Après plusieurs semaines d'écriture du scénario, nous voilà enfin en préparation. Joignez-vous à notre équipe en aidant à financer le film !

Large_couverture

Présentation détaillée du projet

Etudiants à l'ESEC(l'Ecole supérieure d'études cinématographiques),

 

Nous réalisons notre court-métrage de fin d'année les 19 et 20 Juin prochains. Il s'agit de notre premier projet "libre" dont nous avons nous-même écrit le scénario. Il nous tient donc véritablement à coeur de mener ce tournage dans les meilleures conditions possibles. C'est pourquoi nous sollicitons votre générosité ! 

 

Photo_25-02-2014_23_48_40

 

 

 

 

L'histoire :

 

     Sarah, une jeune fille de 15 ans ignore qu'elle est atteinte depuis la naissance d'immunodéficience. Son père, Frédéric, trouvant que cette dure réalité était un poids trop lourd à faire porter à sa fille, lui a fait croire, et ce depuis toujours, que le problème ne venait pas d'elle mais de l'extérieur. Il lui raconte que le monde a été touché par une immense catastrophe nucléaire. Depuis, selon ses dires, l' extérieur, radioactif, est devenu particulièrement dangereux, interdisant aux personnes comme Sarah, encore trop jeunes et trop faibles physiquement, de sortir. Il a donc recréé un foyer aux fenêtres calfeutrées, entièrement protégé, coupé de l'extérieur.

 

En réalité, Frédéric est médecin, ce qui lui permet de surveiller la santé de sa fille lui-même. Pour justifier ses sorties, il prétend travailler au sein d'une brigade de désinfection radioactive. Sarah, enfermée dans cette maison aménagée par son père, ne connait rien du véritable monde. Sa seule ouverture vers l'extérieur se trouve dans les livres qu'elle dévore : le plus souvent des romans d'aventure qui la font  rêver. Son père l'a également initiée aux arts, notamment à la peinture et au dessin, à travers lesquels elle se représente le monde, la manière dont elle l'imagine.

 

Le quotidien de Sarah et de son père est réglé comme du papier à musique, rythmé par une série de rituels auxquels ils ne dérogent presque jamais. Frédéric est pour Sarah, le seul individu qu'elle côtoie. Leur relation, fusionnelle, pleine de tendresse pourrait presque ressembler à un syndrome de Stockholm. Leur quotidien bascule lorsque Sarah découvre, par accident, que son père ne lui raconte pas toute la vérité. 

 

Hzvgdhz2-xd2uvwtbq3vejtma_c

Maison utilisée pour le tournage. 

 

Il s'agirait, pour le spectateur, de découvrir petit à petit, à travers les rituels quotidiens mis en place par le père, l'ampleur du mensonge et suivre, aux côtés de Sarah, son désir d'émancipation.

 

L'esthétique du film marquerait très nettement la différence entre ce qui se passe à l'intérieur de la maison avec des plans très fixes, des cadres qui enferment les personnages et le monde extérieur avec des plans très fluides, très aérés. La lumière, tamisée, artificielle de l'intérieur répondrait à celle de l'extérieur, naturelle, lumineuse.

 

 

Pour développer ce scénario, nous nous sommes inspirés de la dimension à la fois féérique et très noire des contes pour enfants (ceux des frères Grimm, de Perrault). Sans pour autant basculer dans un univers de science fiction ; puisque ce monde décrit par le père de Sarah n'existe pas, nous avons essayé de moderniser la forme du conte. Une jeune fille, Sarah, enfermée dans une" prison dorée" (Raiponce, La Belle au bois dormant), à qui on a raconté que l'extérieur était particulièrement dangereux, voit son enfermement et son quotidien bouleversés par la découverte d'une seconde réalité, aux antipodes de celle qu'on lui avait toujours décrite.

 

 

 

 

 

 

Les décors : 

 

Pour tourner ce film nous nous installerons dans le ville de Vernon, en Normandie. Nous avons la chance d'avoir à notre disposition une magnifique maison ainsi que le très beau village de Giverny, rendu célèbre par Claude Monet qui s'y installa et y habita jusqu'à la fin de sa vie. 

 

Photo_giverny_village_1

 

 

Giverny-capital

 

Hotel_baudy_1

 

 

 

 

L'équipe :

 

Notre équipe de tournage est formée de 8 étudiants. Nous nous connaissons depuis le mois d'octobre et avons mené à bien, ensemble, 5 projets au cours de cette année. Notre groupe est porté par un solide esprit d'équipe et une bonne ambiance qui a jusqu'ici résisté à toutes les épreuves. Nous avons tous des parcours très différents et nous nous dirigeons chacun vers différentes filières telles que l'image, la réalisation, le scénario ou le montage. Ainsi chacun apporte son expérience et ses connaissances aux autres, nous permettant ainsi de nous compléter et d'apporter de nouveaux points de vue.

De plus, chacun mène des projets en dehors de l'école tel que des courts métrages ou documentaires personnels ou travaille sur des projets professionnels (clips, émissions de télévision, courts métrages,...). 

 

 

Réalisatrice : Elisa Kepeklian

Assistante-réalisatrice : Marie Landon

Scripte : Simon Proust

Régie : Louise Bansard 

Chef-opératrice : Johanna Bendemagh

Assistant opérateur : Luc Sorrel

Ingénieur Son : Alain Khawam

Perchman : Alexis Rigopoulos

 

Voici quelques photos de nos précédents tournages : 

Photo_04-02-2014_10_10_28

 

Photo_24-03-2014_12_27_28

 

 

 

 

Photo_22-10-2013_15_57_36

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

La collecte nous servira à financer essentiellement : 

 

- Les transports : le tournage ayant lieu en Normandie nous devons emmener toute l'équipe, les acteurs et le matériel sur place. Cela comprend la location d'un véhicule utilitaire pour deux jours, les frais d'essences des véhicules ainsi que les billets aller-retour en train. 

 

- L'aménagement de la maison : nous avons la chance d'avoir à notre disposition une maison pour tourner, il nous faut maintenant l'aménager et la décorer de manière à ce qu'elle corresponde à l'ambiance du film. 

Il faut donc recréer la chambre de Sarah, calfeutrer et bloquer toutes les fenêtres et créer un sas crédible à l'aide d'éléments comme un thermostat ou une fausse porte à ouverture automatique. 

 

- La nourriture : les tournages étant très intensifs il faut prévoir assez pour nourrir 10 personnes pendant ces deux jours. 

 

- Les costumes : À l'aide d'un costumier nous recherchons les tenues idéales pour Sarah et Frédéric.

 

- La location d'accessoires : enfin pour nous permettre de réaliser de beaux plans nous aurons recours à une steadycam en location et à une machine à fumée pour créer le nuage aseptisant du sas qui complèteront notre équipement.

Thumb_vernon-le-vieux-moulin-sur-la-seine
elisakep

Nous sommes un groupe soudé et très motivé de 8 étudiants élèves en Cycle 1 à l'ESEC qui souhaitons mener à bien notre court métrage de fin d'année.

Derniers commentaires

Thumb_default
Beau projet pour cette équipe et clin d'oeil à Simon (comme quoi un bienfait n'est jamais perdu. Merci pur ton aide passée au Festival Musiques au Pays de Pierre Loti). Christian
Thumb_vernon-le-vieux-moulin-sur-la-seine
Merci beaucoup Buck, ça nous motive encore plus de voir que notre projet plait.
Thumb_default
Très beau projet, hâte de voir le résultat final. Bon courage !