voile et des hors-bords qui ont la caractéristique commune de "planer" à grande vitesse. Connu des navigateurs et des amoureux de la glisse, le régime du planning peut être observé sur une planche à voile par exemple, lorsque la planche est entièrement hors de l'eau et semble presque voler au-dessus de la surface de la mer. Nous voulons reproduire ce fonctionnement sur les deux coques de notre catamaran en mode vitesse, et pour cela il est nécessaire d'avoir une surface plane.

L_ger-1436257769

 

C'est ainsi que nous avons conçu des "patins" démontables et très légers qui viennent se positionner de part et d'autre de chaque coque pour que la surface de contact avec l'eau soit plane et lui permette de planer.

 

     Le bateau lourd

 

Lorsque le bateau passe en mode transport de masse, nous enlevons les patins et nous ajoutons un bulbe sous l'eau dans lequel seront placés les 20 parpaings de 10kg qui simulent la marchandise d'un cargo.Bateau_lourd3_-_copie-1436258894

 

 

Dans l'eau c'est la poussée d'Archimède qui soulage les 200kg du bulbe, celle-ci étant proportionnelle au volume immergé. Au final, le bulbe ne pèse pas sur le bateau, il exerce même une poussée inverse (vers le haut) équivalente à un poids de 40kg !

 

Le début de la construction

 

Nous avons commandé chez un professionnel des pains de polystyrène pour les coques et les patins, que nous avons ensuite stratifié c'est à dire recouvert de résine et de fibre de verre pour les rendre imperméables et plus résistants.

20150619-085848-0482-hydrocontest_centrale_paris-1436260290

En parallèle nous avons réalisé des safrans en contreplaqué, puis le bulbe sur la base d'un tube en PVC.

20150707_105530-1436260428

 

Nous en sommes actuellement à la phase d'assemblage, dans laquelle nous devons notamment construire de nombreux supports destinés à accueillir le moteur et les composants électroniques.

 

L'équipe Centrale Paris : 7 ingénieurs prometteurs

 

885790_769462733168973_423976604796064137_o-1436447814

 

Nous sommes 7 étudiants ayant terminé notre 2e année à Centrale Paris, et nous avons appris à travailler ensemble pendant toute une année.

 

Arthur : M. Bricolo, habitué des rivets et des boulons

Barth : chef de projet et maître spirituel de l'Hydreligion.

Jean : champion de France de Maple, cet homme calcule des intégrales triples complexes de tête.

Hippolyte : responsable communication, il a inventé Paint.

Gonzalo : après une formation chilienne poussée en modélisation 3D, il a tout de suite voulu nous apporter ses connaissances culinaires.

Joseph : navigateur aguerri et spécialiste du planning, on dit qu'il peut planer uniquement sur ses pieds.

Samuel : grand maître en électronique, on ne sait pas trop s'il est humain ou robot.

 

UUUUuuuuuuu

Nous aimons beaucoup parler en mettant des U à la place des voyelles. Essayez c'est très amusant : nus umus bucup purlu u muttu dus U ù lu pluce dus vuyulles.

 

Soutenez-nous !

20150702-201421-0031-hydrocontest_centrale_paris-2-1436261599

 

N'hésitez pas à visiter notre site et likez notre page facebook !

Vous pouvez aussi retrouver toutes les actualités du concours sur la page HYDROcontest.

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à rembourser les sommes que nous avons avancées pour financer la construction.

En effet la construction du bateau est en cours et nous souhaitons maintenant rembourser les dépenses, qui sont détaillées ci-dessous :

 

BUDGET TOTAL : 8150€

 

 

Doc1-001-1436447540

 

RECETTES : 8150€

 

Doc1-002-1436446859

 

 

Nos partenaires

    - académiques : la Coordination des Jeunes Promotions CjP est une branche de l'association des centraliens qui finance des projets et des initiatives centraliennes nécessitant des fonds. 

     - industriels : Formes&Volumes a accepté de réaliser les pains de polystyrène qui forment la base des coques et des patins, en nous accordant une subvention. KALM Consulting est une entreprise de conseil en électronique qui a généreusement accepté de nous fournir du matériel (câbles, variateur...)

 

Le start kit d'HYDROcontest est constitué du moteur et du mâtereau qui permet de fixer le moteur au bateau. Toutes les équipes le reçoivent.

La fondation HYDROS rembourse chaque équipe à hauteur de 3800€ APRES le concours et sous condition que le bateau passe certains tests de résistance et d'insubmersibilité avant la course.

 

Si la somme récoltée dépasse notre objectif, nous souhaitons conserver les financements pour qu'ils servent aux élèves-ingénieurs qui prendront notre succession à la rentrée pour participer à l'édition 2016 du concours. En effet nous avons déjà motivé une équipe de 6 élèves centraliens de la promotion suivante, qui sauront investir intelligemment cet argent pour améliorer notre bateau.

 

Nous comptons sur vous pour nous aider à compléter ce financement !

Un grand merci à tous !

 

Thumb_11178250_10152905041109001_2651316813223530127_n-1436447603
Joseph Odet

L'équipe du projet HYDROcontest Centrale Paris est née en septembre 2014. Formé d'ingénieurs aux profils variés et complémentaires, notre groupe international comprend notamment des amoureux de la voile, des informaticiens et des électroniciens.

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo pour la qualif du bateau lourd. Et la suite?
Thumb_avatar_kkbb
Bon vent à ce magnifique projet !
Thumb_default
Bravo à tous, que votre projet devienne réalité.... Bon vent !