Il Ragazzo Che Dipingeva est un court-métrage de genre policier/épouvante.

Large_sans_titre_25412

Présentation détaillée du projet

SYNOPSIS

 

Un quartier est victime d'un tueur masqué qui sévit de nuit dans les rues sombres. Parallèlement, un adolescent en rupture avec ses parents est harcelé par une mystérieuse personne. Le garage de Jules s'allume inexplicablement tout les soirs et semble habité par la présence d'un étranger.

 

 

COMMENT EST NÉ LE PROJET

 

Actuellement en 1ère année de Licence Études Audiovisuelles et Cinématographiques à Bordeaux, nous cherchons à réaliser ce projet cinématographique afin de participer à divers festivals mais surtout dans le but de relancer le cinéma de genre, qui semble être oublié de nos jours. Les Gialli (Thrillers italiens) ont marqué l'histoire du Cinéma mais font également partie de la culture italienne notamment grâce à leur esthétique très stylisée. Grands amoureux de ce genre là, nous tenons à réaliser un court-métrage qui soit un hommage au cinéma italien des années 70, tout en conservant un côté moderne.

 

À vrai dire, le scénario a beaucoup évolué. Il est né d'une première idée originale il y a environ un an et a progressivement changé au fur et à mesure du temps et des discussions. Le côté Giallo est donc assez récent. Nous avons ainsi tenu à finaliser toute la documentation du projet et nous aimerions à présent le réaliser. Seulement nous avons besoin de VOTRE aide afin de réussir ce projet qui nous tient tant à cœur.

 

 

LE FILM

 

1399662_851465084869327_5725610572698598766_o

 

Il s'agit pour l'instant de l'affiche provisoire du film, nous travaillons avec une graphiste professionnelle pour la conception finale de cette dernière.

 

Parlons à présent des intentions de notre court-métrage. Il Ragazzo Che Dipingeva (Le garçon qui peignait - VF) est un thriller d'épouvante aux aspects fantastiques : comme dans tout Giallo, l'enquête est abandonnée au dépend d'un univers plus onirique au visuel travaillé. Il s'agit pour nous de travailler une esthétique baroque au fur et à mesure que l'histoire avance, abandonnant donc le réel. On retrouve cette esthétique dans le masque du tueur ou dans l'architecture, voire plus implicitement dans l'histoire en elle-même.

 

Quelques images du lieu de tournage :

 

Img_1822

 

Img_1824

 

Le tournage débutera à la fin de la récolte, si celle-ci est réussie. Les acteurs sont déjà définis et les lieux prêts à accueillir notre équipe de tournage.

 

 

LES INSPIRATIONS

 

Les inspirations visuelles : Lost Highway de David Lynch et 30 Jours de Nuit de David Slade 

 

Lost-highway-2

 

30-jours-de-nuit3

 

Les inspirations scénaristiques : L'Oiseau Au Plumage de Cristal de Dario Argento et La Maison Aux Fenêtres Qui Rient de Pupi Avati

 

5546289520_55171c40b4

 

X-maison-aux-fenetres-22

 

Les inspirations techniques (lumières) : Suspiria de Dario Argento

 

Suspiria-photo-de-presse_4_

 

 

L'ÉQUIPE TECHNIQUE (photos à venir)

 

Réalisateur : Lauren Trust

Co-réalisateur : June Sonata

Scénaristes : Lauren Trust & June Sonata

Assistant opérateur : Yann G.

Éclairagiste : Enzo E.

Preneur de son : Florent R.

Décoratrice : Charlène M.

Accessoiriste : Émilie A.

Maquilleuse : Camille D.

Infographiste : Capucine R.S.

Monteur : Lauren Trust

 

Dans le rôle de Jules : Jean D.

Dans le rôle de Monica : Aurore S.

Dans le rôle du tueur : Yann G.

 

 

LES MOYENS TECHNIQUES

 

- Canon EOS 600D

- Objectif 18-55mm f/3.5 et 50mm f/1.8

- Projecteurs type mandarine avec diffuseur

À quoi servira la collecte ?

C'est là que vous rentrez en jeu !

 

À vrai dire, nous avions déjà effectué une collecte, avant de nous rendre compte que le budget demandé était trop élevé, c'est pour cela qu'après recherches, nous avons trouvé un matériel moins coûteux mais qui, au final, donnerait le même rendu. Nous sommes ainsi passés de 750 à 160 euros, ce qui semble tout de même bien plus réalisable ! 

 

Nous avons le matériel nécessaire pour avoir une belle image, ainsi que des projecteurs qui permettent d'obtenir l'ambiance que nous recherchons. Cependant, il nous manque quelques accessoires qui permettraient d'avoir un meilleur rendu, disons plus "cinématographique".

 

Tout d'abord, 50 euros nous permettraient de faire l'acquisition d'une steadicam SevenOak afin de faire de plus beaux travellings, moins saccadés et plus professionnels. 

 

Voici la bête en question :

 

417isepwzil

 

Avec 80 euros supplémentaires, nous pourrions acheter un ZOOM Q2HD : il s'agit d'un enregistreur audio externe pour obtenir un beau son, indépendant de celui enregistré par le Canon (qui est monstrueux). Celui-ci permettant ainsi de pouvoir jouer sur l'ambiance sonore du court-métrage, chose bien entendue importante pour un projet comme celui-ci.

 

Voilà l'appareil :

 

 

 

 

Si la récolte se montre plus fructueuse que prévue, nous comptons rajouter quelques contreparties en cadeau (comme des DVD) pour nos contributeurs. Sinon, l'argent servira à payer la livraison des autres contreparties. Pour le moment, c'est tout, semble-t'il, plus d'infos à venir par la suite !

 

Merci à vous tous de faire tourner ce projet à bien ! KissKissBankBank est une étape que nous souhaitons faire depuis longtemps et qui, on l'espère, sera une expérience humaine enrichissante ! 

Thumb_71ec8c1ee10cd511d8bb1b31aecc3864
LaurenTrust

Lauren, 20 ans, apprenti cinéaste spécialisé dans le cinéma fantastique | Accroc à la culture italienne et en particulier l'esthétique des Gialli | Je touche à tout et je suis un vrai passionné du milieu artistique de long en large | Je m'intéresse également à la biologie, je crée en particulier des sons binauraux