Prenez part à la conception d'un magazine réalisé par les étudiants de l'EPJT. Sa thématique : les nouvelles frontières de l'intimité

Large_photoinnovas__-1487681785-1487681810

Présentation détaillée du projet

Depuis vingt-trois ans, les étudiants de l’Année spéciale réalisent Innova, un magazine qui s’empare chaque année d'une thématique différente : santé des jeunes, femmes et la politique, culture, seniors, travail et, l'an passé, le sport.

 

Cette année, notre promotion s’invite dans votre intimité. Pour quitter la nôtre, nous allons prendre la route afin de réaliser enquêtes et reportages près de chez vous et pour vous. Cette immersion ne peut être menée sans votre soutien financier. 

 

L’intimité de l’Année spéciale

 

L'École publique de journalisme de Tours (EPJT) offre plusieurs formations : le DUT, la licence pro (télé, radio ou presse écrite) et l’Année spéciale. Ce qui rend cette année « spéciale » ? Sa spécialisation : accessible sur concours, cette formation est orientée vers le magazine version imprimée (print) ou web. Mais aussi ses étudiants : venus de formations et d’horizons divers, ils travaillent main dans la main à la réalisation de nombreux projets. Innova nous permet de mettre en pratique tous nos savoir-faire acquis au long de l’année. Il est également l’occasion de réunir nos singularités dans un même objet. 

 

Capture_d_e_cran_2017-02-17_a__18.22.08-1487526137

 

L'équipe de rédaction d’Innova. De gauche à droite en partant du haut : Clément Piot, Corentin Lacoste, Margaux Deuley, Charlène Torres, Henry Girard, Thomas Neumann, Ana Boyrie, Albin Mouton, Ambre Philouze-Rousseau, Laura Cadeau, Clotilde Costil, Émilie Veyssié, Thierno Bah, Émilie Mette, Aude Sioul-Tidas, Maëva Gros.

 

L’intimité d’Innova

 

Dans nos sociétés hyperconnectées, l'utilisation des données personnelles, le suivi de nos consommations, la surveillance policière au nom de la lutte contre le terrorisme, la surveillance administrative… sont autant d'intrusions dans nos vies, dans notre intimité. Intrusions dénoncées à raison pour certains, à tort pour d'autres : chaque utilisateur a une vision particulière de la frontière entre vie privée et vie publique.

 

Les réseaux sociaux, où chacun s'exhibe plus ou moins, sont des outils à la fois attractifs et puissants. Ils peuvent servir une expression originale, individuelle, singulière, créatrice et passionnante tout en enregistrant une quantité d’informations personnelles impressionnante. L’intimité en ligne, voici un des thèmes que les étudiants aborderont dans ce numéro, à paraître en mai.

 

Entre vie publique et vie privée, entre droit à la vie privée et droit à l’information, les interrogations sont nombreuses. Pour tenter d’y répondre, nous glisserons un œil sous les jupons de l’intime. Ce magazine ne pourra se faire sans l’aide de professionnels : Justine Canone, pigiste, sera notre rédactrice en chef ; Frédéric Pla, graphiste free-lance, sera notre directeur artistique ; Laure Colmant, directrice d'études de l'ASJ, supervisera le secrétariat de rédaction. De la première réunion de rédaction au bouclage final, nous allons tout réaliser : enquêtes sur le terrain, photographies, rédaction, secrétariat de rédaction, mise en page, etc. Nous jouerons également des outils multimédia à notre disposition pour agrémenter l’objet imprimé.

 

Nous vous donnerons des nouvelles régulières de notre travail : cartes postales de nos différents lieux de reportage, coulisses des enquêtes , calendrier, planning, chemin de fer… Nos travaux seront à suivre ici, mais aussi sur notre page facebook et sur le blog des ASJ

À quoi servira la collecte ?

Gérer la réalisation du magazine dans tous ses aspects, y compris financier, fait partie de notre formation.  La collecte servira à couvrir nos frais de reportage. Le reste complètera les frais d'impression.

 

Nous avons donc un objectif de 1 000 €.

 

https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/175137/car95-1426669747.jpg

 

Nous estimons nos frais d'enquête à environ 500 € : transports (essence, autoroute, trains, covoiturage), repas, hébergements… Certains d'entre nous seront en effet amenés à nous déplacer dans toute la France pour répondre aux questions que soulève l'intimité aujourd'hui.

 

Exemple : en réunion de rédaction, nous décidons que trois étudiants doivent se déplacer à Paris pour un reportage de deux jours. Rien qu'en transport, cela coûte 100 € aller-retour en voiture, sans compter l'hébergement. Sans ce financement, il nous est impossible de réaliser ce reportage.

 

 

https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/175141/printer70-1426670300.jpg

 

Le reste, soit environ 500€, participera aux frais d'impression de notre magazine (sur un total de 1 000 euros).

 

 

 

Thumb_logo_epjt_coul-1426615206
EPJT / Année spéciale

L’École publique de journalisme de Tours (EPJT) est l’une des 14 écoles en France dont les cursus en journalisme sont reconnus par la profession. L’habilitation professionnelle a été obtenue en 1981. Mais c’est depuis 1969 que l’école forme avec succès des journalistes rigoureux, enthousiastes et conscients de leurs responsabilités de citoyens, aussi... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Cela a été un réel bonheur de suivre la "construction" du magasine... hâte de découvrir "l'édifice" achevé! Mais d'ores et déjà Bravo pour votre engagement et votre opiniâtreté! FLO
Thumb_default
Un petit don pour soutenir Innova :) Kiss ma petite gomar (Margaux Deuley)
Thumb_default
Bien joué les potes, hâte de vous lire. Courage à vous tous dans cette dernière ligne droite. Le bien nommé, Benjamin Ducout