Maintenant je suis léger, maintenant je vole, maintenant je me vois au-dessous de moi, maintenant un dieu danse en moi. Nietzsche

Large_10155630_864505176898304_65439468132495576_n

Présentation détaillée du projet

 

Nous sommes un équipe composée de 5 étudiants (Valentin Becouze, Miriana Couvret, Carole Dessinger, Clémence Therin, Buse Yildirim) de l’ESEC en Option Documentaire. Actuellement en dernière année, ce projet sera notre film de fin d’études

 

 

SYNOPSIS  ET ENJEUX

 

 

La danse est, par excellence, l'art dans lequel le corps explore sa puissance, sa volonté. Elle s’oppose ainsi aux mouvements du corps quotidien, qui sont des gestes finis, mais elle les reprend et les transfigure. Le danseur entretient cette relation particulière à l'espace, puisqu'il s'étend en lui, le compose, l'étire ou le compresse, l'ondule ou le saccade. Là où un corps danse, les vides ne sont plus, ils se remplissent par l'amplitude et les résonances de ses mouvements. L'espace qu'habite le danseur n'existe soudainement que par son corps et par son expression.

 

La question de l'interaction du corps et de son environnement pousse notre réflexion à se concentrer sur le déplacement tant physique que spirituel. Comment le corps se meut dans l'espace ? Quel voyage connait alors son esprit ? Autour de ces questions, nous souhaitons découvrir les notions d'espace, de mouvement et d'envol. Tout s’imbrique ; le mouvement du corps crée l’espace, et l'envol serait l'instant où le corps échappe précisément à cet espace. Nous observons, en réalité, qu’en dansant il y a un échange des espaces ; l’espace intime (corporel) et l’espace déjà construit, le mouvement amorce ces échanges. La conscience profonde du danseur pendant ce voyage entre des espaces, construit une trace dans l’air grâce au mouvement, et c'est par le mouvement que le danseur affirme son existence dans le vide. Le mouvement ne peut être qu'un simple geste mais par la chorégraphie, il gagne en identité. Grâce à la danse, le mouvement, le corps et l'espace ne forment plus qu'une seule totalité. Toutes ces notions qui construisent cet art nous ont permises de voir un parallèle évident avec le temps et l'espace cinématographique. L’idée est de faire confondre leur grammaire, celle du mouvement corporel et organique avec celle du cadre, le troisième espace se propose ici de prendre forme par le mouvement cinématographique.  

 

Dans cette combinaison des langages artistiques, nous portons notre regard sur l'observation de la trace que la danse laisse autour d'elle. La chorégraphie est littéralement l'écriture de la danse DU LIEU  et donc celle du corps. Il y a dans cette définition l'idée très concrète de marquer l'espace, de l'habiter consciemment, y laisser sa trace. C’est entre la ligne chorégraphique et le vide de l'air que joue la conscience dansante, qu'elle apparait et disparait, sa présence se transforme, devient une onde qui se propage et dont il est difficile de saisir ses contours. La camera s’appliquera à capturer ces gestes d’apparitions et de disparitions, dans le but d’installer dans le hors champ du cadre toute l’étendue du spectre du mouvement. 

 

L'enjeu est de représenter la conscience dansante à l'oeil du spectateur, lui faire figurer le paysage intérieur du danseur dont chaque mouvement transforme l'espace. Grâce au procédé cinématographique, il s'agit de retranscrire cet endroit impalpable, lui proposer une forme et un cadre, afin de placer le spectateur dans l'élan du mouvement, dans le souffle profond de ses impulsions, entre le corps, son intuition intime et l'air. 

 

 

LES LIEUX 

 

Pour représenter la diversité des lieux, les espaces dont va s’affranchir le danseur, nous tournerons dans 5 lieux : un studio, un couloir, un entrepôt désaffecté, une abbaye abandonnée, un champ.

 

Le Studio

 

Gs10

 

 

L'Entrepôt désaffecté

 

10257811_10203705886748889_1500274144523069890_n

 

Bn3a0740

 

 

L'Abbaye abandonnée

 

Bn3a0710

 

Bn3a0692

 

 

Le Champ

 

Champs-de-ble-02

 

 

LA DANSEUSE - Mélody Vuano-Lasho

 

http://melodyvuano-lasho.wix.com/danse

 

 

10171157_1395510377394882_1258902143360030559_n

 

 

NOS INSPIRATIONS

 

Inspirés par les écrits de Nietzsche qui prônent l’intelligence d'un corps dont les pulsions ne sont pas simplement dictées par une volonté de conservation mais avant tout par la volonté d'un dépassement.

 

"A Study in Choreography for Camera" (1945) de Maya Deren

http://www.youtube.com/watch?v=xvSkBpvZo6A

 

"Home Alone" // Batsheva Ensemble Dancers Create (2013)

http://www.youtube.com/watch?v=26GrAfZ4sc8

 

"Pina" de Wim Wenders

http://www.youtube.com/watch?v=ID1vsf4nJX4

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

La collecte nous servira essentiellement à financer :

 

La location d’un studio de danse pour les répétitions de la chorégraphie qui représente la majeure partie du budget.

 

Les déplacements en train, voiture et l’essence qui va avec (nos lieux de tournage sont en Seine et Marne)

 

La régie pour 2 semaines de tournage pour 6 personnes

 

Thumb_10155630_864505176898304_65439468132495576_n
ESEC Docu Groupe 2

Étudiants en dernière année de Cinéma en Option Documentaire. Valentin Becouze, Carole Dessinger, Miriana Couvret-Michel, Clémence Thérin, Buse Yildirim