Selim, jeune bruxellois, se découvre des sentiments pour sa relation extra-conjugale.

Large_11093188_10153081428878280_816652478_o-2-1427732708

Présentation détaillée du projet

L'ORIGINE DU PROJET

 

 L'origine de ce projet remonte à mon arrivée sur Bruxelles, ne connaissant pas la ville, je prenais plaisir à me perdre dans les quartiers. Une après-midi me promenant dans Scharbeek, je tombe dans une rue où seulement des hommes entrent et sortent. Je continue d'avancer et découvre, avec stupéfaction,  la «Rue d'Aerschot »: des vitrines avec des femmes de toutes nationalités, de toutes tailles...

J'en parle et apprends qu'ici, c'est banal. Il y a un va-et-vient quotidien dans cette rue, mais ce qui m'a intéressé c'est qu'une grande partie des clients sont maghrébins, certains y vont pour perdre leur virginité, d'autres par plaisir ou encore, simplement pour discuter.

 

 Pour comprendre ce rouage, j'ai rencontré des clients, qui pour certains sont des connaissances de mon entourage. Ils me racontaient leur récit de soirées, dans les méandres de cette rue ou chez eux quand elles venaient, les pourquoi de leurs raisons d'y aller. Intéressé par leurs discours, je pris quand même l'initiative de rencontrer des anciennes prostituées. Sur les trois que j'ai pu rencontrer, seulement deux venaient de la gare du Nord et à ma grande surprise, les discours entre les deux parties coïncidaient. Elles me disaient que certains étaient des grands caïds, qu'ils venaient parfois juste pour parler et qu'ils devenaient subitement des agneaux. Certains récits étaient plus crus mais très intéressant à entendre et surtout, de voir à quel point le sexe était devenu une banalité pour elles.

 

L'idée de cette intimité m'est venue, cette relation éphémère peu banale entre deux êtres. Très rapidement, lors du travail d’écriture, j’ai centré le récit autour de la femme. Cela me permet de souligner les traits de sa personnalité instable, fatiguée et pourtant forte devant les yeux de ce client amoureux. Cet homme qui pourrait être sa porte de sortie, mais l'habitude fait qu'elle n'est plus dupe, nombreux lui ont promis cette liberté, mais aucun ne lui a donné.

 

« Ici vient la nuit » a pour but d'épurer cette vision que les gens ont de la prostitution et des clients. Ne disant pas dès le début que le sujet traité est celui-ci, pour pouvoir avec une chute explicite dévoiler la vérité aux spectateurs.

Sont-ils un couple ? Des amants ? Ou bel est bien un client et une prostitué ? Grâce à cela le spectateur n'aura pas la vision négative qu'il peut avoir face à la prostitution ou aux clients. Il pourra voir que ce n'est pas une « pute », mais une femme, avec des sentiments, des envies, des peines. Lui n'est pas ce « gros dégueulasse » mais un homme qui n'a pas eu le même apprentissage par rapport à la sexualité.

 

 

 

FICHE TECHNIQUE

 

Durée: 12min

Genre: Fiction/ Drame

Support: SONY Nex VG 900 

 

Date de tournage: le 24, 25, 26 Avril 2015

Post-production: Mai à Juin 2015 au Studio de l'AJC à Bruxelles.

 

 « Ici vient la nuit » n'est pas un documentaire malgré la recherche, mais une fiction. La caméra sera timide pour débuter et suivre ce moment intime. Puis elle sera au plus près des protagonistes, si près que le spectateur aura l'impression d'être la conscience et que les personnages s'adressent à eux. Les émotions et leur psychologie se dévoileront peu à peu au cours d'un dialogue sincère et cru. Le tout en huis clos, dans un appartement avec une décoration très basique et de mauvais goût en hommage aux faux appartements vitrines de la gare du Nord.

A présent, j'ai ce désir d'imager, de donner vie à ce projet et de mettre le doigt sur une chose dont on parle, mais qu'on ne voit pas assez. 

 

 

 

UNE PARTIE DE L'ÉQUIPE

 

Réalisateur: Julian Bordeau

 

11026255_10206279594771675_2889526693318775703_o-1427734398

 

Après avoir terminé mes études dans l'audiovisuel, parcours cinéma dans la ville de Montpellier, je pris la route pour Bruxelles, pour commencer à travailler dans le cinéma belge. J'ai réalisé mon premier court-métrage post étude dès mon arrivée, "What's Wrong With You?". Par la suite, j'ai travaillé sur de nombreux projets (court-long métrage et clip vidéo) à mon plus grand plaisir de découvrir et d'apprendre encore de nouvelles choses dans mon domaine.

 

Assistante réalisateur: Julie Sokolowski

 

10996578_817786906360_6988820203702185364_n-1426346993

 

Après avoir été actrice pour Bruno Dumont dans « Hadewijch » en 2009, c'est aux États-Unis qu'elle rencontra une famille de cinéastes indépendants. Elle tourna d'abord dans « Young Bodies Heal Quickly », d'Andrew T.Betzer et elle interpréta plus récemment une jeune mère porteuse dans « Indifferent Woman » le premier long métrage de Charles Birns. Amoureuse du cinéma, elle se lança dans la réalisation en 2013 et tourna son premier court métrage, « Pyramid ».

 

Mixeur Son: Emanuele Correani

 

10420217_341229229378228_7475998583515045787_n-1426347162

 

Il a commencé à travailler comme ingénieur son en 2002. En 2009, il a commencé à travailler pour la RAI (groupe audiovisuel italien) en tant que preneur de son pour les équipes ENG et les auteurs de documentaire (principalement pour Presa Diretta de Riccardo Iacona). Il fut aussi en 2014, l'ingénieur son et le mixeur son de "What's wrong with you ?" .

 

Ingénieur Son: Baptiste Leman

 

10702053_10152278667827751_2572613474295781169_n-1427890665

 

Diplomé en technique de la cinématographie à l'INRACI en 2012, il commence son parcours professionnel en télévision. Assistant ou ingénieur son sur plusieurs types de médias: magazines, plateaux, publicités... Depuis 2013, il se tourne vers les courts-métrages de fiction pour son plaisir.

 

 

Chef opérateur/Cadreuse: Nastasja Saerens

 

390192_10151503315297025_1110396893_n-1426347464

 

Diplomée en Master Image à l'IAD en 2013, elle s'est spécialisée principalement dans la direction photo et dans le documentaire, tout en occupant les rôles d'assistante caméra et d'électricienne sur des plateaux de cinéma professionnels. Elle cherche maintenant à travailler sur de nouveaux projets en mettant à contribution ses compétences artistiques et techniques, à exercer sa passion pour l'image en général.

 

-“Houle sentimentale” de Tom Boccara: Chef opératrice - Arri Alexa.

- “Qui couraient dans l’herbe” de Lucile Remy - Sony PMW 200.

- “Zinneke” de Remy Allier - machiniste - Arri Alexa.

 

Chef décor/Costumière : Hélène Meyssirel 

 

Après avoir étudié à Paris les arts appliqués et le costume de scène, Hélène Meyssirel a entamé des études de scénographie à l'ENSAV la Cambre de Bruxelles où elle poursuit actuellement son Master. Elle a participé à la réalisation de nombreux projets en tant qu'assistante ou chef-déco, tant des films de fin d'études (Institut National Supérieur des Arts du Spectacle de Bruxelles) que des longs métrages professionnels. Elle cumule aussi des expériences dans d'autres domaines de la scénographie comme le théâtre, l'opéra (entre autre, le théâtre du Soleil) ou la scénographie d'exposition.

 

Montage: Emma Bertin

 

 

11071962_10206642277795260_229773848_o-1427733478

 

Diplomée de l'IAD en section Montage/Scripte depuis 2012, passionnée de documentaire, elle participe à de nombreux festivals spécialisés, le festival 5 sur 5 de la Louvière.

 

"Amour et Insurrection" de Caroline Bonfond: Monteuse  

"Je marche sur un fil invisible" de Nicole Legros: Monteuse

"Ce qui nous aident à tenir debout" de Sarah Hirtt: Monteuse

"Classe Opéra" de Joel Franka: Assistante monteuse

"What's wrong with you?" de Julian Bordeau: Monteuse

"Baden baden" de Rachel Lang : Assistante monteuse

"Les Béatitudes de l'amour" de Claude Schmitz: Assitante monteuse 

 

Compositeur: Simon Malotaux

 

 

11065166_10153192276909329_1083118730_o-1427733636

 

Parallèlement à sa pratique de plasticien, Simon Malotaux est également compositeur-interprète.

 

Dès l’âge de six ans, il a suivi une formation classique au cours de laquelle il a étudié le chant (Choeur d’enfants de la Monnaie), la guitare, la basse et la contrebasse, auprès de figures internationales tel que Roberto Aussel, Benoit Vanderstraten, Fabien Degryse…

Aujourd’hui il est Membre du groupe «Le Colisée», aux sonorités pop. Le groupe s’est produit sur des scènes prestigieuses, parmi lesquelles, le Botanique, l’Ancienne Belgique, le Trix, de Kreun.

Dernièrement, le réalisateur Sébastien Pins a fait appel à lui pour signer la musique de son documentaire « Une Passion d’or et de feu » qui récolte actuellement de nombreuses sélections  dans les plus grands festivals de Cinéma (Cannes, Palm Spring, ECU…)

 

LES ACTEURS

 

Comédienne: Maureen Merchiers   

984072_10152382770434795_4199450702582558792_n-1426347918

 

Diplomée de l'IAD en Interprétation dramatique, elle a choisi le jeu comme voie de partage et d'apprentissage humain. Comme tout le monde, elle a vieilli mais elle refuse d'abandonner son âme d'enfant.Ouverte à toute nouvelle rencontre, elle a participé à de nombreux courts métrages dont “Le Pissenlit” qui a été récompensé du prix de la meilleure comédie étrangère à l'International Student Film Festival Hollywood 2013. Elle éprouve toujours un sentiment de vide quand un projet se termine mais laissons la place aux suivants...

https://vimeo.com/91867371

 

Comédien: Emre Yildizlar

 

10614129_10152603163130664_2557820094451331947_n-1426348328

 

Né en Turquie, il a terminé ses études de "Linguistique comparée et étrangères appliquées à l'université de Galatasaray d'Istanbul. Il fait partie de la troupe de théâtre de l'université depuis 2007 et a joué avec celle ci plusieurs spectacles en Turquie et en France. Apres avoir fini ses études à İstanbul, il a été accepté à l’Ecole Internationale de Théâtre Lassaad à Bruxelles. C’est dans cette école ou il a commencé à faire du théâtre comme artisanat. En 2014, il a joué dans “What’s Wrong With You?”, le court-métrage de Julian Bordeau. Actuellement il est en 2ème et dernière année de Lassaad.  

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte nous servira surtout pour le tournage. 

 

Nous nous tournons aujourd'hui vers KissKiss dans le but de pouvoir louer du matériel supplémentaire  (MoVi M10, matériel lumière = 600€) ainsi que de prendre en charge la majeure partie des frais de régie (250€).

La location d'un studio, le décor et les costumes sont également importants car ils permettent l'authenticité des personnages et du lieu. (environ 700€ pour achat, location et assurance). 

La location d'une camionnette car il va bien falloir déplacer tout ça. (120€/2jours).

 

 Le financement participatif est pour nous le meilleur moyen de mener à terme ce film dans les meilleures conditions possibles, en ajoutant à cela un aspect humain correspondant parfaitement à l'esprit de "Ici vient la nuit". En effet, ce tournage réunit des personnes de tout horizons confondus ( l'équipe technique regroupe plusieurs nationalités),  cet aspect multiculturel est la base du film.

 Ce film est un visage réaliste sur une facette de la société, que l'on ne veut pas regarder.

 

J'ai la chance d'avoir reçu l'aide de l'AJC ( Ateliers des jeunes cinéastes de Bruxelles ), qui prendra en charge la post production. 

 

 

Merci à vous.

 

 

 

Thumb_11026255_10206279594771675_2889526693318775703_o-1426342829
Ju.B

Après avoir terminé mes études dans l'audiovisuel " Parcours cinéma" dans la ville de Montpellier, je suis parti à Bruxelles pour commencer à travailler dans le cinéma belge. J'ai réalisé mon premier court métrage, post étude " What's wrong with you?". J'ai aussi participé à d'autres projets ( documentaires, long métrages, clips vidéos...). Actuellement... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
woohoooooooo! bonne chance ;)
Thumb_default
La Mamy de Maureen Merchiers souhaite une bonne réussite à toute l'équipe et soutient la jeune actrice dans son désir de percer dans sa profession. Carla Merchiers van de Lisdonk
Thumb_default
Allez allez ! Maintenant va falloir nous faire un film au top ;D LOVE ET ON Y CROOOIIITT ♥