Chaque famille a une histoire. Parfois elle s'écrit à distance i-f@milia raconte les histoires de 10 familles transnationales Ce webdoc interactif et participatif porte une réflexion sur la mobilité et la communication des familles dans le monde globalisé d'aujourd'hui, s'appuyant sur des récits aussi intimes qu'universels: les histoires de famille

Large_premierepage

The project

Un repas en famille célébré à distance par Skype, un anniversaire partagé sur Youtube. Les routines du matin et soir racontées par Facebook ou par téléphone. Le projet i-f@milia se plonge dans l'histoire des familles transnationales. Ces histoires, aussi intimes qu'universelles, sont le récit d'une époque marquée par la mobilité et la communication.

 

La migration a toujours fait partie de l'histoire de l'humanité. Que ce soit pour trouver de quoi se nourrir, pour élargir son territoire, par contrainte, ou tout simplement pour aller voir ce qui se passe ailleurs, les gens se sont déplacés de leurs lieux habituels d'habitation, façonnant ainsi l'évolution des sociétés. 

 

                       Photo01


Le débat autour de cette mobilité semble avoir pris aujourd'hui une tournure économique, géopolitique, voire sécuritaire sous le nom générique d'immigration. Mais au-delà des chiffres et des théories sur ce phénomène, par ailleurs très complexe, ce sont des hommes, des femmes, des familles qui écrivent quotidiennement leur propre histoire. En laissant derrière une terre et des traditions pour se confronter à d'autres manières de vivre et de penser tout en gardant un lien fort avec ses origines, chaque famille transnationale nous raconte une histoire qui peut être révélatrice d'un monde en pleine mutation. De même que la révolution technologique a permis d'optimiser les moyens de communication, le nombre de familles dispersées sur plusieurs continents s'est multiplié pendant ces dernières décennies, donnant lieu non seulement à des nouvelles configurations familiales, mais aussi à des nouveaux registres de lecture des sociétés concernées.

 

Donner ou prendre des nouvelles sur ce qui se passe chez l'autre équivaut, en quelque sorte, à raconter le monde dans lequel on habite. Alimenté par l'intimité et la culture de chaque famille, cet échange porte également un regard sur leur(s) lieu(x) de vie et, in fine, sur le fait d'être ici ET là-bas.

 

 

                      Photo02


Comment garder des liens familiaux lorsque l'on est séparé par un océan?

Comment cette distance altère-t-elle le quotidien de chacun?

Qu'est-ce que cela veut dire être intégré dans une société?

 

i-f@milia propose une réflexion sur ces questions et veut inviter le spect-acteur à se plonger dans l'histoire de 10 familles transnationales à travers le regard croisé de leurs membres. Grâce à un dispositif transmédia (un webdocumentaire et une série documentaire) le projet proposera plusieurs possibilités d'accès aux contenus (vidéo, multimédia, blog, articles...) ainsi qu'une ouverture vers un débat sur l'immigration et la communication.


Au delà de la question de la migration, qui est pourtant à l'origine de la configuration de la famille transnationale, ces portraits auront pour but de montrer une diversité de formes familiales existantes dans le monde contemporain et de mettre en parallèle différentes réalités autour de cette unité sociale. La manière dont chaque famille se raconte elle-même, les outils dont elle dispose pour le faire seront autant d'éléments récurrents dans le projet et donneront un aperçu de comment, dans cette ère de communication et mobilité, les passerelles entre les « terres de départ » et les « terres d'accueil » sont plus nombreuses qu'on l'imagine.
 

Toutefois, l'intérêt de i-f@milia ne se résume pas à une simple opposition des réalités présentées ; il s'agit plutôt de sortir le débat de l'immigration des écueils politiques et économiques qui semblent aujourd'hui biaiser sa perception, et le replacer sur une échelle humaine.


l’interactivité_


Le webdocumentaire i-f@milia compte instaurer un rapport dynamique entre documentaire, photojournalisme et échanges multimédia. La plateforme permettra à l’internaute de se plonger dans une architecture narrative interactive grâce à une interface en ligne et se constituera comme une invitation au dialogue autour des multiples facettes de la réalité des familles transnationales, de la migration et des échanges socioculturels.

Photo03



Le webdocumentaire permettra à l’internaute d’être au centre des choix, mais aussi au centre des débats. Comme s’il voyageait, l’internaute pourra accéder à travers plusieurs portes d’entrée et carrefours :

Familles : A partir d’un portrait en mosaïque appartenant à chaque famille transnationale (Ici ET là-bas).

 

                                      Photo4b           Photo04a
 

Espaces Géographiques : L’histoire de chaque famille sera racontée par le biais d’une timeline géographique, à l’aide de ressources multimédia. L’accès au dispositif aura lieu par région ou par binôme (terre de départ - terre d’accueil), par type de paysage (urbain – rural) et par axe migratoire.

 

                           Photo5a  Photo5bPhoto5c


Rituels familiaux : Parcours interactif à travers les différents rituels familiaux célébrés à distance à l’aide de l’ensemble d’outils de communication et d’enregistrement numérique.
                                                                         Photo06
Thèmes : Une approche aux problématiques et au contexte social (ici ET là-bas) bqui partagent les familles transnationales. Entre autres, les causes de la dispertion géographique des familles.
                                                                                     Photo07

Qui suis-je ?

A l'origine de ce projet, Hector Ulloque Franco.

Hector : Colombien de naissance, je suis arrivé en France en 2002 pour faire des études de cinéma. Je crée en 2006 la société Medio de Contencion producciones avec l’historien et anthropologue Manuel Ruiz Montealegre. La même année, nous réalisons notre premier documentaire Hartos Evos Aqui Hay en Bolivie qui remporte le prix du film documentaire au Festival de Biarritz et le prix Otras Miradas 2008 du Conseil Latino-américain des sciences sociales. Je suis également co-fondateur et membre de l’équipe de programmation de l’association Le Chien qui Aboie, qui a pour but la promotion et diffusion du cinéma de l’Amérique latine en France. Actuellement, en parallèle avec la réalisation, je développe plusieurs projets qui mêlent l’éducation au cinéma et à l’audiovisuel (elsitio.tv et cinescuela).

 

 

Photo08

 


Pour le développement de i-f@milia, je me suis associé à Juan Javier Rodriguez.

Juan : Je suis aussi né en Colombie, et comme Hector, je suis venu en France pour étudier le cinéma et après la réalisation de quelques courts-métrages, c'est dans le milieu documentaire que je trouve une voie (chargé de production, assistant réalisateur, développement). Avec Hector, nos chemins se croisent il y a quelques années au sein de l'association Le Chien qui Aboie. Sans le savoir, sans même pas y penser, mon parcours transnational m’emmène entre la Colombie, la France et l'Allemagne, mais bien plus que de raconter mon histoire dans ce projet, c'est la possibilité de découvrir autres paysages et réalités, d'entendre des histoires et de rencontrer des nouvelles familles qui me motive à participer.

 

Photo09

 

 

D'autres collaborateurs nous accompagnent dans cette aventure : Gustavo Vasco, monteur. Alizée Dupuis, graphiste. Guillermo Quintero, consultant en projets éducatifs. Nous sommes une famille qui veut s'agrandir. i-f@milia s'inscrit donc dans l'évolution et la consolidation d'un travail et d'une équipe multidiscipinaires. C'est dans ce cadre que nous voulons proposer un espace ouvert, participatif et d'échange de points de vue. Pour i-f@milia, notre volonté principale consiste à découvrir une sorte de storytelling à la fois universel et intime grâce aux histoires de familles.

Why fund it?

i-f@milia est une expérience globale et participative : un projet transmédia (un webdocumentaire et une série documentaire).

Nous sommes tout au début de cette aventure. Aidez-nous et avançons ensemble!

Cette collecte nous permettra de mettre en place un réseau de collaborateurs: bloggeurs, reporters, travailleurs sociaux, chercheurs, créateurs, techniciens, etc. Ainsi que d’entreprendre la première phase de repérages et de tournage des familles transnationales protagonistes du projet. Celles-ci se trouvent à cheval sur deux ou plusieurs endroits dans le monde, séparées parfois par des milliers de km. (Transports 2 240€ + Production 2 450€).

Parallèlement, nous travaillerons dans le développement de la plateforme interactive du webdocumentaire et le montage de notre “teaser” (5 850€). Ainsi nous pourrons continuer la recherche des fonds nécessaires pour l’achèvement du projet.

Votre soutien nous donnera le coup de pouce essentiel pour motiver d’autres partenaires de s’engager à nos côtés et mener à bien ce projet de longue haleine.

Newest comments

Thumb_default
J-9 !!! BIENTÔT LA FIN... (ET ÇA SE FÊTE!) 31-03-2012 [FR] Salut tout le monde, nous sommes à peine à 10 jours de la fin de la collecte et malgré la somme qui nous manque, nous sommes confiants d'atteindre notre objectif. Nous tenons à vous remercier tous - vous êtes déjà près de 80 - pour votre contribution et votre soutien. Pour ceux qui sont à Paris, ce samedi 31 mars, nous organisons une petite soirée, histoire de se rencontrer autour d'un verre. Et pour ceux qui n'y sont pas, vous allez certainement continuer à entendre parler de nous... restons en contact! http://www.facebook.com/events/190838141019494/ i-f@milia --- [ES] Hola a todos, nos quedan apenas unos 10 días para que el final de la colecta, y a pesar de que nos hace falta un poco, estamos convencidos de que lograremos nuestro objetivo. Queremos darle las gracias a todos - ya somos casi 80 - por colaborar y apoyarnos. Para aquellos que están en París, estamos organizando una pequeña fiesta el 31 de marzo, que es un simple pretexto para conocerlos y encontarnos en torno a una copa. Y para los que no puedan estar, seguramente seguirán recibiendo noticias nuestras, así que seguiremos en contacto! http://www.facebook.com/events/190838141019494/ i-f@milia --- [EN] Hi everyone- we have about 10 days left to the end of our fundraising, and despite the fact we still need some contributions, we are confident about achieving our goal. So, we would like to thank you all - we are about 80 contributors already - for your support. For those who are in Paris, we are giving a small party on sat, March 31st, that be a nice occasion to meet you and have a drink. For the others, who unfortunately can't make it, you'll be for sure keep on hearing from us, so let's stay in touch! http://www.facebook.com/events/190838141019494/ i-f@milia
Thumb_default
Bonjour, Je tiens à remercier à tous ceux qui ont déjà participé à la collecte. Vous faites déjà partie de l'aventure et de la famille. Merci de votre confiance. Un petit dernier service: Aidez-nous à faire circuler notre projet: http://www.kisskissbankbank.com/projects/i-f-milia L'objectif est encore loin. Un grand merci! ----- Hola, Queremos agradecer a todos los que han participado en la colecta. Ustedes ya hacen parte de la aventura y de la familia. Gracias por su confianza. Un ultimo favor, Ayudenos a hacer circular nuestro proyecto: http://www.kisskissbankbank.com/projects/i-f-milia El objetivo esta aun lejos. Un abrazo! Hector Ulloque