Soutenez la construction d'une école d'infirmières en Inde, dans l'état du Karnataka. L'Inde a besoin de VOUS!

Large_photo_de_couerture_inde_espoir

Présentation détaillée du projet

Nous avons choisi de partir construire une école d’infirmières dans l’État du Karnataka, situé au Sud-Ouest de l’Inde. Plus précisément cette école sera élevée à H.D. Koté, une municipalité du district de Mysore, au Sud de Bangalore en collaboration avec une communauté d'Ursulines franciscaines qui dirigera le chantier et gèrera l’école par la suite.

 

La construction sera située à proximité du Centre de Santé Sainte-Marie, hôpital de H.D. Koté bâti en 2004, qui comprend actuellement des services  de gynécologie, d’obstétrique, d'imagerie, un service d'accueil des urgences ainsi qu'une pharmacie. Cet établissement permet aux dalits (hommes, femmes et enfants désignés comme appartenant à la catégorie des « Intouchables » ou « Parias »), qui souffrent de l'inégalité sociale générée par le système des castes, d’obtenir des soins à des prix raisonnables et abordables. De plus, l'hôpital participe à la National Rural Health Mission (NHRM), une mission gouvernementale de développement des soins dans les régions rurales.

L’école comprendra deux bâtiments : le premier regroupera les salles de cours, le laboratoire et la bibliothèque. Le second quant à lui abritera le dortoir, la salle à manger, la salle de repos, la cuisine et les sanitaires.

 

Elle a pour objectif d’accueillir les jeunes filles des populations tribales des environs qui pourront suivre des études supérieures sans avoir à quitter leurs régions. Au terme de leur cursus, elles obtiendront un diplôme, reconnu par l’État indien, d’infirmière (en deux ans) ou de sage-femme (en trois ans et demi). Elles auront ainsi acquis un diplôme leur permettant d’être financièrement indépendante en exerçant à Mysore ou à Bangalore. Il est aussi prévu que l’école accepte, dans les prochaines années, des garçons désireux de se former aux soins infirmiers.

 

 

Notre groupe est majoritairement constitué d'étudiants en deuxième année de médecine à la Faculté Paris Descartes mais aussi des étudiants d’HEC ou de l'ESSEC. Une volonté commune nous unit : celle d’apporter notre aide plus démunis en développant des projets avec eux qui leur permettront de sortir de la pauvreté par eux-mêmes et de façon durable.

Nous avons choisi de prendre part à la construction de cette école d'infirmières car elle présente un lien direct avec les études de nombre d'entre nous. Ce projet nous offre aussi l'opportunité d’apporter une solution à un niveau local aux problèmes, en particulier sanitaires, liées au sous-développement. Cette école présente un bénéfice à court et long terme pour la population locale. En effet, elle donnera accès à des études supérieures sans qu'il faille se déplacer vers les grandes villes et contribuera au développement de l'hôpital et de la localité.

Id_espoir_photo_de_groupe

 

Outre notre travail manuel sur le chantier, nous souhaitons consacrer le reste de notre temps à un projet médical. L’Hôpital Sainte-Marie présente une capacité de 70 lits et dispense des soins en médecine générale, gynécologie et obstétrique. Cet établissement est devenu une référence dans le District de Mysore. Nous avons demandé au Dr Lobo, gynécologue, de quelle façon nous pourrions aider l’hôpital. Elle nous a suggéré d’apporter une aide matérielle. En effet, un service pédiatrique sera prochainement ouvert. Il s’agirait pour nous de fournir des dispositifs médicaux qui manquent à l’établissement. Nous recherchons actuellement des partenariats avec des entreprises spécialisées afin de satisfaire cette demande.Photo_inde_espoir_projet_medical

Enfin, le Dr Lobo nous a proposé de suivre différents médecins de l’hôpital lors des consultations, des accouchements, des césariennes régulièrement pratiqués pour découvrir la pratique de la médecine en Inde, ce que nous avons accepté avec joie.

 

 

Pour plus d'informations vous pouvez naviguer sur notre site internet http://indeespoir-hdkote.e-monsite.com/

À quoi servira la collecte ?

Afin de réaliser notre projet, nous devons réunir la somme de 30000 euros. Pour ce faire, nous réalisons de nombreuses actions et nous sollicitons de nombreuses entreprises et bourses.

Cette somme sera destinée à l’achat des matériaux de construction et à la rémunération des ouvriers indiens. Il est en effet indispensable que les habitants participent à l’effort de développement de leur localité en prenant part au projet, sans entrer dans une situation de dépendance.

La somme réunie ne servira, en aucune façon, à couvrir nos frais de transport et de vie sur place (avion, train, nourriture, logement, etc). Nous désirons financer nous-mêmes nos dépenses personnelles afin que l'intégralité de cette somme soit consacrée au chantier. Ainsi, les indiens directement concernés en seront les seuls bénéficiaires. 

 

Grâce au concept Kisskissbankbank nous souhaiterions récolter 1000 euros ce qui représente 3% du budget total.

Thumb_1779300_1471363466418705_1178195877_n
Indeespoir

Inde-Espoir, association reconnue d’utilité publique, est née en 1985 d’une collaboration entre des Jésuites indiens et français. Chaque année, l’association envoie en Inde une centaine d’étudiants, dans des bidonvilles ou des villages reculés, pour y réaliser des constructions utiles aux populations les plus pauvres : écoles, maisons ou encore... Voir la suite