IN FINE est un court métrage comique qui répond à une question fondamentale : Que se passe t-il lors du jugement dernier ?

Large_10426386_10203188813995032_522832726_o

Présentation détaillée du projet

Synopsis :

 

Jean-Chevaliers, la trentaine, est un banquier misanthrope passant ses journées à arnaquer des clients au téléphone. Après un terrible accident, il vit son jugement dernier devant Saint Pierre qui incarne le juge, Belzébuth,le procureur et l’ange qui est son avocat ; il défendra son style de vie pour échapper à l'enfer. Une dernière chance lui sera donnée : arrivera t-il à la saisir ?

 

 

Le projet :

 

IN FINE est une comédie qui traite sur un ton décalé et absurde un sujet habituellement très sérieux.

Elle est écrite et réalisée par Valentin ROCHE et produite par l'association prise 2 vue,

ce court durera entre 6 et 8 min et sera diffusé sur internet .  

Le tournage aura lieu fin juin 2014 à Limoges .

 

L'association:

 

Prise 2 vue

Voici une des dernière production de l'association :

ture=kp

 

 

Les acteurs :

 

- Jean Chevalier :

"Je m'appelle Jean-Christophe, j'ai 37 ans et je vis à Limoges. J'incarne Jean Chevalier dans le court-métrage.

Je suis des cours de théâtre depuis maintenant trois ans au sein d'un atelier.

Attiré depuis longtemps par les tournages, c'est tout naturellement qu'après avoir eu quelques expériences de figuration, je suis devenu comédien.

 

J'ai découvert le court métrage et son univers bien particulier, durant mes diverses expériences avec Prise de Vue et souhaite renouveler l’expérience avec In fine."

 

- Belzébuth :

"Qui suis-je? Je m'appelle Sylvère Vendraminetto et j'ai 23 ans. Je pratique le théâtre depuis l'âge de 16 ans. Depuis 2010, je fais partie du conservatoire d'art dramatique de Limoges. Et depuis 2010, j'anime également des ateliers théâtre pour les enfants et adolescents. J'ai également une petite expérience de la caméra. J'ai tourné dans plusieurs projets de la Vectan Production (Outbreak Point II, Jean Rambio , Warren Flamel : la malédiction de l'immortalité). En 2012, j'ai eu la chance de tourner professionnellement un petit rôle pour la saison 5 de la série française "Un Village Français". J'adore ce métier et quand Valentin m'a proposé In Fine j'ai dit oui tout de suite."

 

- Le Juge Saint Pierre :

Suite à un diplôme des Métiers d'Arts en régie lumière, en 2001, Edouard Sire, qui joue le rôle de "Saint-Pierre" dans In Fine, intègre l'équipe de l'Opéra-Théâtre de Besançon en tant que technicien lumière. En  2007, c'est à l'Opéra-Théâtre de Limoges qu'il reprend les mêmes fonctions. Dès son arrivée à Limoges, il débute un cursus de six années au conservatoire de Limoges, où dans la classe de Michel Bruzat, il participera à plusieurs spectacles (Colère, d'après des textes de Jean-Pierre Siméon ; Les carnets du Sous-sol (monologue), Dostoïevsky ; Frères humains, d'après Albert Cohen ; L'écume au coeur, d'après des textes et des chansons de Boris Vian). 

 

 

 

Le réalisateur :

 

"J'ai fait des études de Gestion des entreprises et des administrations à l'IUT de Limoges.

A côté de mes études, je suis devenu reporter pour Canalsup TV, la web tv de l'université de Limoges où j'ai développé une passion pour le cinéma, intégrant aussi l'association Prise 2 vue et faisant mes premiers pas dans le monde du court métrage.

 

Mais c’est véritablement l'année dernière que j'ai enfin pu faire de ma passion mon futur métier en intégrant L'EicarEcole Internationale de Création Audiovisuelle et de Réalisation à Paris. J'ai appris énormément sur la réalisation et j'ai eu la chance de travailler sur une série diffusée sur Dailymotion : "Roll Shaker", en tant que Régisseur puis Second Assistant Réalisateur :

 

 

 

Ce projet me tient donc particulièrement à cœur et j’espère que vous apprécierez autant ce court métrage que j'ai eu de plaisir à l'écrire et je vous remercie d'avance pour l'aide que vous nous apporterez.

 

Jean Chevalier ne vous remercie pas, il est encore malpoli. Mais ça pourrait changer ..."

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

 

La collecte : 400 euros au total, servira à financer la production du film :

 

- Les repas et déplacements de l'équipe 200 €

- Le maquillage 50 €

- Les accessoires et les costumes 100 €

- Les contreparties 50 €

 

Le matériel est prêté par l’association Prise2vue, ce qui permet que le budget de ce court soit raisonnable.

 

Thumb_p2v_logo_original
Prise2vue

Principalement connue pour ces parodies telles que “Bref, j’suis allé à Limoges”, “un dîner presque réussi” ou encore “OSS 187, Limoges ne répond plus”, l’association Prise2vue est née en 2008 d’une envie commune de créer des programmes audiovisuels et de permettre aux passionnés de réaliser leurs vidéos. Ces réalisations sont diffusées sur CanalSup, la... Voir la suite