Irrésistible est la première création théâtrale de la compagnie "Archivolte". La création aura lieu au Théâtre Mercelis à Bruxelles du 19 au 24 février 2013. Elle et lui vivent ensemble depuis quatre ans. Mais la rencontre de l'auteur dont elle admire l'œuvre depuis tant d'année va bousculer leur petit monde. Ce couple s'affronte dans une joute verbale avec pour toile de fond la jalousie. Un spectacle au texte ciselé, drôle, touchant et pris par le vertige de la jalousie. Qui n'a jamais été jaloux ?... Vous ?...

Large_flyers_image

The project

Notre collecte est terminée !

Merci à tous les KissBankers qui ont permis à la réalisation de notre pièce de théâtre ! Retrouvez-nous sur www.compagniearchivolte.wordpress.com pour plus d'informations et pour suivre l'évolution de ce projet et des suivants !!!

 

La compagnie théâtrale Archivolte a été créée en décembre 2011 par le comédien Cédric Lombard.

Logo___1_

 

La première production de la compagnie est le court métrage Oxydés traitant de la pression professionnelle sur le couple.

 

En février 2013, au Petit Théâtre Mercelis, se déroulera la deuxième production de la compagnie : Irrésistible de Fabrice Roger-Lacan.

Un couple de nos jours s’affronte autour du thème de la jalousie.

Irresistible_-_affiche__3494

 

L’objectif actuel de la compagnie est de créer des textes contemporains encrés dans le réel de notre société d’aujourd’hui. 

 

Résumé d'Irrésistible :

Ils sont jeunes, ils sont modernes, ils sont libres, ils s’aiment sans contrat. Ils se disent tout ?

Deux personnages : Elle et Lui.

Lui est avocat, Elle est éditrice.

Ils vivent ensemble depuis quatre ans. Ils se sont rencontrés sur un télé-siège en panne en entonnant "Le plat pays" pour conjurer leur peur du vide et leur vertige chamboulant.

 

La pièce est construite en une série de dialogues acharnés d'un couple moderne sans tabou, où la transparence des sentiments et les marques d'amour jouent le jeu dangereux de la perversion et de la trahison.

Lui, tente de comprendre la raison du refus d'Elle de diner avec l'auteur en vue avec qui elle travail. Il cherche obstinément à savoir si cet homme a éveillé en elle un désir irrésistible.

Trop dangereux pour Elle ? Trop tentant ? A-t-elle peur de ne pas pouvoir lui résister ?

Irr_sistible_2_-_6_ok

LA JALOUSIE : Qui n'a jamais été jaloux?

 

La jalousie fait partie de tout une gamme de sentiments que l’on peut éprouver vis à vis d’autres personnes. Elle peut s’exercer à l'égard de nos amis, de nos collègues, de nos frères et sœurs, de nos voisins, de stars, d'inconnus croisés dans la rue...de n'importe qui finalement !

 

La jalousie n'est pas malsaine en soi. C'est ce qu'on en fait qui peut l'être.

Il arrive qu'on s'empoisonne la vie avec elle. Il arrive aussi qu'elle prenne des formes pathologiques entraînant des gestes destructeurs. Toutefois, il existe des différences entre le sentiment de jalousie que l’on peut ressentir, et la proximité de la personne vers qui ce sentiment se dirige.

Il est évident que l'impact de la jalousie sur une personne avec laquelle nous vivons au quotidien ne sera pas le même que l'impact d'une jalousie à l'égard d'une personnalité médiatique (même si dans une société comme la nôtre, l'argent, la beauté, la célébrité et le pouvoir rongent et détruisent les êtres humains...).

 

Mais qu'en est-il de la jalousie dans le couple?

Dans tous les couples la jalousie existe. Lorsqu'elle est modérée, elle est considérée comme normale, voire flatteuse.

Mais elle peut se transformer en véritable trouble pathologique qui va gâcher la vie de la personne jalouse et de celle du conjoint.

 

Où se situe la limite ?

Des simples pincements au cœur, à l'espionnage de sa moitié.

Aller fouiller dans le téléphone portable de son partenaire n'a jamais solutionné les problèmes de jalousie d'une personne, bien au contraire. En fait, la jalousie est davantage un problème individuel qu’un problème de couple. Les personnes qui sont des jaloux maladifs ont souvent une faible estime d'elles-mêmes, un véritable manque de confiance en elle ou d'amour propre.

Cela provoque le sentiment de ne pas être «assez bien» pour l'autre et donc la peur que l'autre ne se détourne.

Comme toute émotion, la jalousie permet de cerner des besoins importants! La notion d'insécurité est liée au fait de sentir un danger réel ou imaginé, pour soi ou pour l'autre.

 

La jalousie c'est ce que Fabrice Roger-Lacan nous développe dans sa pièce. Jalousie et confiance !

A travers son personnage masculin, il accentue théâtralement ce sentiment, pour démontrer jusqu'à quel point l'humain peut se torturer l'esprit, pouvant aller jusqu'à la destruction d'un couple...

Si Lui avait confiance en Elle, la situation ne serait pas si complexe...

Si Elle était clair, Lui aurait peut-être confiance en lui.

Malgré la compréhension et l'écoute du personnage féminin, il s'enferre dans sa jalousie.

N'est-ce pas un des thèmes majeurs d'Othello, chef-d'œuvre de Shakespeare?

La jalousie poussée jusqu'au meurtre ?

 

Fabrice Roger-Lacan tel un chirurgien, dissèque la jalousie et la confiance dans le couple avec une virtuosité de langage sans égal.

Il amène petit à petit à la réflexion du :

Pourquoi ? Pourquoi être jaloux ? A quoi cela sert-il ? Et surtout, jusqu'où cela peut nous mener ?

 

La jalousie portée à la scène et exprimée de manière drôle et touchante peut amener l'être humain à réfléchir sur son état, à se rendre compte que la seule personne perdante dans cette état, c'est soi-mê me.

 

L'équipe du spectacle :

Alexis_goslainAlexis Goslain, metteur en scène :

De 2000 à 2004, il fait ses armes au Café-Théâtre de la Toison d’Or qu’il coordonne avec la Compagnie Les Ex. Il joue entre autres dans Dom Juan et La Reine Margot à Villers, Les Femmes Savantes au Parc, Les Légendes de la forêt viennoise et Le Bourgeois gentilhomme au Karreveld, Garde à Vue au Théâtre Le Public, Peter Pan à l’Atelier 210 et New-York de Dominique Bréda aux Riches-Claires et en tournée. Il co-écrit et joue avec Delphine Ysaye dans BoomeranG et écrit avec Dominique Bréda, Intérieur Jour et Les Dernières Volontés.

Se dirigeant aujourd’hui plus vers la mise en scène, il signe entre-autres celles  de Musée Haut Musée Bas de Ribes à l’Arrière-Scène et au Volter, Après la Pluie de Belbel et dernièrement Bent de Sherman au Bruegel, Gilles et la nuit de Hugo Claus au Public, Dieu habite Düsseldorf aux Riches-Claires, On vit peu mais on meurt longtemps de Fabrizzio Rongione et Samuel Tilman à la Toison d’Or et Hostiles de Dominique Bréda à l’XL Théâtre.

Il est depuis quatre ans pédagogue/assistant en section Art Dramatique au Conservatoire royal de Bruxelles.

Prochainement, il assurera la mise en scène de Crime et Châtiment au Volter et jouera dans Ciao, Ciao Bambino de Ministru à la Toison d’Or.

 

C_dric_lombardCédric Lombard, Lui :

Diplômé du Conservatoire royal de Bruxelles en 2007, Cédric a joué dans de nombreuses pièces :

Au Théâtre Royal du Parc dans Élisabeth, femme presque par hasard et Knock, tous les deux mis en scène par Toni Cecchinato et pour lesquels il était également assistant. Et dans L’Aiglon d’Edmond Rostand, mis en scène par Yves Larec. Au Théâtre de la Valette dans Le Souper, mise en scène d’Olivier Leborgne. Au Théâtre du Méridien dans Le Chevalier d’Eon, mise en scène de Catherine Brutout. Au Théâtre de Poche dans CHATROOM dans la mise en scène de Sylvie de Braekeleer, spectacle sélectionné au Théâtre des Doms pour le Festival d’Avignon 2009. Un spectacle qui a voyagé durant 194 représentations en Belgique, France, Italie et à l’île de la Réunion.

En décembre 2011, il fond la compagnie théâtrale Archivolte pour la création du spectacle Irrésistible au Petit Théâtre Mercelis en février 2013.

Il est également co-fondateur de la compagnie les Abîmés depuis 2005, avec lesquels il a joué dans; Les Abîmés mis en scène par Delphine Chauvier, Port d’âmes mis en scène par Hélène Theunissen, L’affaire de la rue de Lourcine et Le Major Cravachon mis en scène par Catherine Claeys, Pour ceux qui restent mis en scène par Victor Scheffer. Et prochainement dans Tailleur pour Dames.

Au cinéma, il interprète quelques rôles dans notamment Jeux d’enfants de Yann Samuell, Il n’y a pas d’ailleurs de Cédric Bourgeois, RUN de Dragan Goolaerts, Quelqu’un de bien d’Aurore Dans etc. En 2012, il écrit et co-réalise son premier court métrage Oxydés.

 

 Sandrinequynh2_web_-_copieSandrine Quynh, Elle :

Sandrine s’est destinée très tôt pour les planches. Violon, danse, chant, théâtre, tout était bon pour la cause. Ainsi armée, peu effarouchée, elle donna, enfant, la réplique à José Van Dam à l’Opéra Royal de Wallonie. Mais trépignant en pensant à de plus grands rêves, elle décida d’entrer au Conservatoire Royal de Bruxelles. S’enchaînèrent alors les projets : Co-écriture avec Et Sans Ciel ? mis en scène par Myriem Akheddiou , Emma dans Célimare le Bien-Aimé au théâtre du Parc mis en scène par Pierre Fox, L’Ours et La Demande en Mariage de Tchekov mis en scène par Christian Huitorel à Paris, Martine dans Le Roi Du Macadam de Frédéric Harcq (présenté notamment au Festival d’Avignon), Gwen dans Parlez-Moi d’Amour du même auteur (monté également en court-métrage)…

Au cinéma, on la verra dans Story of the Dead d’Emre Olcayto, Dream of Butterfly de David Johnson, This is Not a Love Story d’Olivier Panier, Cher Radin ! avec Vincent Lagaf et Vincent Desagnat et plusieurs clips. Elle fait également ses débuts en mise en scène en combinant théâtre et musique, en travaillant avec les chorales "Les Pierrots" (chœur d’enfants) et "Erato" (chœur d’adultes) dirigés par Josyane Lemaitre. Prochainement, vous la verrez dans une écriture et une mise en scène de Dominique Breda aux Riches-Claires.

 

Alexandra_gruloosAlexandra Gruloos, assistanat :

Diplômée du Conservatoire royal de Bruxelles en 2012, Alexandra a commencé le théâtre à l’âge de 16 ans. A la fin de ses études secondaires, elle suit des cours d’art dramatique pendant un an sous la direction de Georges Lini où elle monte Littoral de Wajdi Mouawad au Centre Culturel d’Auderghem. Au Conservatoire, elle a travaillé notamment aux côtés d’Alexis Goslain, Daphné D’Heur, Serge Demoulin, Hélène Theunissen, Nicolas Pirson et Patricia Houyoux .

Durant ses années de cursus, elle jouera dans Bouli Miro de Fabrice Melquiot au Théâtre de la Montagne Magique, puis dans Agamemnon de Sénèque à la Comédie Claude Volter et pour terminer ses études en juin 2012 dans Figaro 2012 inspiré de la pièce de Beaumarchais au Théâtre Royal du Parc. En avril 2011, elle co-fond la Compagnie Racks à Niak avec le spectacle Des fraises en Janvier d’Évelyne de la Chenelière, qui est créé et monté pour la première fois en Belgique à l’occasion de la 6e édition du festival Courant d’Air au Conservatoire de Bruxelles, et qui est repris au Centre Culturel des Riches-Claires dans le cadre des Lundi-Théâtre chez Marion et au Petit Théâtre Mercelis. Pour la 7e édition du festival Courant d’Air en 2012, elle joue dans Cheech, ou les hommes de Chrysler sont en ville de François Létourneau qui est également une première création en Belgique.

 

Quelques photos du spectacle :

Dsc07052__1_

__valentin_dhaenens_-_irr_sistible__22_

Dsc07217

Dsc07227

__valentin_dhaenens_-_irr_sistible__18_

Dsc07364

Why fund it?

La collecte est terminée mais vous pouvez toujours nous aider !

Rendez-vous sur ce lien pour savoir comment ! => AIDEZ-NOUS

 

En tant que compagnie théâtrale non-subventionnée, la création d'un projet passe par l'auto-production.

 

La partenariat avec la salle et la prise en charge de leur part en ce qui concerne les affiches et flyers enlève une épine hors du pied pour ce genre d'entreprise.

 

La compagnie n'a que peu de moyen de par sa récente création et la mise en place d'un projet théâtral amène, cela va sans dire, divers frais pour la bonne réalisation de celui-ci.

 

La collecte via Kiss Kiss Bang Bang permettra d'investir dans une scénographie adéquate et des costumes appropriés et ceci en vue du bon déroulement du spectacle.

 

En résumé nous aurions besoin de: 

- Environ 650 € pour le décor.

- Environ 250 € pour les costumes.

 

Si l'objectif est dépassé, la compagnie a d'autres projets prévus et dans lesquelles elle pourra réinvestir le surplus.

Thumb_a_comme_archivolte__3_
Archivolte

L’objectif actuel de la compagnie est de créer des textes contemporains encrés dans le réel de notre société d’aujourd’hui. La première production de la compagnie est le court métrage "Oxydés" traitant de la pression professionnelle sur le couple. En février 2013, au Petit Théâtre Mercelis, s’est déroulé la deuxième production de la compagnie :... See more

Newest comments

Thumb_a_comme_archivolte__3_
Ha ha ! Merci beaucoup en tout cas !!!
Thumb_default
J'inviterai Fadila, pour qu'elle comprenne un peu mieux son métier !
Thumb_default
Voilà ma petite contribution soeurette. Bonne chance à toi et à toute votre troupe. Yann