Soutenez la prochaine création de Pris dans les phares: ISOPTERA PARK.

Large_isoptera_-1465033348-1465033358-1470141466-1470141469

Présentation détaillée du projet

 

 

 

PRIS DANS LES PHARES c'est quoi ?

 

 

 

Nous sommes une bande de 9 acteurs issus du CFA des comédiens d'Asnières-sur-Seine et du CRR de Toulouse. Nous tentons  de répondre à ces questions : Comment, Pourquoi et surtout Où on fait du théâtre aujourd'hui ?

 

 

En 2015, nous formons PRIS DANS LES PHARES

 

 

Nous concevons, à travers la France,  des interventions dans l'espace public mais aussi sur des sites délaissés par l'Homme.

 

 

Nous avons déjà investi le village de Gavaudun, en Lot et Garonne, pour y créer DU HAUT DU DONJON, J'AI VU UN DRAGON En mai dernier, c’est à Bertheaume, dans le Finistère, qu’est né le spectacle PASSAGE. Le lieu choisi pour cette création était une soute à munition, enterrée à 15 mètres sous terre.

   

Du 31 juillet au 14 Août 2016, nous retournons à Gavaudun pour faire une nouvelle proposition artistique: ISOPTERA PARK. (définition d'isoptera ici). 

 

Création collective dirigée par Laurette Tessier. 

Avec : Lucile Chevalier, Paul Delbreil, Charlotte Desserre, Élisa Habibi, Charles Leplomb, Quentin Quignon, Coralie Russier.

 

 

 

 

 

_1010213_-_copie-1465031139

Crédit: Guillaume de La Forest Divonne.

 

 

 

 

 

Notre projet :

 

 

Une écriture unique pour un lieu unique.

 

 

 Le projet que nous avons imaginé est spécialement conçu pour valoriser un espace unique. C’est à dire que nous souhaitons créer un spectacle en nous inspirant du lieu, de ses capacités, de ses contraintes, mais aussi de ses habitants ou de ceux qui y sont passés. Cet objet sera singulier, intransportable. Il appartiendra à cet endroit.

 

 

Le but est de mettre en valeur le patrimoine en proposant des tableaux vivants. Un parcours ludique permettra au spectateur de découvrir le lieu à travers un univers décalé.

 

 

Nous tenons à sortir du théâtre et voulons réintroduire les arts vivants dans des endroits souvent délaissés par les institutions culturelles. Cette action permet de rendre la culture accessible à tous puisque c'est elle qui va à la rencontre de la population. Pour cela quoi de mieux que s’installer dans des lieux qu’elle connaît ? 

 

 

C'est pour toutes ces raisons que nous nous tournons vers Gavaudun. Le décalage entre ce petit village discret et l'imposante forteresse posée sur un python rocheux offre en soi un décor propice à la création. 

 

 

 

 

 

 

Photo09_10-1465030578

Crédit: Nicolas Guillemot.

 

 

 

 

 

Comment va-t-on s'organiser ?

 

 

 

Une période de recherche

 

 

Un premier temps de recherche de deux semaines avec les acteurs sur le lieu est primordial pour répondre à cette volonté d’établir un objet sur mesure.

Ce travail consistera à créer collectivement des tableaux. Il s’agira d’une écriture chorale réalisée avec un groupe de 8 acteurs. La pluridisciplinarité sera au coeur de notre démarche (théâtre, musique, danse, scénographie, vidéo...). 

 

 

 

 

2015-08-09_16.10.50-1465227357

 

 

 

 

 

La présentation

 

 

Une restitution publique de notre travail sera proposée le samedi 13 Août à l'issue de notre temps de recherche. Elle pourra prendre plusieurs formes comme celle d'un parcours dans un « musée vivant ». Les comédiens pourront surprendre avec des numéros, des textes, des poèmes mais aussi des installations plastiques, des images poétiques, cocasses et singulières. Les visiteurs se verront plongés dans un univers visuel et sonore décalé

Ce spectacle n’aura pas une histoire, mais en racontera plusieurs. 

Un livre d’images qui s'anime.

 

 

 

 

 

 

Img_9684_-_copie-1465227760

 

 

 

Découvrez un de nos tableaux en vidéo: Partie de chasse

À quoi servira la collecte ?

Pourquoi votre soutien nous est indispensable ?

 

 

Parce que nous avons besoin de : 

 

- 1000 € pour nourrir l'équipe (et dieu sait qu'ils mangent) pendant la période de résidence (deux semaines).

 

- 500 € pour le transport des comédiens entre Paris et Gavaudun

 

- 300 € pour l'achat de matériel (costumes, liquide à fumée, confettis, peinture, bâches...)

 

- 200 € pour la location de matériel technique (sono, lumière)

 

 

 

    1000

+    500

+    300

+    200

--------------

=  2000 €                 ===> C'est tout pile ce qu'il nous faut !! 

 

 

Sachez que si la somme est atteinte et dépassée (ce que nous espérons), nous ferons quand même bon usage du supplément ! (L'association est jeune et a besoin de soutien pour perdurer !)

Thumb__1010213_-_copie-1465034007
Pris dans les phares

PRIS DANS LES PHARES: Nicolas Candoni. Lucile Chevalier. Paul Delbreil. Charlotte Desserre. Elisa Habibi. Charles Leplomb. Quentin Quignon. Coralie Russier. Laurette Tessier. Ils aiment: - Le karaoké du dimanche soir. - Le pâté de Françou. - Les hommes à moustaches du trou qui fume. - La grange de Mamie Nicole. - France Gall et ses copains... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Si le pâté est aussi gourmand que la fille sous la casque, ça va être du très très lourd... Travaillez bien les copains.
Thumb_default
goulougoulou = bologoch grenade
Thumb_default
MERVEILLEUX PROJET QUE JE SOUTIENS AVEC GRAND PLAISIR ! AUTANT DE VOLONTE ET D'ENTHOUSIASME MERITENT UN PETIT COUP DE POUCE. CATHERINE